Suivez-nous

Startups

Cette startup française négociait avec la Nasa. Puis, l’espace lui a ouvert ses portes

Elle est française, s’appelle Toucan Space, et travaille avec la Nasa pour envoyer vos objets personnels dans l’espace, à bord de la Station Spatiale Internationale.

Il y a

  

le

 
Toucan Space ISS NASA
© NASA

Il y a aura un premier vol en novembre, puis deux autres programmés pour l’année prochaine. En France, la startup Toucan Space planifie ses premiers départs à bord de Crew Dragon, la capsule de SpaceX travaillant avec la Nasa, prenant la direction de la Station Spatiale Internationale. La jeune société a conclu un accord lui permettant d’ouvrir les portes de l’espace aux particuliers, via une proposition encore inédite.

En attendant que l’espace puisse accueillir les premiers vols spatiaux touristiques, son univers n’est pas encore à la portée de tous, et les passionnés de l’espace n’ont pas beaucoup de solutions pour le côtoyer. En fait, leurs seules occasions ont concerné des missions – notamment vers Mars – dans lesquelles les agences spatiales proposaient aux particuliers d’inscrire leur nom sur des listes pour être référencé à bord de petits engins spatiaux.

Au grand jamais ils n’auraient pu s’imaginer, en 2020, pouvoir envoyer un objet personnel dans l’espace, puis le récupérer. C’est pourtant ce que s’apprête à proposer cette startup française du nom de Toucan Space, fondée par Louis de Gouyon Matignon, connu notamment pour ses engagements politiques au Parti européen ainsi que sa maison d’édition LGM éditions.

8 mois de négociation

Comme le rapportent nos confrères de Futura Sciences, Toucan Space ne s’est pas rapproché de la Nasa en un éclair, et les négociations pour obtenir un partenariat avec l’agence américaine auront finalement pris 8 mois. Désormais, Toucan Space a le droit d’envoyer entre 500 grammes et 5 kilos à l’intérieur des capsules Crew Dragon de SpaceX à destination de l’ISS. Un voyage d’un mois, à bord des engins de ravitaillement des astronautes.

Nasa Space X Crew Dragon

Lors du premier vol habité de Crew Dragon (SpaceX), les États-Unis retrouvaient leur autonomie technologique pour les allers-retours vers l’ISS © NASA

Quels sont les tarifs d’une telle prestation ? Toucan Space commence à le préciser : « de 199 à quelques milliers d’euros », en fonction du poids et du produit souhaité mettre en orbite. Le prix pour pouvoir recevoir un certificat de vol pour l’un de nos objets fétiches, et ainsi voir l’espace et l’ISS dans un rêve un peu moins inaccessible.

Pour son premier vol, Toucan Space lancera uniquement des objets de faible poids et à ses couleurs : par la suite, elle les vendra sur son magasin en ligne, de quoi commencer à toucher de l’argent et peut-être un jour trouver de la rentabilité. Il faudra attendre l’année prochaine pour voir embarquer son objet personnel. Les critères de sélection de la Nasa sont plutôt spécifiques, mais il sera toujours possible d’envoyer une photo, un bijou ou encore un porte-clés. Vous avez jusqu’au 31 décembre pour vous inscrire.

Pour investir dans l’aérospatial en bourse, faut-il vraiment attendre SpaceX ?

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Cachou

    16 octobre 2020 at 18 h 50 min

    Mais… Pourquoi-faire !?
    Ça n’a aucun intérêt ! Si ce n’est encombrer les astronautes là-haut :/

  2. lapinoutoutdoux

    17 octobre 2020 at 6 h 47 min

    Complètement débile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests