Suivez-nous

Fintech

Kapsul : la nouvelle offre bancaire à bas prix de la Société Générale

Un compte courant et une carte bancaire internationale pour 2 euros par mois, c’est le nouveau projet de Kapsul, une offre bancaire digitale de la Société Générale.

Il y a

  

le

 
Societe Generale
© Flickr / Jacques Paquier

Elle sera rentable en 2022, espère la Société Générale. Malgré son occupation du terrain avec Boursorama, l’établissement bancaire français a lancé une nouvelle offre de néo-banque low-cost, censée concurrencer les offres gratuites et à bas prix qui sont en plein essor. L’offre ainsi baptisée « Kapsul » sera un levier potentiel pour aider la Société Générale a de nouveau trouver la croissance de son nombre de clients, qui stagne aujourd’hui aux alentours de 7 millions.

L’offre Kapsul prend le modèle importé par les néo-banques, à savoir un service entièrement digital, qui permet de gérer ses comptes via une application mobile. Mais le compte courant et la carte bancaire de cette nouvelle offre se distingueront aussi de ses nouveaux concurrents indépendants, en s’appuyant sur les produits financiers de la banque traditionnelle, ainsi que de son réseau d’agences, en cas de besoins spécifiques.

Kapsul Societe Generale

© Société Générale

Un compte bancaire à 2 € par mois

Par le passé, la Société Générale ne proposait que « Sobrio », pour attirer des clients à faibles revenus, souhaitant souscrire à une offre bancaire pas chère. A 6,2 euros par mois, elle n’était déjà pas compétitive à l’époque, et depuis l’arrivée de nouvelles offres telles que Ma French Bank (La Banque Postale), Eko (Crédit Agricole), Essentiel (LCL) et Enjoy pour la Caisse d’Épargne, la Société Générale a compris que les choses devaient changer.

L’offre « Kapsul » à deux euros par mois comprend un compte courant et une carte bancaire. Le compte n’autorise aucun découvert, et la carte bancaire est limitée à 1000 euros de paiements/retraits par mois, et 300 euros sur une semaine. En outre, tout est géré depuis l’application mobile et le site. Néanmoins, les clients pourront aussi répondre à leurs requêtes en agence, mais ces demandes seront chacune facturées 5 euros. La Société Générale explique que le but n’est pas de trouver de la rentabilité avec ces revenus, mais simplement de bien cibler la clientèle qui correspond à cette nouvelle offre bancaire.

Boursorama, Fortuneo, ING : quand la banque en ligne répond aux néo-banques

Au sujet des avantages et des différenciations de cette offre bancaire avec la concurrence, on notera un élément : la possibilité de cashback. En effet, la Société Générale introduit cet avantage économique lors des paiements par carte bancaire, afin de pousser ses clients à l’utiliser. Ainsi, pour chaque achat, ils pourront retrouver un pourcentage de chaque dépense réalisée. « Fin octobre, nous avons lancé un nouveau programme de cashback pour les achats en ligne, dans les applications et en magasins. En l’espace de deux mois, 300.000 euros ont été reversés à 60.000 clients », expliquait Marie-Christine Ducholet, la directrice de la banque de détail en France de la Société Générale.

Augmenter le nombre de clients

L’offre Kapsul arrive le 28 janvier, et s’adressera à une clientèle jeune et avec de faibles revenus, que la banque décrit plutôt comme une clientèle « sensible au prix », « à l’aise sur le digital », et qui « a des besoins frugaux ». Elle espère pouvoir retrouver de la croissance, alors que son nombre de clients stagne à 7 millions, et que les offres concurrentes des banques en ligne et des néo-banques n’ont pas fini de grossir – N26 a atteint les 5 millions de clients à travers le monde.

Pour pouvoir se montrer attractive, la Société Générale va mettre en place un contrat de satisfait ou remboursé. C’est ainsi que même après un an, les clients qui n’auront pas été conquis par l’offre pourront demander de retrouver leurs douze mensualités versées : la Société Générale leur retournera leurs 24 euros.

Le Compte Nickel célèbre 1.5m de clients avec un petit changement

La Société Générale vise 2022 pour trouver de la rentabilité avec « Kapsul ». Mais au moins, la banque figure ainsi dans l’offre la moins chère que l’on peut trouver dans la banque aujourd’hui. Elle imagine d’ailleurs que ses clients Kapsul pourront par la suite migrer vers d’autres offres de la banque, notamment s’il s’agit de jeunes actifs. « Sans couture », comme le précisait d’ailleurs la banque, on imagine bien que les clients pourront conserver leur IBAN, leurs identifiants de comptes et même prétendre avoir des avantages, en faisant évoluer leur offre bancaire au sein de l’établissement.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *