Suivez-nous

Sciences

La Russie veut établir une base d’observation sur la Lune

L’agence spatiale russe souhaite couvrir une plus grande partie de l’espace dans son observation des astéroïdes. Pour cela, elle souhaite établir une base sur la Lune.

Il y a

  

le

 
Lune Russie
© NASA

Désormais, la Lune est de nouveau visée par les plus grandes puissances. États-Unis, Chine et maintenant la Russie, tous comptent bien retourner sur le satellite naturel de la Terre dans les années qui suivent. Mais sur le papier, chacun de ces pays ne possède pas les mêmes raisons quant à un éventuel camp lunaire. Si les États-Unis comptent plutôt construire une station intermédiaire conduisant à un potentiel voyage vers Mars, la Russie est davantage tournée vers l’observation.

Dans un article publié par l’agence de presse russe TASS, le 25 novembre dernier à Moscou, l’agence spatiale Roscomos a évoqué l’idée de construire une base lunaire permettant d’étendre son programme d’observation des astéroïdes. Si son projet se concrétise, un nouveau point d’observation, « pour étudier l’espace lointain », viendra s’ajouter à ses différents sites sur le sol terrestre, en Russie, au Brésil et en Arménie.

La Russie veut construire une colonie humaine sur la Lune dans 20 ans

Une base russe sur la Lune

En se confiant à l’agence de presse TASS, Roscomos indiquait qu’il installera une série de télescopes, qui seront tournés vers l’arrière-plan du soleil, et dans l’espace lointain. Le système servira de détecter de potentielles roches spatiales « qui présentent un danger de collision avec la Terre ».

La Russie en est intéressée depuis 2016 de ce genre d’observation d’astéroïdes. Il y a quatre ans, le pays avait mis en place un système automatique permettant de détecter des situations potentiellement dangereuses dans l’espace proche de la Terre. Grâce à de telles installations sur la Lune, le champ d’observation serait agrandi.

Pour résumer le projet, le directeur exécutif de Roscosmos déclarait à la TAFF qu’il « est prévu d’installer sur cette base [lunaire] des équipements pour étudier l’espace lointain et des télescopes spéciaux permettant de suivre les astéroïdes et les comètes qui présentent un danger de collision avec la Terre ». 

Néanmoins, nous n’en saurons pas plus pour le moment. La Russie n’a pas indiqué si cette base est imaginée comme pouvant accueillir des astronautes ou non en son sein. En tout cas, il est certain que la puissance de Moscou ne sera pas la seule à venir s’implanter. Désormais, il faudra choisir sa place. Roscosmos vise le pôle Sud de la Lune, avec une vue imprenable sur la Terre.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Pochagnole

    3 décembre 2019 at 19 h 37 min

    Par pitié, relisez-vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests