Suivez-nous

Tech

La Chine dépasse les 100 millions d’abonnés 5G… et la technologie consomme beaucoup

Un cap symbolique pour la Chine et ses 250 000 pylônes compatibles avec la 5G.

Il y a

  

le

 
Antenne 5G
© Unsplash / Tony Stoddard

Si la 5G n’est pas encore d’actualité en France, c’est loin d’être le cas dans les autres pays du monde. Le cas le plus flagrant est celui de la Chine, où la technologie connaît un fort développement depuis qu’elle est disponible.

Actuellement, la Chine compte plus de 100 millions d’abonnés au réseau 5G du pays. Cela représente environ 10% des abonnés mobiles du pays. Sur ce pourcentage, 30% des personnes sont des utilisateurs ayant souscrit à une offre 5G, mais ils n’ont pas encore le téléphone capable de supporter ce récent réseau. Selon Ericsson, 190 millions de personnes devraient adopter la 5G en 2020. Sur ce total, plus de la moitié habitent en Chine, ce qui suggère le fort potentiel du territoire.

100 millions d’abonnés 5G, un cap symbolique pour une consommation énergétique en hausse

Actuellement, la Chine profite de plus de 250 000 pylônes compatibles avec la 5G sur le territoire pour 20 000 antennes situés à Pékin. Le but est d’en installer 600 000 d’ici la fin de l’année, ce qui représente plus d’antennes que dans toute l’Europe, rapporte Les Échos.

Toutefois, cette technologie requiert beaucoup d’énergie et consomme énormément. Si l’objectif du nombre de pylônes n’est pas encore atteint, la question de la consommation est bel et bien déjà d’actualité. Selon un rapport de Huawei, les stations 5G consomment jusqu’à trois fois et demie plus d’énergie que les stations 4G.

En conséquence, l’opérateur China Unicom a indiqué qu’il allait mettre ses équipements 5G en pause sur une certaine période. Entre 21 heures et 9 heures, il coupera les stations dans la ville de Luoyang, au nord-ouest du pays. Celui-ci a tenu à rassurer les utilisateurs en affirmant que cette pause nocturne n’aura pas d’impact puisque ces dernières ne sont pas beaucoup utilisées la nuit. Unicom prévoit de s’adapter aux usages au fur et à mesure.

De leur côté, les clients 5G ne semblent pas si satisfaits de la technologie en raison de l’inégalité de la couverture sur le territoire.

En France, les enchères pour les attributions des fréquences 5G sont actuellement en cours. Lors des deux premières journées, c’est l’opérateur historique qui a largement dominé ses concurrents. Pour le moment, aucun bloc n’a été attribué et une troisième journée d’enchères aura lieu demain. La technologie devrait être disponible fin 2020 si sa mise en place ne prend pas plus de retard.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

9 Commentaires

9 Commentaires

  1. Sh

    2 octobre 2020 at 8 h 21 min

    Vous avez les sources de ces informations ? La mise en veille des antennes 5G automatiquement est dans le standard, aucune action externe est nécessaire.

  2. Mimou

    2 octobre 2020 at 9 h 24 min

    Je suis aussi curieux d’avoir les sources de l’article. Le traitement du signal d’une antenne 4G se fait via un boitier électronique alors que pour la 5G c’est virtualisé. Ce boitier virtualisé est relié à plusieurs antennes. Comment une solution qui a été pensé pour moins consommé, bah.. consomme plus que l’ancienne génération? Mauvaise gestion du datacenter?

  3. Fred G

    2 octobre 2020 at 10 h 20 min

    Les sources sont disponibles depuis pas mal de temps.
    Une simple recherche Google en anglais permet de le trouver sur SCMP, 5G tower.
    En effet, la veille est prévu dans le protocole. Mais est-elle réellement efficace vu qu’il ne faut pas d’utilisateur connecté ? Et est-ce que c’est vraiment ce qu’envisage unicom, vu qu’en effet, c’est censé être automatique, et du coup pas besoin de faire une communication particulère à ce sujet ?

    Pour faire simple, ça consomme plus, car un signal dans la bande de fréquence 3.4GHz-3.8GHz consomme énormément, et il faut plus d’antenne relais car signal plus atténué dans l’atmosphère.

    Mais on remarquera que les chiffres sont surtout sortis d’un white paper de Huawei « 5G Telecom Power Target Network ». Qui n’est bizarrement plus disponible sur le sur de Huawei, mais disponible avec Google cache.
    Huawei a juste décidé de laisser son papier « Green 5G: Building a sustainable world » sur son site 🙂

  4. Ducatevo

    2 octobre 2020 at 11 h 49 min

    Pour les néophytes, c’est quoi un bloc ?
    Un test a été réalisé à Monaco (déjà servi en 5G) en comparant 2 tel identiques, l’un en 4G et l’autre en 5G. Résultat….. décevant….. Il y a très peu de différences. Visiblement, on nous permet monde et merveille…. on est plus proche de l’escroquerie vu le prix que les opérateurs vont réclamer

  5. GBoGBo

    2 octobre 2020 at 11 h 57 min

    « Les stations 5G consomment jusqu’à trois fois et demie plus d’énergie que les stations 4G »
    Oui mais pour absorber 5 fois plus de trafic pardi ! Donc moins consommateur par abonné.
    Dites tout SVP.

    • carlos

      2 octobre 2020 at 23 h 30 min

      A tout dire, alors autant y aller franco…sauf à oublier que la 5G a pour ambition de servir de « support » au développement du marché des objets connectés de toute sorte (genre voiture connectée pour ne citer qu’un truc dont tout le monde parle)… L’idée c’est bien d’augmenter autant le volume, la diversité ainsi que la vitesse de transfert des données: accroissement du trafic, accroissement des besoins en stockage, accroissement des unités de traitement des données. Je doute que l’ardoise énergétique de la 5G et de ses conséquences les plus évidentes soient conforme à l’idée qu’on se fait d’une technologie moins gourmande en ressources.

      • GBoGBo

        3 octobre 2020 at 16 h 27 min

        Parce ce que vous croyez qu’envoyer une armée de techniciens sur le lieu d’un capteur uniquement pour relever sa valeur est moins énergivore ?

        • Krikri

          5 octobre 2020 at 17 h 10 min

          vous confondez pas avec le compteur électrique, par hasard ?
          y a pas de techniciens qui vont « relever » les capteurs 4G, si ?

  6. David

    2 octobre 2020 at 16 h 41 min

    Cette 5G est vraiment emblématique d’une civilisation qui accélère dans le mur… Alors qu’elle va bientôt manquer de tout (pétrole bon marché, eau, matières premières, terres cultivables…). Les nerds qui attendent avec impatience la 5G sont vraiment inconscients de leur environnement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests