Suivez-nous

Séries

La chute de la startup WeWork va faire l’objet d’une série Apple TV Plus

Apple TV Plus a vraisemblablement obtenu les droits lui permettant de revenir sur l’histoire de WeWork, une startup ultra prometteuse qui a fait l’objet de plusieurs révélations ces derniers mois.

Il y a

  

le

 
WeWork startup
© Presse-citron.net

WeWork fait partie des startups qui ont énormément fait parler d’elle l’an dernier. Au début de l’année 2019, la jeune pousse spécialisée dans les espaces de coworking évoquait plutôt des réactions (très) positives, ce qui était loin d’être le cas en décembre. Mais que s’est-il passé entre temps pour que la startup américaine se prenne les pieds dans le tapis de la sorte ?

C’est ce que prévoit de raconter une nouvelle série sur laquelle travaillera vraisemblablement Apple TV Plus. Elle pourrait être l’œuvre de Lee Eisenberg et Drew Crevello , sachant que le premier est déjà l’origine de Little America, une série d’anthologie dévoilée sur la plateforme de la marque à la pomme début 2020. Cette dernière fait partie des shows renouvelés par Apple TV Plus pour une deuxième saison. Toutefois, la société américaine n’a pas confirmé ou démenti le projet.

Ce n’est pas la première fois que WeWork intéresserait les producteurs, au point que la jeune pousse serait déjà au centre de deux autres projets, dont une autre série dirigée par Chernin Entertainment et Endeavor Content. De leur côté, Universal et Blumhouse prépareraient un film sur la jeune pousse.

Le déclin de WeWork

Fondé en 2010 par Adam Neumann et Miguel McKelvey, WeWork semblait sur la route du succès jusqu’à ce qu’il repousse son entrée en bourse en septembre dernier. La startup indiquait alors qu’elle visait plutôt la fin de l’année, mais cette introduction n’a finalement jamais eu lieu —et la jeune pousse a licencié 10 à 25% de ses effectifs.

Lors d’une autre vague de licenciement établi à 7% des employés en 2016, WeWork aurait organisé une soirée un peu particulière avec les collaborateurs restants. En effet, le PDG de la jeune pousse aurait commandé de multiples plateaux remplis de shots de tequila et fait venir le membre d’un groupe de hip-hop au siège social de la startup. Le tout alors qu’il faisait le point avec les employés restants de la jeune pousse.

Finalement, Neumann a démissionné de WeWork en novembre, partant avec un joli chèque de 1,7 milliard de dollars. Un vrai scénario de série.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests