Suivez-nous

Tech

Comment WhatsApp espère lutter contre les fake news avec cette nouvelle fonctionnalité

WhatsApp prévoit d’empêcher la diffusion de fake news en restreignant la fréquence de partage d’un message, une fonctionnalité déployée dès ce jour.

Il y a

  

le

 
fake news
© Pxhere

Comme toute situation qui sort de l’ordinaire, la découverte et la propagation du coronavirus sont à l’origine de nombreuses fausses informations, que cela concerne la 5G ou les traitements miracles.

Les réseaux ont un rôle important dans la diffusion de ces fake news qui mènent parfois à de véritables actions coups de poing. En Angleterre, par exemple, plusieurs pylônes destinés à la 5G ont été incendiés par des militants qui assurent que ces derniers contribuent à la propagation du virus. Que ce soit sur l’initiative des gouvernements ou de leur propre chef, certaines plateformes sociales prennent des mesures pour endiguer ce flux de fausses informations.

WhatsApp lutte (… encore) contre la désinformation

C’est le cas de WhatsApp, vaste vecteur de fake news dans ce type de situation bien particulière. L’application de messagerie qui appartient à Facebook travaille actuellement sur une nouvelle fonctionnalité dont le déploiement est prévu pour cette année. Celle-ci viserait à empêcher le transfert trop conséquent d’un même message.

Plus concrètement, WhatsApp a déclaré qu’il serait impossible de transférer un message cinq fois ou plus à ses contacts. Si l’utilisateur veut dépasser cette limite, il ne pourra pas transférer le contenu à plus d’un contact à la fois.

Dans un billet partagé sur son blog, WhatsApp justifie son choix : « Le transfert [de message, NDLR] est-il mauvais ? Certainement pas. Cependant, nous avons constaté une augmentation significative du nombre de redirections qui, selon les utilisateurs, peuvent être ressenties comme écrasantes et peuvent contribuer à la diffusion de la désinformation. Nous pensons qu’il est important de ralentir la diffusion de ces messages pour que WhatsApp reste un lieu de conversation personnelle ».

Cette nouvelle fonctionnalité sera déployée au cours de la journée.

Ce n’est pas la première fois que WhatsApp durcit ses mesures à l’égard de la diffusion massive d’informations dans le monde. En Inde, des rumeurs partagées très largement sur l’application de messagerie ont mené au lynchage de sept hommes, innocents, en 2017. La plateforme annonce donc régulièrement des nouveautés visant à réduire le partage en masse de fake news.

WhatsApp Messenger
Par : WhatsApp Inc
4.4 / 5
124,4 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests