Google teste des pages de résultats avec contenu étendu

Google veut toujours nous en donner plus pour notre argent et travaille sur une présentation des résultats de recherche incluant davantage de contenus liés à une requête.

Google veut toujours nous en donner plus pour notre argent et travaille sur une présentation des résultats de recherche incluant davantage de contenus liés à une requête.

Selon une indiscrétion de Search Engine Land, Google teste une nouvelle section « Sources » qui affiche différents éléments complémentaires en regard des résultats d’une recherche. Situé à droite de la page, ce bloc fait apparaitre un résumé de définition extrait de Wikipedia, ainsi que d’autres données, photos et biographies.

Dans l’exemple mentionné par SEL, une recherche sur une série TV comme Lost donne une fiche incluant la description de la série par Wikipedia (avec un lien vers l’article original), les dates de début et fin de la série, divers renseignements sur les producteurs et réalisateurs, et enfin le casting avec la photo des principaux acteurs. Un clic sur ces photos ouvre une page avec le même type d’informations sur l’acteur ou l’actrice choisi-e.

lost

Même chose pour la musique, artistes et groupes, les célébrités et les bouquins. Des nouveautés en test confirmées par Google, qui indique n’avoir pas encore d’annonce officielle à faire, mais qui selon le Wall Street Journal pourraient arriver dans un prochain refresh important du moteur de recherche incluant la recherche sémantique et le regroupement des résultats par « entités ». Ainsi une recherche sur un acteur ne fournirait plus (ou plus seulement) une liste de sites ou d’URLs dans lesquels celui-ci est mentionné mais une fiche incluant tous les renseignements liés à cet acteur.

Comme pour chaque changement – même mineur – des algorithmes de Google, les spécialistes du référencement se poseront immédiatement la question de l’impact que ceux-ci auront sur les résultats et le positionnement de leur site. En l’occurrence, les nouveautés à venir, si elles sont réellement mise en place, risquent de provoquer quelques remous dans le petit monde du SEO, et parallèlement, de la publicité en ligne.

(source)


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. On va de plus en plus vers une grosse optimisation de son site pour faire plaisir à Google pour qu’il puisse utiliser nos sites sans pour autant que les visiteurs viennent dessus à ce que je vois. Et pourtant, récemment Google dégomme les sites trop optimisés. C’est à n’y rien comprendre ^^. Bon courage aux référenceurs.

  2. Oui mais là on est quasiment hors référencement… Si Google a pompé mon contenu pour l’afficher sans vergogne, plus personne ne cliquera sur mon site, même s’il est 1er sur la requête :(.
    Certains types de sites thématiques risquent de souffrir.

  3. Et si la version ultime du moteur de recherche Google existait déjà et s’appelait…. WIKIPEDIA !

    Reste plus qu’à inclure des liens vers des commerçants et l’on sera complet avec un modèle économique efficace.

  4. Ce sont toujours les mêmes qui en pâtiront ! C’est-à-dire les journalistes (ou blogueurs, éditorialistes).
    Prenez un « outil », un « service » en ligne, prenez le chatroulette français WizzCAM : http://www.wizzcam.fr : Comment voulez-vous que Google pique le contenu ? c’est du flash, voir du javascript…
    Bref, le problème du contenu (articles) sera toujours un problème avec Google !

    En plus, si on réfléchit bien, si on se projette en avant : un jour il n’y aura plus de contenu que sur Google ou Google +

    La fin des blogs ?

  5. Ouille… C’est un truc à tuer le SEO! D’abord, je doute de l’utilité pour la cohérence de Google. Ensuite, je trouve indû le fait de piquer le contenu des éditeurs.

    Google s’arroge tous les droits et à force, je pense que la bête va mourir au profit d’autre chose.

  6. Finalement ce qui est étonnant c’est que malgré tous les enjeux financiers et le business mondial qu’il y derrière tout cela, personne ne pose la question essentielle au big boss, qu’elle est la stratégie de l’entreprise demain sur le web !

  7. Cela fait effectivement déjà un moment que les référenceurs se posent cette question. Au-delà du référencement, même niveau utilisateur cela pose un gros problème pour la pluralité de l’information : Google est aujourd’hui un excellent moyen d’avoir différentes sources d’information et d’en consulter plusieurs pour (essayer de) se faire une idée relativement objective sur ce qu’on recherche et de choisir soi-même les sources nous paraissant les plus fiables. Avoir une réponse immédiate sans chercher à savoir d’où elle vient, ce n’est pas forcément une bonne chose.

  8. Cela fait maintenant des années que Google dit la même chose
    Faites des sites pour les internautes, avec du contenu de qualité!
    Ce sont essentiellement les « référenceurs » qui lancent des idées que beaucoup prennent pour argent content, et qui mystifient tout cela a la manière des Avocats par exemple pour protéger et donner une plus value a leur marché
    hier, c’était l’optim a outrance, on voit aujourd’hui ou cela mène

  9. Il faut se mettre à la place de l’utilisateur final !
    Perso j’utilise bcp le contenu étendu pour : voir des extraits du site et voir s’il va m’intéresser.

    Demain : je pourrais tout voir depuis Google ? Parfait ! En tant qu’utilisateur final ça me va… (pas de pub, d’inscription, de « fioritures » etc…

    Conclusion ? Faîtes une page Google + plutôt qu’un site web car le web est mort … LOL
    (désolé.)

  10. Bonsoir,

    J’aurais aimé avoir un lien de test vers Google pour voir les tests en grandeur nature. J’ai rien vu de particulier sur la requête « Lost ».

    De plus, s’il y a plus de texte affiché sur une page, il est probable que moins de résultats soient affichés en première page. Ca fera en effet du remous dans le monde SEO.

    Bonne soirée,

  11. citron mecanic on

    En 2022, Facebook et Google formeront deux cyber trous noirs qui auront aspiré le web, le monde et la galaxie et tous les internautes finiront dans les serveurs de ces deux léviathans numériques comme dans le film Tron.

  12. Mouai en effet..

    Google se bat contre le duplicate content, mais n’hésite pas à se servir de nos textes.. En à t’il seulement le droit, puisque nos textes sont censé être protégé par le droit d’auteur?

    Sinon ca sert à quoi qu’on se casse la tête à faire des sites, si les gens n’ont plus besoin de venir dessus..

  13. @lolo comme je le disais ça dépend des sites ! .Les sites qui proposent des outils : chat, rencontre, les sites communautaires, etc…. pas de soucis dans un avenir proche;

    Mais les sites à contenu éditorial, presse, blog, …. aie aie aie…

  14. Google se sert de nos sites pour lui. Malheureusement on ne peut rien faire. Interdire l’acces a Googlebot? Impossible sauf pour tuer nos sites. Vivement un concurrent à Google.

  15. Il ne faut tout de même pas exagérer le contenu afficher correspond à des informations basiques qui pourrait être extrait uniquement de wikipedia.

    Je pense que les éditeurs qui craignent pour leur nombre de visite faisait des sites vraiment très maigres.

    Dernière infos, beaucoup de moteur de recherche plus underground propose déjà ces pages de résultats aux contenu « étendu »

  16. La question qui me m’agace est pourquoi des définitions extrait de wikipédia ? A ma connaissance tout le monde peut écrire sur wikipédia