Google a bien tenté de recruter Vitalik Buterin, le cofondateur d’Ethereum (mais ce n’est pas ce que vous croyez)

Google aurait proposé un poste avec un salaire de stagiaire à Vitalik Buterin, le confondateur d’Ethereum.

Au mois de mai, Vitalik Buterin, l’un des cofondateurs de la plateforme décentralisée Ethereum demandait sur son compte Twitter s’il devrait rejoindre Google. Le tweet était accompagné de ce qui semblait être l’e-mail d’un recruteur de la firme de Mountain View. Bien entendu, la publication a suscité de nombreuses réactions. Et certains ont même commencé à penser que Google pourrait s’intéresser à ce spécialiste pour des projets particuliers en lien avec la blockchain ou les cryptomonnaies.

Vitalik Buterin explique…

Lors d’une récente intervention (relayée par Forbes), Vitalik Buterin est revenu sur ce tweet. Et effectivement, le cofondateur d’Ethereum aurait reçu une proposition de la part de Google. Néanmoins, ce n’était pas pour un poste à haute responsabilité, mais probablement pour une place de stagiaire.

« J’espère que nous réalisons tous que c’était une blague. Une personne aléatoire de Google m’a envoyé un e-mail, probablement parce que certains algorithmes d’apprentissage automatique ont analysé mon GitHub et constaté que j’avais un bon score aux Olympiades internationales. Apparemment, j’ai les critères d’un excellent candidat pour être engagé avec un salaire de stagiaire », a expliqué le principal intéressé.

Une telle proposition ne se refuserait pas pour un programmeur lambda. Un stagiaire chez Google peut gagner 80 000 dollars par an.

Quoi qu’il en soit, les géants de la Sillicon Valley, dont Google, s’intéressent bien à la blockchain. De son côté, cette année, Facebook a créé une division dédiée à cette technologie. Et certaines rumeurs suggèrent qu’il pourrait même lancer une cryptomonnaie.


2 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.