Suivez-nous

Tech

Ça y est, Google+ fait officiellement ses adieux

Google+ rejoint officiellement le panthéon des produits et services « Killed by Google » depuis ce 2 avril 2019, date de sa mort annoncée.

Il y a

le

Google+ Plus fermeture

Comme Google l’avait annoncé, c’est ce jour que son réseau social Google+ ferme ses portes, à la date du 2 avril 2019. Outre son manque de succès, c’est une importante faille de sécurité qui avait précipité la fermeture du service de la marque américaine.

Google+ s’en va, mais à qui va-t-il manquer ?

C’est au mois d’octobre dernier que Google avait annoncé la fermeture du service, annonçant du même coup qu’il avait découvert une faille critique. En effet, cette dernière aurait pu permettre l’accès aux données personnelles de milliers d’utilisateurs, environ 500 000, entre 2015 et 2018, soit plus de trois ans.

Google aurait d’abord tenté de rester discret sur la faille de Google+, avant de se résoudre à évoquer le problème tout en annonçant la fermeture du service. Lors de l’annonce, la firme américaine indiquait qu’aucune utilisation malveillante de la faille n’avait été faite.

Mais quelques semaines plus tard, Google avait annoncé la découverte d’une autre faille de sécurité, ce qui l’avait obligé à annoncer la fermeture du réseau social, évoquant ensuite la date du 2 avril. À l’époque, ce sont les données personnelles de plus de 50 millions de comptes qui ont été compromis, un nombre extrêmement élevé d’internautes, donc.

Si le service de Google+ est fermé dès ce jour, il est certain qu’il ne risque pas de manquer à grand monde. En effet, ce dernier s’est largement fait dépasser par des réseaux sociaux concurrents comme Facebook et autres, au point que 90% des sessions duraient moins de 5 secondes avant que Google n’annonce sa fin.

Avec cette fermeture, Google+ rejoint officiellement une longue liste de services auxquels la firme américaine a mis fin depuis sa création. Au total, ce sont pas moins de 149 projets que la firme a fini par stopper, un chiffre qui peut sembler particulièrement conséquent. Néanmoins, cela dénote également de la capacité de Google à prendre la bonne décision tout en continuant d’itérer et des proposer des services qui séduisent ses utilisateurs.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Christophe

    2 avril 2019 at 17 h 40 min

    « Le panthéon », je ne sais pas et je pense qu’il ne faut peut-être pas exagérer. « Le cimetière », c’est déjà pas mal non ? Reste surtout que l’on est à la merci des choix effectués par ces firmes…

    • Nico

      3 avril 2019 at 15 h 30 min

      A la merci ? Si votre boulangerie de quartier souhaite mettre fin à ses activités où changer sa farine elle doit vous consulter ? Vous êtes à la merci de son commerce ?
      Je n’aime pas spécialement les GAFA mais de là à dire qu’on est à la merci de leurs services…

      • Christophe

        3 avril 2019 at 17 h 22 min

        Je ne suis heureusement pas à la merci de la fermeture de mon boulanger, car d’autres proposent le même service. En revanche, quand un GAFA s’arrange pour être en situation de monopole sur un créneau tendance (ils savent très bien faire), puis le supprime purement et simplement, les conséquences sont différentes. Après, pour Google+, je vous l’accorde, il n’y a pas mort d’homme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests