Suivez-nous

Gaming

Google s’explique (en gros) sur l’absence de 4K native avec Stadia

Face à la polémique, Google a tenu à apporter des éléments de réponse concernant l’absence de 4K native avec Stadia.

Il y a

  

le

 
Prix des jeux google stadia
© Google

Google Stadia et la (non) 4K…

Jouer à des jeux en qualité 4K, sans la moindre console ni PC dernière génération à acheter, telle était l’une des promesses de Google Stadia. Disponible depuis quelques jours maintenant, force est d’admettre que le service de Google ne tient pas toutes ses promesses, avec de nombreuses fonctionnalités manquantes d’une part, mais aussi un lancement qui fait davantage penser à une bêta publique qu’à un véritable produit fini et maîtrisé.

On le sait, la puissance de Stadia réside principalement dans les serveurs de Google, lesquels promettaient notamment de profiter de nombreux jeux en 4K à 60 fps. Toutefois, y compris avec une connexion réseau digne de ce nom, il est très rare de profiter d’une résolution 4K (native s’entend) avec Google Stadia. Le petit Chromecast Ultra se charge bien souvent d’upscaler une source Full HD ou 1440p en 4K. Rappelons que Phil Harrison avait pourtant promis en octobre dernier, que « tous les jeux du lancement seraient proposés en 4K« .

La balle dans le camp des développeurs ?

De ce fait, Google a donc du faire face à de nombreuses complaintes de la part des joueurs, et le géant américain a tenu à réagir au sujet de cette fameuse 4K. Selon Google, le constat est on ne peut plus clair : « Google Stadia streame en 4K et 60 IPS. Cela inclut tous les aspects de notre chaîne graphique du jeu à l’écran : le GPU, l’encodeur et le Chromecast Ultra délivrent tous tout en 4K sur les télévisions 4K, avec une connexion internet appropriée. »

Toutefois, le géant de Mountain View nuance ses propos en indiquant que les développeurs sont libres de proposer la qualité d’image qu’ils désirent, tout comme les images/seconde. « Nous nous attendons à ce que de nombreux développeurs puissent, et dans la plupart des cas feront en sorte, de continuer à améliorer leur jeu sur Stadia » explique Google.

En d’autres termes, selon Google, la technologie Stadia est parfaitement au point, et ce sont en réalité les développeurs qui seraient à blâmer dans cette (sombre) affaire de 4K. Ces derniers sont invités à optimiser leurs jeux directement sur les datacenters de Google, ce qui permet aux joueurs de n’avoir aucune mise à jour à télécharger. Reste à savoir maintenant quand Stadia sera capable de délivrer une 4K native digne de ce nom (comme c’est le cas sur une Xbox One X par exemple).

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests