Suivez-nous

Avis WebSelf (2020) : que vaut vraiment ce créateur de site internet ?

Restaurateurs, travailleurs freelance, e-commerçants ou particuliers, une multitude de profils souhaite accroître leur visibilité sur internet pour se faire connaître, mettre en avant des produits ou partager une passion. Et si avant il fallait forcément faire appel à un développeur web, aujourd’hui la création d’un site internet se démocratise et devient accessible à tous. La raison ? L’arrivée sur le marché de nombreux logiciels en mode SaaS spécialisés dans la création de site qui simplifient énormément les démarches.

Parmi eux, WebSelf, une solution canadienne qui fait partie des éditeurs qui se démarquent en 2020 grâce à une plateforme ergonomique et des designs professionnels. WebSelf fait la promesse de fournir un éditeur très simple à utiliser à ses utilisateurs.

D’après la marque, aucune connaissance technique n’est requise pour créer un site. C’est beau sur le papier, mais qu’en est-il dans les faits ? Afin de le vérifier, nous avons testé son éditeur et ses fonctionnalités en créant un site avec WebSelf. Découvrez dès à présent notre analyse détaillée et notre avis sur WebSelf.

Avis WebSelf

© Presse-citron

WebSelf, c’est quoi ?

WebSelf est une solution SaaS ou logiciel en tant que service permettant de créer un site internet directement depuis son navigateur web, le tout en quelques clics et sans compétence technique. La marque WebSelf a été créée en 2009 par NovAxis Solutions, une société canadienne spécialisée dans le développement d’applications web qui date de 1989. C’est la raison pour laquelle WebSelf bénéficie d’une telle expertise dans ce domaine.

Découvrir l’offre WebSelf

WebSelf souhaite rendre internet accessible à tous en se chargeant de trouver l’hébergeur de site internet et en mettant à disposition un créateur de site facile à utiliser avec plus de 200 designs préconçus à personnaliser. La marque cible principalement les PME et les TPE mais les particuliers pourront également trouver leur compte.

Au fil des années, le projet n’a cessé d’évoluer pour être en phase avec les avancées technologiques ainsi que les besoins des internautes et offrir une version plus complète. Un pari gagnant puisqu’aujourd’hui, la plateforme WebSelf compte plus de 3 millions d’utilisateurs et de sites créés dans 130 pays du monde. Avec un outil traduit en anglais, espagnol et français, elle ne compte pas s’arrêter là dans sa croissance à l’international.

Ses forces :

  • Nombreux modèles de sites
  • Apparence des templates travaillée et professionnelle
  • Tarifs raisonnables
  • Support client disponible en français

Ses faiblesses :

  • Manque de clarté de l’éditeur web
  • Mauvaises performances SEO

Notre avis sur les designs web

Pour commencer à se faire un avis sur WebSelf, il est intéressant de jeter un œil aux designs de site proposés et au style de chacun.

Les designs sont accessibles depuis le site internet WebSelf et aucune création de compte n’est requise pour les découvrir. Le fait d’avoir un aperçu en amont permet d’éviter les mauvaises surprises, notamment si vous vous rendez compte qu’aucun template ne vous convient après coup. Ici, on sait à quoi s’attendre au moment venu.

L’autre avantage de WebSelf c’est qu’il dispose de plus de 200 designs de sites préconçus. Un chiffre assez impressionnant par rapport aux autres concurrents qui n’en proposent parfois qu’une dizaine. Autant dire que les utilisateurs auront un large choix. De plus, on retrouve une grande variété de thématiques pour coller à tous les secteurs d’activité des utilisateurs : Beauté et bien-être, Restauration, Sports et Loisirs, Architecture et Immobilier, Boutique en ligne et bien d’autres. Les templates étant classées dans 15 catégories, la recherche est fortement simplifiée.

Les designs de sites de WebSelf sont conçus avec simplicité et élégance. Si on devait leur attribuer un point faible, on pourrait dire qu’au premier abord, ils ne paraissent pas aussi élaborés que chez d’autres éditeurs. Ce n’est pas vraiment un élément bloquant puisque vous pourrez apporter votre touche personnelle et travailler davantage son apparence par la suite si besoin.

Ci-dessous une sélection de templates proposés par WebSelf :

Exemples designs sites WebSelf

Exemples des designs WebSelf © Presse-citron

Pour les plus créatifs, des thèmes vides avec seulement quelques sections sont également mis à disposition. Pensez-y si vous avez de l’inspiration.

À notre avis, il y en a vraiment pour tous les goûts niveau design. Parmi la panoplie de modèles et de thèmes offerts par WebSelf, chaque utilisateur devrait pouvoir trouver celui qui lui convient et correspond à son projet. Nous avons aussi apprécié le fait que l’ensemble des designs soient accessibles tous forfaits confondus – payants comme gratuits.

Test de l’éditeur de site WebSelf

Pour vous donner un avis éclairé sur l’éditeur WebSelf, nous avons construit un site depuis sa plateforme. Vous verrez que la marque canadienne s’adresse à tous, même aux utilisateurs qui n’ont aucune idée de comment créer un site internet.

La création d’un site WebSelf

Notez que le processus de création peut se réaliser gratuitement sans souscription à un forfait payant au préalable. Ainsi, nul besoin de sortir sa carte bancaire. L’inscription s’effectue en quelques secondes et nécessite juste votre nom, prénom, adresse e-mail et un mot de passe.

Créer un site avec WebSelf

Pour entamer la création d’un site internet, la marque propose d’abord de choisir un template. Pas simple parmi les plus de 200 modèles. Heureusement, les catégories par domaine d’activité sont très pratiques pour filtrer votre rechercher en n’affichant que les designs en adéquation avec votre secteur. Une fois que votre template est sélectionné, vous devrez indiquer un titre pour votre site. Un sous-domaine par défaut en .webself.net vous sera attitré. En optant pour un forfait payant, vous pourrez personnaliser votre nom de domaine et choisir parmi plusieurs extensions disponibles (.com, .be, .ca, .fr, .net, .org).

Le site prend forme très rapidement selon le modèle choisi. À première vue, le résultat est satisfaisant. Malgré tout, la nécessité de personnaliser l’ensemble et d’ajouter du contenu se fait ressentir. Vous serez alors redirigé vers l’éditeur web. Lors de la première visite, un court tutoriel pas à pas vous expliquera les bases de l’éditeur web.

L’ajout de contenu

S’il y a bien une fonctionnalité indispensable beaucoup utilisée lorsqu’on se lance dans la création d’un site internet, c’est celle de l’ajout de contenu. Cette notion de contenu englobe le fond et la forme et elle vise à enrichir votre site web.

Avec WebSelf, l’ajout de contenu s’effectue intuitivement en cliquant sur le bouton « Ajouter » placé à gauche de l’écran dans la barre de gestion. Des éléments de base seront à votre disposition (titre, texte, image, diaporama, formulaire), ainsi que des outils de localisation type Maps, des éléments relatifs aux réseaux sociaux ou l’ajout d’une fenêtre de commentaire. On trouve aussi des éléments visant à modifier la structure de la page (bouton, séparateur, espacement, ancre, section).

Editeur WebSelf

Ajout de contenu avec l’éditeur WebSelf © Presse-citron

Pour ajouter un élément à votre page, il suffit de cliquer dessus, de maintenir le bouton de la souris enfoncé et le faire glisser à l’endroit désiré. La modification du texte de votre template se fait en cliquant dessus. Le menu d’édition apparaît pour laisser place à une fenêtre de texte. N’oubliez pas de cliquer sur « Sauvegarder » pour enregistrer votre travail. Depuis l’éditeur vous aurez accès à une bibliothèques d’images gratuites et libres de droit – y compris lorsque vous avez choisi la formule gratuite. Pour débuter et donner un aspect plus professionnel à votre site en quelques clics c’est idéal.

Il est possible d’ajouter une section afin de diviser votre page en différentes zones en passant directement par l’onglet Sections. Dès lors, l’ajout d’une section peut se faire de deux manières :

  • une section avec un modèle pour différentes catégories (À propos, Accueil, Contact, Équipe, Horaires, Menu, Services, Texte et images)
  • une section vide

Ces deux possibilités offre une certaine flexibilité et permettent de répondre aux besoins de chacun. Si vous avez besoin d’être guidé au début ou que vous manquez de créativité, vous pourrez envisager l’option Section avec un modèle. Non seulement on trouve plusieurs catégories, mais aussi plusieurs dispositions pour chacune d’entre elle.

En voici quelques exemples dans la catégorie « Équipe » :

Modeles section WebSelf

Modèles de section WebSelf © Presse-citron

La composition que vous choisirez est personnalisable à l’infini par la suite et, à notre avis, elle constitue un très bon point de départ. Un conseil : n’hésitez pas à renommer les sections dans votre navigateur pour les retrouver plus facilement.

Le réglage de la hauteur d’une section est assez intuitif. Il suffit de maintenir enfoncer la flèche verte sur l’axe horizontal et de déplacer sa souris vers le haut ou le bas pour l’agrandir ou la rétrécir. Il est possible de modifier l’emplacement d’une section en cliquant sur la flèche adéquate permettant de monter ou de la descendre ou bien directement depuis le navigateur dans l’onglet Sections. La suppression se fait tout aussi facilement en cliquant sur le signe poubelle à droite de la section.

Il est possible de prévisualiser les changements à n’importe quel moment en cliquant sur l’icône Aperçu. L’icône smartphone permet d’avoir un aperçu du rendu sur mobile. Ne négligez pas cet aspect puisque beaucoup d’utilisateurs utilisent leur téléphone pour se connecter à Internet. Une fois que vous êtes satisfait du résultat et que votre site contient les informations essentielles, vous pourrez le mettre en ligne en cliquant sur le bouton « Publier ».

Le style et l’arrière plan

L’onglet Style permet d’enregistrer les pré-réglages de votre site sans que vous n’ayez à le faire manuellement à chaque fois. Par exemple, vous pourrez définir la police du site – typographie, taille, couleur, interligne, etc. Le style des titres, des liens et des boutons pourra également être défini. Ces composants seront enregistrés et le design par défaut sera intégré dès l’ajout d’un texte ou d’un élément de contenu. C’est un bon moyen de garder un site internet harmonieux et cohérent.

L’onglet Arrière-plan permet de modifier la couleur de l’arrière-plan ou d’ajouter une image de fond. La rubrique est conçue de façon intelligente en reprenant les différents éléments constituant votre page (en-tête, contenu, pied de page et sections) et vous permet de changer leurs caractéristiques de fond séparément.

La gestion des pages

Pour y voir plus clair dans les pages de votre site web, WebSelf intégre l’outil Pages à son éditeur pour ajouter de nouvelles pages, les ordonner et gérer leurs paramètres. Les paramètres sont principalement liés au référencement (URL de la page, titre, description et mots-clés).

Gestion pages WebSelf

Gestion des pages depuis l’éditeur WebSelf © Peesse-citron

Même si cela peut sembler plus fastidieux comparé à la modification du design, il est important d’en tenir compte pour obtenir de bonnes positions dans les moteurs de recherche.

Pour conclure cette partie sur l’éditeur de site, nous l’avons trouvé ergonomique et relativement rapide à prendre en main. L’ajout du contenu est facilité par la fonction glisser / déposer et par les nombreux éléments qu’il est possible d’intégrer à la page. Les modèles de sections permettent de structurer la page et d’apporter des idées originales pour les utilisateurs les moins créatifs. Point positif : la version gratuite donne accès à la majorité des éléments.

Grâce à une bonne base et des outils intuitifs, nous obtenons un site internet prêt à être publié à peine une heure. Finalement, le seul bémol dans notre avis sur WebSelf et son éditeur concerne le fait qu’il ne soit pas intégralement traduit en français.

Peut-on créer une boutique en ligne avec WebSelf ?

Pour un avis complet sur WebSelf, nous devions obligatoirement faire un point sur les sites e-boutique. En effet, beaucoup d’internautes ont la volonté de créer un site pour lancer une boutique e-commerce de vente en ligne. Il est donc important de savoir si WebSelf prend en compte cet aspect et, si oui, si sa plateforme est adaptée à un site e-commerce.

Il faut savoir qu’en optant pour le forfait eCommerce, il est possible d’ouvrir sa e-boutique avec WebSelf. C’est d’ailleurs la seule offre spécialement conçue pour les boutiques sur internet. La gestion de la boutique se fait depuis votre tableau de bord. Pour les e-commerçants, WebSelf donne accès à :

  • des fiches produits personnalisables
  • la gestion des commandes et des inventaires
  • la configuration des modes de livraison
  • plusieurs méthodes de paiements dont PayPal et les virements bancaires
  • l’ajout de codes promo sur certains articles
E-boutique WebSelf

© WebSelf

Les informations concernant votre produit sont simples à mettre à jour (description, prix, poids, taxes, stock, frais de livraison…). L’exportation de la liste des produits est possible tout comme celle des commandes. Lorsque votre client passe commande, vous pourrez retrouver tous les détails associés dans votre espace personnel.

Pour mesurer vos suivis plus précisément, le tableau de bord contient des éléments intéressants comme le nombre de commandes, le Top 5 des produits ou encore le Top 5 des catégories. Ces statistiques permettent de mieux orienter votre stratégie commerciale.

Grâce aux fonctionnalités complètes offertes par la marque canadienne, notre avis WebSelf concernant la création et la gestion d’un site e-commerce est bon dans l’ensemble. En revanche, nous conseillons plutôt les plateformes 100% dédiées au e-commerce que nous trouvons plus intuitives pour un usage quotidien. À titre informatif, les fonctions d’import de produits y sont incluses tout comme la compatibilité avec les sites de fournisseurs de dropshipping et les conseils d’experts en e-commerce. Si vous êtes intéressé par l’une de ces solutions, n’hésitez pas à consulter notre avis sur Shopify ici ou notre avis sur WiziShop.

Le référencement (SEO) d’un site créé avec WebSelf

Si vous envisagez de créer un site avec WebSelf, il ne faut surtout pas négliger l’aspect SEO ou référencement naturel – sauf dans le cas d’une boutique en ligne où l’achat de trafic est plus fréquent. Toujours est-il qu’être classé parmi les premiers résultats de Google permet d’avoir de la visibilité sur internet. Pour y parvenir, certains éléments sont à prendre en compte.

D’abord, un contenu riche et complet est primordial de votre côté. En parallèle, WebSelf se charge de faire indexer votre site internet sur les moteurs de recherche, mais cela ne suffit pas. C’est pourquoi, la plateforme permet de modifier quelques données relatives à chaque page depuis son éditeur en ligne, à savoir :

  • le titre de la page
  • la méta description
  • l’URL
  • les mots-clés

WebSelf donne une explication succincte sur le remplissage de chaque champ. Toutefois, si vous êtes débutant en SEO, cela ne suffira pas. Pour en savoir plus, rendez-vous sur sa page liée à l’optimisation de votre site dans son centre d’aide. Les informations sont plus détaillées et plus précises sur ce qui est réellement attendu.

WebSelf intègre d’autres éléments de base tels qu’un Sitemap pour organiser votre site auprès des moteurs de recherche, le protocole sécurisé https et un nom de domaine personnalisé pour les forfaits payants. WebSelf se charge d’optimiser les sites sur tablettes et mobiles afin qu’ils soient responsives. Ceci dit, il faudra tout de même vérifier la compatibilité et faire des modifications si nécessaire.

Dans le cadre de notre site test, nous avons aussi mesuré ses performances en termes de vitesses de chargement. C’est une bonne façon de voir si les sites créés sous WebSelf sont optimisés à ce niveau.

Voici les résultats obtenus :

Test vitesse site WebSelf

Test vitesse d’un site sous WebSelf © Presse-citron

Les résultats ne sont pas catastrophiques mais lorsqu’on les analyse de manière plus détaillée, on se rend compte que le temps de chargement total est de 2,5 secondes pour 123 requêtes. Le nombre moyen de requêtes étant estimé à 89, le chiffre de 123 est assez élevé en sachant que très peu d’éléments sont présents sur notre page.

Depuis l’interface administrateur, la marque donne accès à des modules statistiques afin de mesurer les performances de votre site sur le long terme (nombre de pages vues, visiteurs…). L’ajout de Google Analytics est envisageable pour avoir des informations plus poussées.

À notre avis, WebSelf met tout en œuvre pour augmenter la visibilité des sites vitrines des entreprises ou des particuliers en offrant les bases avec ses outils SEO. Cependant, le nombre de requêtes supérieure à la moyenne pourrait éventuellement avoir un impact sur les temps de chargement et, à terme, le référencement de votre site.

Comment contacter l’assistance WebSelf ?

Même si les experts WebSelf ont fait tout leur possible pour proposer un service simple à utiliser, un support technique n’est pas de refus en cas de problème majeur ou de questions.

Notez que le service client de WebSelf est disponible en français. Un bon point pour faciliter les échanges. Si vous voulez joindre directement l’assistance WebSelf, voici les possibilités qui s’offrent à vous :

  • le chat en direct depuis l’éditeur de site
  • l’envoi d’un ticket via le formulaire de contact
  • l’appel téléphonique (uniquement pour les forfaits Pro et E-Commerce)

Lorsque vous sollicitez l’aide d’un conseiller, le délai de réponse varie en fonction de votre forfait. Ainsi, l’abonnement plus premium bénéficiera d’un support prioritaire. Même si cela semble logique, c’est un peu dommage pour les autres utilisateurs dont la requête peut être toute aussi urgente – voire plus. Quoiqu’il arrive, la marque s’engage à répondre dans les 24 heures qui suivent la réception de votre e-mail ce qui, à notre avis, n’est pas si mal.

WebSelf met également à disposition un centre d’aide comprenant des conseils, des articles et des tutoriels ainsi qu’une FAQ pour vous accompagner au mieux sur les sujets les plus évoqués.

Les prix d’un site sous WebSelf

Si l’éditeur web vous a séduit jusqu’à présent, il est essentiel de consulter ses forfaits et les tarifs associés afin de confirmer votre choix ou, au contraire, changer d’avis sur WebSelf.

Les prix proposés par WebSelf en 2020 sont dans la moyenne, voire légèrement en-dessous. On distingue trois forfaits payants et un forfait gratuit pour découvrir l’outil. Par défaut, l’engagement se fait sur un an et l’abonnement est donc payé en une fois annuellement. En revanche, pour quelques euros supplémentaire, il est aussi possible d’opter pour une facturation mensuelle si vous ne souhaitez pas vous engager sur une année.

Voir tous les prix de WebSelf

Voici la grille tarifaire et les offres dans le détail :

  • Gratuit
  • Basic à 7,95€ / mois
  • Pro à 12,45€ / mois
  • E-Commerce à 16,95€ / mois
Tarifs WebSelf

Capture d’écran WebSelf © Presse-citron

L’offre gratuite WebSelf

Le forfait Gratuit est idéal pour se faire une idée de l’éditeur WebSelf et prendre en main son outil. L’atout principal de ce forfait de découverte c’est qu’il n’y a aucune limite en terme de durée. Vous pouvez conserver votre site internet autant de temps que vous le souhaitez.

Mais sur le long terme, la version à 0€ ne permet pas de développer un site internet ou une activité pérenne puisque vous serez limité à 5 pages et que le sous domaine .webself.net n’est pas modifiable. L’annotation « Propulsé par Webself » se retrouvera également sur votre site.

Les offres payantes

Le forfait Basic d’entrée de gamme démarre à partir de 7,95€ par mois pour un an d’abonnement, soit 95,40€, ou 10,95€ mensuels sans engagement. Il est adapté aux utilisateurs qui souhaitent se lancer sur le web car il intègre toutes les fonctionnalités de base ainsi que 2 Go de stockage et de bande passante. Le forfait Basic inclut un nom de domaine personnalisable gratuit pendant la première année.

En revanche, il ne permet de pas s’affranchir de la publicité « Propulsé par WebSelf ». De plus, la création de pages est limitée à 10. Si vous voulez enrichir votre contenu, vous devrez passer à une formule supérieure.

L’offre recommandée par WebSelf pour aller plus loin et avoir davantage de liberté est le forfait Pro. Il est affiché au prix de 12,45€ par mois si vous optez pour un cycle de facturation sur une année, ce qui équivaut à 149,40€. Pour profiter du forfait Pro sans engagement, il faudra compter 15,95€ chaque mois. Si vous voulez notre avis, l’engagement d’un an est bien plus avantageux.

Le forfait Pro comprend donc 10 Go d’espace et 20 Go de bande passante, ce qui est largement suffisant au vu de la limitation à 50 pages. Cet abonnement couvre les sites multilingues, un nom de domaine gratuit pendant un an et donne accès à une assistance téléphonique. Par contre, même si le terme « Pro » pourrait porter à confusion, vous ne pourrez pas ouvrir de boutique en ligne avec ce forfait.

Le forfait le plus premium proposé par WebSelf est le forfait E-Commerce à 16,95€ par mois, soit 203,40€ l’année, ou 20,95€ par mois sans engagement. À notre avis, ces tarifs sont relativement convenables par rapport à la concurrence. C’est cette offre qui permet d’ouvrir un site de vente en ligne et de présenter un nombre illimité de produit. Étant donné que WebSelf ne prélève aucune commission sur vos ventes, vous n’aurez rien à payer en supplément et c’est une très bonne nouvelle.

Coté stockage, vous bénéficierez de 20 Go d’espace disque et de 50 Go de bande passante. Cette fois, vous aurez le droit de créer un nombre de pages illimitées et ce n’est pas de refus. Vous passerez également en priorité en cas de sollicitation du support.

Les modalités de la souscription

Si vous voulez commencer par un forfait plus basique puis passer à un forfait supérieur ou faire l’inverse, c’est possible et ce, à tout moment. Pas besoin d’attendre la fin de votre engagement. Vous obtiendrez un crédit ou vous devrez vous acquitter d’un paiement au prorata de la période.

Enfin, précisons que les forfaits payants sont assortis d’une garantie de remboursement de 14 jours. Attention, cette garantie est valable uniquement pour les paiements réalisés par cartes bancaires et sur les souscriptions initiales à un forfait payant. Si vous passez d’abord par la version gratuite, vous ne serez pas éligible au remboursement. C’est logique finalement puisque vous aurez déjà testé l’outil en amont.

Conclusion de notre avis sur WebSelf

Notre test complet de la plateforme canadienne nous a permis de nous faire un avis sur WebSelf. Selon nous, il s’agit d’une très bonne alternative si vous voulez créer un site rapidement sans avoir de compétence technique à des tarifs abordables. À ce titre, la version gratuite est assez complète car elle donne accès à la quasi totalité des fonctionnalités ce qui permet de vous donner un aperçu complet de l’éditeur.

Avec WebSelf, nous avons apprécié le fait qu’il n’y ait pas de frais cachés ni d’extensions ou de plug-ins supplémentaires à payer. Tout est inclut dans l’abonnement. Le large choix de designs de site est plaisant et le créateur web est plutôt intuitif – il nous a fallu moins d’une heure pour construire une ébauche de site. Toutefois, le navigateur de l’éditeur manque de précision et ne permet pas d’y voir très clair dans la composition de chaque section. Par ailleurs, l’outil n’est pas complètement traduit en français.

Bien que WebSelf propose un éditeur tout à fait convenable et bien conçu, il ne devance pas l’éditeur de site web Jimdo à notre avis, ni Shopify pour l’ouverture d’une boutique en ligne ou même Dropizi dans le cadre d’une activité de dropshipping.

Découvrir l’offre WebSelf

Enfin, du côté de l’optimisation, les outils SEO sont assez basiques mais suffisants. Notons toutefois que le nombre de requêtes d’un site sous WebSelf est plus élevé que la moyenne et engendre des répercussions sur le temps de chargement ce qui peut être un frein. À terme, cela pourrait porter préjudice au référencement de votre site internet.

WebSelf

7.5

Note globale

7.5/10

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests