Burger King pirate la fin du film « Ça » pour se moquer de McDonald’s

Burger King a profité de la sortie du film «Ça» pour créer une publicité longue, audacieuse et angoissante à souhait.

Ne jamais faire confiance aux clowns

Ceux qui aiment les fast-food et les films d’horreur seront servis ! À l’occasion de la sortie du film «Ça», tiré du célèbre roman de Stephen King, la branche allemande de Burger King n’a pas pu s’empêcher de troller son meilleur ennemi McDonald’s en créant le spot de publicité le plus effrayant du monde.

Grâce à sa collaboration avec l’agence Grabarz & Partner, Burger King joue encore la carte de l’originalité pour créer une publicité décalée. La marque a en effet profité de l’avant-première du film (et de l’état des spectateurs encore sous le choc après son visionnage) pour faire apparaître deux annonces sur l’écran noir avant les crédits. Une sorte de publicité de 135 minutes au final. L’objectif était bien entendu de faire parler de Burger King mais surtout de faire passer un message très important : « il ne faut jamais faire confiance aux clowns ». Un moyen à peine masqué de se moquer de McDonald’s, l’un de ses concurrents directs en Europe et dans le monde.

Une publicité boycottée en Russie

Sorti le 8 septembre, le film qui a généré 117,1 millions de dollars lors de son premier week-end dans les salles américaines et a la particularité de placer un clown en personnage principal. Ce n’est donc pas un hasard si Burger King a choisi ce long métrage pour faire sa publicité et pour surtout pour attaquer de façon satirique son adversaire. Il faut dire que, jusqu’à maintenant, les échanges de coup des deux géants du fast-food ont toujours fait plaisir aux amateurs de publicité.

Détail amusant : si Burger King a profité du succès du film « Ça » en Allemagne, l’enseigne s’était auparavant plainte auprès du auprès du FAS (Fédéral Antimonopole de Russie) en dénonçant le fait que le clown ressemblait bien trop à Ronald McDonald. Burger King a donc voulu boycotter ce film… avant finalement de s’en servir contre l’entreprise au grand M.

Malheureusement, la vidéo a été retirée d’Internet et est aujourd’hui assez difficile à trouver. On attend en tout cas la réponse de McDonald’s.

 


Nos dernières vidéos