Suivez-nous

Actualités

Edward Snowden ne tirera pas profit des ventes de son livre

Le célèbre lanceur d’alerte Edward Snowden ne tirera pas profit des ventes de son livre « Permanent Record », la justice américaine a tranché.

Il y a

  

le

 
Snowden
© Edward Snwoden

Permanent Record, le livre publié en septembre dernier qui retrace l’incroyable histoire d’Edward Snowden, le lanceur d’alerte qui a décidé de diffuser un grand nombre d’informations confidentielles appartenant à la NSA (National Security Agency). Cependant, après le film Snowden sorti en 2016, qui est disponible sur Netflix, ce livre est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Les avocats du Ministère de la Justice ont décidé de poursuivre Edward Snowden ainsi que la maison d’édition Macmillan Publishers par rapport à la publication de Permanent Record.

Pourquoi Snowden ne touchera d’argent

Cette plainte ne vise en aucun cas à cesser la distribution de ce livre, la justice américaine ne tolère pas le fait que Snowden touche de l’argent ne provenant des ventes de son livre, alors qu’il n’a été vérifié, ni par la CIA, ni par la NSA. Aux États-Unis, c’est une pratique obligatoire pour tous les anciens employés de ces agences de renseignement qui souhaitent mettre sur papier leur histoire.

Un porte-parole de la justice américaine a déclaré : « sous la jurisprudence bien établie de la Cour suprême [dans l’affaire] Snepp c. États-Unis, le gouvernement cherche à recouvrer tout le produit réalisé par Snowden en raison de son incapacité à soumettre sa publication à un examen préalable à la publication, en violation de ses obligations contractuelles et fiduciaires présumées ».

Le Ministère américain de la Justice ajoute que Snowden n’a respecté en aucun cas les accords de confidentialité qu’il a signé avec la CIA et la NSA lors de la rédaction de son contrat de travail. Ce contrat précise explicitement qu’il « est tenu de soumettre son matériel à un examen préalable à la publication » avant de le montrer à toute personne non autorisée à accéder à des « informations classifiées« . Selon la plainte déposée par les avocats du Ministère de la Justice « Snowden était également tenu de ne prendre aucune mesure en faveur de la divulgation publique avant d’obtenir l’autorisation écrite de la Central Intelligence Agency de le faire« .

Hier, suite à la décision d’un juge fédéral en Virginie, Edward Snowden s’est vu privé des profits générés par les ventes de son livre. Pour le moment, il s’agit d’une décision assez fraîche, nous ne pouvons pas dire si Snowden va faire appel ou non. Pour sa défense, Edward Snowden a toujours affirmé que ce livre ne dénonçait rien que l’on ne savait pas déjà (grâce à lui évidemment), il a simplement tenu à éviter que la CIA lui oblige à modifier de véritables passages de sa vie.

Les avocats de M. Snwoden ont déclaré à Associated Press : « Il est fort probable que le gouvernement aurait spécifiquement soumis monsieur Snowden à un tel traitement discriminatoire. Un lanceur d’alerte que le gouvernement considère comme un traître aurait demandé la permission aux agences à propos desquelles il a dénoncé son opinion sur la surveillance ?« Vu sous cet angle la décision de Snowden est compréhensible, il aurait été surprenant que le gouvernement américain examine ce livre sans remords, en toute bonne foi.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. chevalblanc2020@protonmail.com

    20 décembre 2019 at 4 h 14 min

    Le livre qui se vend le plus est: « Comment devenir un Youtubeur riche et célèbre en 30 jours? » ou « Comment me mettre nu à l’écran? » ou « Comment est une bonne influenceuse? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests