Suivez-nous

Vidéo

Comment YouTube a songé à regarder toutes les vidéos de YouTube Kids (mais ne l’a pas fait)

YouTube a pensé très sérieusement à faire regarder la totalité des vidéos présentes sur YouTube Kids à une de ses équipes de 40 personnes avant de revenir sur ce choix.

Il y a

  

le

 
Article 13 YouTube
© Pexels / Pixabay

Conçu en février 2015, YouTube Kids est une variante de la plateforme YouTube traditionnelle destinée aux plus jeunes. Disponible dans une soixantaine de pays, le service comprend une option de contrôle parental que les parents peuvent utiliser pour limiter certains contenus pouvant être choquants.

Si YouTube Kids est donc clairement destinés aux enfants, la plateforme est la cible de vives critiques depuis plusieurs années déjà, en raison du fait qu’elle héberge certains vidéos qui ne doivent pas être vues par un tel public. Sous le coup des accusations, la PDG, Susan Wojcicki, semblait avoir trouvé une solution pour éviter que le problème ne puisse se reproduire en 2020.

La patronne de YouTube a effectivement monté une équipe de 40 personnes dont la mission était de regarder toutes les vidéos présentes sur la plateforme, une par une et manuellement. Baptisée Crosswalk, celle-ci devait dénicher et supprimer les contenus considérés comme non adaptés à son jeune public. La firme américaine est allée jusqu’à la rédaction d’un communiqué de presse destinée à évoquer cette nouvelle procédure, sauf que cette dernière n’a finalement jamais eu lieu.

YouTube a effectivement renoncé au dernier moment à regarder toutes les vidéos de YouTube Kids. Si la société est revenue sur sa décision, c’est vraisemblablement pour ne pas se donner des allures de média traditionnel. S’acquitter de cette lourde tâche aurait obligé la plateforme à se positionner vis-à-vis de sa responsabilité portant sur les droits d’auteurs, les discours de haine et autres. Sur son service principal, elle a déjà beaucoup à faire avec ce type de problématique.

Actuellement, plus de 500 heures de vidéos sont uploadées chaque minute sur YouTube, ce qui rend le travail de modération du service très complexe. Un ancien directeur marketing du groupe confirme auprès de Bloomberg en indiquant que le service est « mal équipé pour gérer ces défis énormes ».

YouTube (Kids) a encore du travail

YouTube a récemment écopé d’une amende de 170 millions de dollars due à la collecte illégale de données personnelles de mineurs. La FTC (Federal Trade Commission) avait alors expliqué que la plateforme n’avait pas l’aval des parents et que ces données étaient utilisées pour faire de la publicité ciblée auprès des enfants.

Quelques mois auparavant, une pédiatre a aussi découvert d’étranges séquences vidéo diffusées au beau milieu de dessins animés pour enfants partagés sur YouTube Kids. Certaines d’entre elles faisaient explicitement la promotion du suicide. YouTube avait alors réagi en admettant, à la fin de son communiqué : « Nous améliorons constamment nos systèmes et reconnaissons qu’il y a encore du travail à faire ». Un projet toujours d’actualité que la firme devra continuer de mettre en œuvre en 2020.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,5 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jimmy Cram

    27 décembre 2019 at 20 h 06 min

    je pense que c’est parce-qu’ils ne pouvaient pas gérer la liste énorme de ces vidéos, et perdre du temps sur d’autres sujets qui rapportent plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests