Suivez-nous

Avis Bluehost (2020) : test complet de l’hébergeur web

Bluehost n’est clairement pas l’hébergeur le plus réputé en France pour la simple et bonne raison qu’il vise avant tout le marché américain. Pour autant, de plus en plus de personnes considèrent ses solutions. Que vaut réellement le service offert ? Est-il à la hauteur des meilleurs hébergeurs web français en 2020 ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles nous allons répondre dans le cadre de cet avis complet sur Bluehost.

Avis Bluehost

© Presse-citron

Qui est l’hébergeur Bluehost ?

Tel que spécifié en introduction, l’hébergeur Bluehost nous vient tout droit des États-Unis, pays dans lequel l’entreprise a été créée en décembre 2003.

Autant vous dire que ce prestataire de services a une expérience non négligeable dans le domaine de l’hébergement web, de l’enregistrement de noms de domaine, ou encore dans l’administration de solutions e-mails.

À l’heure où nous rédigeons cet avis Bluehost, sachez que l’entreprise héberge plus de 2 millions de sites à travers le monde. Afin d’assurer un service d’une telle ampleur, Bluehost emploie pas moins de 750 personnes.

Ceci étant dit, nous vous proposons de retrouver quelques informations supplémentaires concernant Bluehost :

Informations Bluehost

Informations complémentaires sur Bluehost © Presse-citron

Comme vous pouvez le voir, absolument tout est en anglais sur le site officiel de ce prestataire. Bluehost n’a pas jugé bon de proposer une version de son site dans d’autres langues. Pour autant, on voit bien qu’il tente d’attirer les clients européens puisqu’il propose d’afficher tous les prix en euros.

Nous allons revenir sur tout cela dans la suite de notre avis Bluehost. Mais en attendant, découvrez les forces et les faiblesses que nous avons pu relever concernant cet hébergeur :

Ses forces :

  • Tarifs abordables via un engagement longue durée
  • Installation rapide d’un site WordPress
  • Interface d’administration ergonomique

Ses faiblesses :

  • Absolument tout se passe en anglais (site Internet, interface d’admin, support client, etc)
  • Datacenters aux États-Unis uniquement
  • Le support client n’est pas le plus réactif
  • Énormément d’options payantes

Performances : disponibilité, chargement et vitesse

Avoir un hébergement performant est LA chose la plus importante au moment de créer un site Internet. Sans ça, les visiteurs vont fuir votre plateforme, et Google risque de vous sanctionner avec des positions plus basses par rapport à vos concurrents directs.

C’est pourquoi il est important de prêter une attention toute particulière aux performances et vitesses offertes.

Afin de juger au mieux Bluehost lors de notre test, nous avons installé notre site Internet de test sur son offre d’hébergement mutualisé (nous avons aussi utilisé ce site pour notre avis sur Gandi, entre autres).

Suite à cela, nous avons fait passer à notre site une batterie de tests grâce à des plateformes comme Pingdom et GTMetrix. Si ces noms ne vous parlent pas, ce sont des outils qui vont vous permettre d’analyser les performances de votre site Internet, et ainsi de voir ce qui peut être amélioré/optimisé.

Voici les résultats que nous avons pu constater :

Test performance GTMetrix Bluehost

Test réalisé sur GTMetrix avec l’hébergement Bluehost © Presse-citron

Test performance Pingdom Bluehost

Test réalisé sur Pingdom avec l’hébergement Bluehost © Presse-citron

Histoire de vous donner des explications, vous pouvez voir sur les captures d’écran que le temps de chargement de notre site a été plus que décevant (les notes sont le meilleur témoin).

Pour être parfaitement honnête avec vous, nous nous attendions un peu à ces résultats car l’hébergeur ne dispose que de datacenters aux États-Unis. Ce qui va freiner toute personne basée en Europe dans sa quête de performances.

Autrement dit, si vous cherchez à créer un site rapide, nous vous déconseillons vivement de confier l’hébergement de votre site à Bluehost. Privilégiez plutôt des entreprises basées en Europe comme Hostinger ou encore PlanetHoster.

Test de l’interface d’administration de Bluehost

Après avoir passé au peigne fin les performances de Bluehost, nous avons prêté une attention toute particulière à l’interface client/d’administration proposée par l’hébergeur.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ensemble est très satisfaisant. Pour vous le prouver, voici deux captures d’écran tirées de l’interface d’administration de notre hébergement WordPress :

Interface administration Bluehost

Interface d’administration © Bluehost

Sans surprise, et tel que mentionné plus haut dans notre avis Bluehost, absolument tout est en anglais. Malgré tout, nous avons trouvé qu’il était facile de gérer son site Internet, son hébergement, son nom de domaine, etc.

Vous allez aussi avoir la possibilité de déclencher une conversation avec le support client via un système de chat en direct.

Gestion des sites Bluehost

Gestion des sites et hébergement © Bluehost

Vous aurez même la possibilité d’accéder via un bouton à votre panneau d’administration WordPress. Le tout en un seul clic !

Ce que l’on trouve juste un peu regrettable c’est le fait qu’au travers de son panneau d’administration, Bluehost tente de pousser à l’achat d’options payantes. Cela vaut aussi bien pour les thèmes, les plugins, ou encore des services additionnels.

Pour autant, notre avis global sur l’interface d’administration de Bluehost reste très bon. L’ensemble est extrêmement accessible malgré le fait qu’absolument tout soit en anglais.

Sécurité et protection

Après avoir pu vous parler des performances et d’interface utilisateur, nous allons nous atteler à un sujet tout aussi important : la sécurité.

Qu’est-ce que Bluehost met en place afin d’assurer votre sécurité mais aussi celle des utilisateurs de votre site Internet ?

Tout d’abord vous allez avoir le droit à un certificat SSL offert avec toutes les offres, même l’offre d’hébergement la moins chère. Pour rappel, cela va vous permettre d’assurer la sécurité de vos visiteurs tout au long de leur passage sur votre site.

C’est absolument primordial en 2020 de sécuriser son site avec un certificat SSL. Sans ça, les visiteurs vont fuir votre plateforme. Car oui, tous les navigateurs informent à présent du danger encouru en entrant sur un site non protégé.

Autrement une protection DDoS est bien évidemment mise en place sur l’ensemble des serveurs de l’hébergeur. Par contre, nous n’avons vu aucune trace d’un système de double authentification afin de sécuriser votre espace client. Ce qui est bien dommage…

Notre avis concernant le support client de l’hébergeur Bluehost

Nous allons être parfaitement honnête avec vous : même si le support client de Bluehost avait été ultra-réactif, il aurait été impossible pour nous d’avoir un avis positif le concernant.

Pourquoi ? Eh bien pour la simple et bonne raison qu’il est impossible de dialoguer en français et de trouver des ressources techniques traduites. Pour autant, il se peut que cela ne vous dérange pas. Si c’est le cas, alors oui, vous pouvez considérer notre avis sur le support client de Bluehost plutôt positif.

Plutôt positif et pas extrêmement positif car nous n’avons pas trouvé qu’il était très réactif. Malgré une fonction de chat en direct, vous devrez parfois attendre plusieurs minutes avant d’obtenir une réponse.

Chat en direct Bluehost

Fonction de chat en direct © Presse-citron

Si vous voulez accélérer le processus en parlant avec un agent de vive voix, cela sera parfaitement possible. Une ligne internationale existe afin que vous puissiez contacter par téléphone le support client de Bluehost. Et cela, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Support client Bluehost

Support client téléphonique © Presse-citron

Gardez encore une fois en tête que vos discussions devront obligatoirement se faire en anglais. Aucun agent ne parle français malheureusement.

Types d’hébergements et tarifications

Nous poursuivons notre avis Bluehost avec la présentation de l’ensemble des offres mises à disposition par l’hébergeur. Et sans surprise, le choix ne manque pas puisque vous allez retrouver du mutualisé, WordPress, E-Commerce, VPS, ou encore dédié.

Hébergement mutualisé

L’offre d’hébergement mutualisé est clairement la plus accessible. Au total, vous allez avoir le choix entre 4 plans différents :

  • Basic : 2,29€ / mois
  • Plus : 4,55€ / mois
  • Choice Plus : 4,55€ / mois
  • Pro : 11,63€ / mois

Ne vous laissez pas berner par les prix affichés cependant. En effet, ils impliquent que vous vous engagiez sur 3 ans avec l’hébergeur, chose que nous ne recommandons pas vraiment de faire.

De plus, il faudra encore appliquer la TVA à ce prix (20%).

Hébergement mutualisé Bluehost

Offres d’hébergement mutualisé © Presse-citron

Du côté technique, avec l’hébergement mutualisé de Bluehost vous allez avoir le droit à 50 Go d’espace disque minimum, un certificat SSL gratuit, ainsi qu’un nom de domaine offert.

On regrette que l’hébergeur ne soit pas plus transparent concernant les caractéristiques techniques de ses offres mutualisées. Quid de la mémoire allouée ? Du nombre de CPU ? C’est un vrai mystère et c’est fort regrettable.

À qui s’adresse ce plan : l’hébergement mutualisé de Bluehost s’adresse tout particulièrement aux débutants. Pour autant, en optant pour l’une des offres plus premium, vous aurez accès à un service vous permettant d’héberger plusieurs sites Internet.

Hébergement WordPress

L’offre WordPress est une copie conforme de l’offre d’hébergement mutualisé. À la seule différence que vous accès à 3 plans différents, et à 200$ de crédit marketing (100$ pour Google Ads et 100$ pour Microsoft Advertising).

Tarifs Hébergement WordPress Bluehost

Présentation de l’hébergement WordPress de Bluehost © Presse-citron

Encore une fois, nous regrettons le manque de robustesse de ces offres. Lors de nos tests, nous avons pu constater que l’ensemble n’était clairement pas performant.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous ne vous recommandons pas Bluehost afin de créer et héberger un site WordPress. Privilégiez plutôt Hostinger qui propose un bien meilleur rapport qualité/prix.

Ceci étant dit, vous aurez bien évidemment le droit à un certificat SSL et un nom de domaine offerts. Et il vous sera possible de créer en quelques clics à peine votre site grâce à un assistant automatique.

À qui s’adresse ce plan : sans grande surprise, le plan d’hébergement WordPress va vous permettre d’administration et d’héberger un site Internet avec le CMS WordPress. Si WordPress ne vous convient pas, alors privilégiez plutôt l’hébergement mutualisé.

Hébergement WooCommerce

Ce type d’hébergement est proposé sous 3 déclinaisons :

  • Starter : 5,80€ / mois
  • Plus : 7,46€ / mois
  • Pro : 10,80€ / mois.

Si vous voulez retrouver absolument toutes les informations concernant l’hébergement E-Commerce de Bluethost, nous vous conseillons d’aller sur son site officiel.

Hébergement WooCommerce Bluehost

Hébergement WooCommerce de Bluehost © Presse-citron

Vous verrez par exemple que vous pourrez bénéficier au minimum de 100 Go d’espace de stockage (via l’offre Starter), d’un certificat SSL gratuit, ainsi que d’une assistance téléphonique gratuite afin de vous aider dans la démarche de création de votre boutique E-Commerce.

On regrette par contre l’absence d’un nom de domaine offert. Et le fait qu’afin d’obtenir des prix aussi compétitifs, il faille s’engager sur 36 mois.

Fort heureusement, il existe une garantie satisfait ou remboursé de 30 jours qui va vous permettre de faire machine arrière en cas d’insatisfaction. Nous allons revenir sur cette dernière dans la suite de notre avis Bluehost.

À qui s’adresse ce plan : à l’image de l’offre WordPress, l’hébergement WooCommerce de Bluehost a pour seul et unique de vous permettre de créer une boutique en ligne via WooCommerce (qui se base au passage sur WordPress). Si vous souhaitez créer une boutique en ligne avec un autre CMS, il faudra vous tourner vers un hébergement différent.

Hébergement VPS

L’avant dernier plan que nous devons vous présenter dans cet avis Bluehost est l’hébergement VPS. Sachez d’ores et déjà que ce ne sont pas les offres VPS les plus abordables que nous avons eu la chance de voir. En effet, comme vous pouvez le constater sur la capture d’écran ci-dessous, le tarif le plus attractif est quand même à 15,84€ HT / mois.

Ce qui nous fait dire que le rapport qualité/prix n’est clairement pas au rendez vous. Surtout quand on compare ces tarifs à ceux d’un hébergeur comme Hostinger.

Hébergement VPS Bluehost

Offres d’hébergement VPS © Presse-citron

Les performances offertes nous semblent être trop limitées pour que nous recommandions ce type d’hébergement.

Et en plus, on a du mal à digérer le fait qu’il faille payer pour des options supplémentaires comme SiteLock (qui permet de protéger votre hébergement de possibles malwares) ou encore la protection de votre nom de domaine (qui permet de masquer vos informations personnelles).

Vous l’aurez compris, il y a vraiment moyen de trouver mieux ailleurs si vous avez envie d’opter pour un hébergement VPS.

À qui s’adresse ce plan : l’hébergement VPS de Bluehost s’adresse à ceux ayant des besoins importants et surtout qui risquent d’évoluer. Avec un VPS, vous serez assuré que les ressources que vous payez seront bel et bien attribuées à votre hébergement uniquement. C’est en quelque sorte un serveur dédié virtuel.

Serveur dédié

Le dernier type d’hébergement proposé est comme très souvent le serveur dédié.

Nous ne pouvons pas vous donner un avis détaillé le concernant car nous n’avons pas testé le serveur dédié proposé par Bluehost. Pour autant, nous vous proposons une analyse rapide de ce qui est proposé… et surtout à quel prix !

Serveur dédié Bluehost

Offres de serveur dédié © Presse-citron

Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran ci-dessus, l’hébergement dédié se décline en 3 offres et est disponible à partir de 66,71€ HT / mois.

Pour ce prix, vous allez avoir accès à un serveur 4 cœurs, 500 Go de stockage, 4 Go de RAM, et 5 To de bande passante. Cela nous semble être clairement un bon deal d’un point de vue performances / prix.

Surtout en sachant que vous allez avoir le droit à un nom de domaine gratuit (pendant 1 an), ainsi qu’un certificat SSL.

À qui s’adresse ce plan : avec des prix plus que conséquents, il ne fait aucun doute que l’hébergement dédié de Bluehost s’adresse à un public de professionnels. Si vous avez besoin de bonnes performances et d’un contrôle total de votre hébergement, alors c’est vers cette offre qu’il faudra vous tourner.

Info complémentaires sur Bluehost

Afin que notre avis Bluehost pour 2020 soit le plus complet possible, nous allons encore répondre à un certain nombre de questions. On pense par exemple aux conditions liées à l’obtention d’un nom de domaine gratuit, l’existence ou non d’un plan d’hébergement web gratuit, ou encore la localisation exacte des datacenters de l’entreprise.

Si vous voulez connaître les réponses à ces questions, nous vous conseillons de lire attentivement les lignes qui suivent.

Obtention d’un nom de domaine gratuit chez Bluehost

Vous avez pu le lire à plusieurs reprises au cours de cet avis et test de l’hébergeur Bluehost, il est possible d’obtenir un nom de domaine gratuit avec votre hébergement web.

Mais comment faire exactement ? Quelles conditions s’appliquent à cette offre ?

Pour commencer, il est bon de souligner qu’une fois que vous aurez opté pour une offre d’hébergement, il vous sera demandé de choisir votre nom de domaine. Vous n’aurez qu’à renseigner le nom de domaine que vous souhaitez enregistrer, et le tour est joué !

Ce qu’il faut cependant savoir, c’est que vous n’aurez le droit à un nom de domaine gratuit que pendant 1 an. Et cela même si vous prenez une offre d’hébergement sur 3 ans. À la suite de cette première année, vous devrez obligatoirement payer le plein tarif pour votre nom de domaine.

Déçu ? Si oui, alors allez voir du côté de PlanetHoster qui propose un nom de domaine gratuit à vie.

Bluehost propose-t-il un hébergement web gratuit ?

Nous allons aller droit au but : NON, Bluehost ne propose aucun hébergement web gratuit.

Les hébergeurs qui proposent un tel type d’offre sont de plus en plus rares. En effet, un hébergement gratuit s’avère être très limité et peu sérieux. De ce fait, beaucoup de personnes ne vont l’utiliser que pour s’entrainer et se familiariser avec la plateforme en question.

Après quelques jours, le but est bien évidemment de passer sur une offre payante. Tout du moins si vous avez pour objectif de créer un site Internet sérieux et capable de faire son trou sur la toile.

Autant vous dire que le fait qu’aucun hébergement web gratuit ne soit proposé par Bluehost ne va en rien influer sur notre avis global.

Achat de nom de domaine

Vous allez pouvoir acheter et enregistrer un nom de domaine au travers du site de Bluehost. Soyez rassuré.

Est-ce pour autant une bonne affaire ? Eh bien pour être tout à fait honnête avec vous, l’hébergeur propose des tarifs plutôt compétitifs.

Un nom de domaine en .com vous coûtera par exemple 10,83€ / an, tandis qu’une extension en .net est proposée à 12,50€ / an.

Achat nom de domaine Bluehost

Achat d’un nom de domaine chez BlueHost © Presse-citron

Gardez malgré tout en tête que ces prix n’incluent pas la TVA. Ce qui fait que Bluehost n’est pas encore aussi attractif que des hébergeurs comme Hostinger ou PlanetHoster à ce niveau.

Garantie satisfait ou remboursé de 30 jours

Il est impossible d’ignorer l’existence d’une garantie satisfait ou remboursé de 30 jours chez Bluehost. L’hébergeur en parle en effet dans toutes ses offres.

Garantie satisfait remboursé Bluehost

Capture d’écran des conditions de la garantie satisfait ou remboursé de 30 jours © Presse-citron

Elle s’applique aussi bien à l’hébergement mutualisé, qu’au VPS. Par contre, toutes les options supplémentaires auxquelles vous allez souscrire ne sont pas concernées.

Si vous voulez obtenir un remboursement intégral de la part de Bluehost, vous n’aurez qu’à le faire savoir au support client. N’attendez cependant pas le dernier moment car une fois les 30 jours passés, ce sera trop tard…

Où sont situés les datacenters de Bluehost ?

Vous l’avez très certainement relevé en première partie de notre avis Bluehost, l’hébergeur dispose uniquement d’un datacenter aux États-Unis. Pour être précis ce dernier est situé dans l’Utah.

Aucune datacenter européen n’est proposé à ses clients, et c’est fort regrettable.

Dans le cas où vous voulez cibler une audience européenne ou française, nous ne vous recommandons pas d’opter pour cet hébergeur. Privilégiez plutôt un prestataire avec un datacenter en France : PlanetHoster ou o2switch.

Conclusion : notre avis concernant Bluehost

Pour résumer notre pensée et cet avis Bluehost, l’hébergeur américain ne propose pas un mauvais service.

Nous le trouvons juste trop inadapté pour une clientèle européenne et donc française. Tout d’abord car aucun datacenter n’est basé en France (et en Europe), ce qui va venir directement impacter les performances de votre hébergement.

De plus, l’ensemble des communications avec le service client devront se faire en anglais. Si vous n’êtes pas parfaitement à l’aise en anglais, il peut parfois être difficile de se faire comprendre. Surtout concernant des sujets pointus et techniques.

Si vous visez le marché américain, alors oui Bluehost peut être considéré. Pour le reste, vous avez plutôt intérêt de vous tourner vers des hébergeurs européens/français comme Hostinger, ou PlanetHoster. Avec ces deux derniers, vous ne pourrez tout simplement pas être déçu (et en plus ils disposent aussi de datacenters en Amérique du Nord).

Et vous, quel est votre avis sur Bluehost ?

Bluehost

6.7

Note globale

6.7/10

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests