Suivez-nous

Tech

Des astronautes expérimentés soutiennent le retour sur la Lune, mais…

Plusieurs astronautes chevronnés ont largement soutenu le projet de retour sur la Lune, sauf que ceux-ci ont du mal à croire que la NASA y arrivera avant 2024.

Il y a

  

le

 
NASA Lune 2020
© Unsplash / Nicolas Thomas

Cela fait plusieurs mois que la NASA a officiellement annoncé qu’elle souhaitait retourner sur la Lune. Si les premiers astronautes ont posé le pied sur le satellite en 1969, personne n’y est retourné depuis décembre 1972.

Durant ces années, il semblerait que la Lune n’ait plus été considérée comme une priorité par la NASA, ce qui est en train d’évoluer de nouveau. En effet, cela fait quelques années que l’agence spatiale américaine et certaines entreprises privées s’intéressent de près à la conquête de Mars, situé beaucoup plus loin que le satellite. Un retour sur ce dernier pourrait donc être une bonne étape pour un projet beaucoup plus ambitieux sur la planète rouge.

Objectif Lune en 2024 et Mars en 2033 ?

Lors d’une conférence qui s’est tenue à Houston hier, lundi 14 octobre, plusieurs astronautes ont pris la parole pour soutenir le projet de la NASA de retourner sur la Lune. L’allemand Reinhold Ewald, qui s’est rendu sur la station spatiale spatiale russe Mir en 1997 a évoqué l’Association des explorateurs de l’espace, une organisation de plus de 400 membres qui se retrouve chaque année. Il indique : « Je suis presque certain que l’expérience collective de cette organisation peut également contribuer à un retour en toute sécurité des personnes qui retournent sur la Lune, et plus loin, dans l’avenir ».

Néanmoins, certains des astronautes, qui sont aussi membres de l’association, suggèrent qu’il sera difficile de retourner sur la Lune d’ici 2024, une date butoir imposée par le gouvernement à la NASA. Pour Michael López-Alegría, un astronaute qui a réalisé 10 sorties extra-véhiculaires au cours de sa carrière, ce projet est « très agressif ». Il ajoute que cela n’est pas qu’une mauvaise chose, car « C’est peut-être ambitieux, mais sans ça, c’est vraiment difficile d’amener les gens à tirer dans la même direction ».

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que certains émettent des réserves face à la date butoir fixé par le gouvernement à propos d’un retour sur la Lune en 2024. Rappelons que l’administration Trump a ordonné à la NASA de remettre les pieds sur la Lune d’ici cinq ans à peine et sur Mars en 2033.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Illuminati

    16 octobre 2019 at 1 h 55 min

    On va voir ce que SpaceX nous réserve…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests