Suivez-nous

Fintech

Le compte C-Zam ferme définitivement ses portes

Carrefour Banque a décidé de mettre un terme à son offre bancaire simplifiée C-Zam.

Il y a

  

le

 
C-Zam
© C-Zam

Alors que les rumeurs circulaient depuis plusieurs mois déjà, la nouvelle vient de tomber aujourd’hui. Carrefour Banque a décidé de mettre un terme à l’aventure C-Zam. Le compte bancaire simplifié qui avait péniblement atteint les 120 000 clients vient d’annoncer que la clôture définitive des comptes aurait lieu le 15 juillet 2020.

Clôture au plus tard le 15 juillet

Le communiqué disponible sur le site officiel de C-Zam mentionne que « conformément aux conditions générales du compte et de la carte C-zam, Carrefour Banque procédera à la clôture de votre compte courant dans un délai de 2 mois à compter du 12 mai 2020 et au plus tard au 15 Juillet 2020″. Il explique que Carrefour Banque cessera la commercialisation et la gestion du Compte C-Zam.

La banque du géant de la distribution n’aura pas réussi à se distinguer sur un marché déjà très encombré. Entre les offres simplifiées à 2€ comme Eko ou Ma French Bank, les néo-banques comme Nickel,  N26 ou Revolut et les banques en ligne, les français ne savent plus où donner de la tête.

Le compte et la carte qui étaient commercialisés dans les grandes surfaces et sur internet n’ont finalement pas permis à Carrefour Banque d’atteindre une taille critique. Sur la même période, le compte Nickel a conquis 1,6 million de clients grâce à un réseau de 5 000 buralistes partenaires. Cette dernière a un modèle différent puisqu’elle incite vivement les buralistes à développer son offre contre une rémunération, nous l’expliquait Marie Degrand-Guillaud, la directrice déléguée de Nickel, lors d’une interview.

Pire, la crise sanitaire et le confinement ont mis à mal de modèle de toutes ces néo-banques, dont la première à mis la clé sous la porte à la fin du mois d’avril. Ces dernières tirent leur revenu principalement d’une commission sur chacune des transactions de paiement réalisées à travers leur parc de cartes bancaires. Alors que les transactions ont baissé de 30% selon les chiffres communiqués par N26, les néo-banques souffrent.

C-Zam

Communiqué C-Zam © C-Zam

Aucun repreneur pour C-Zam

Carrefour Banque a cherché pendant de longs mois un repreneur pour son activité C-Zam, en vain. Finalement, elle devra se contenter d’un accord avec le Compte Nickel qui accepte de ne faire payer aucun frais (20€ en temps normal) aux anciens clients C-Zam pendant une année. Pour rappel, Nickel a été acquis en 2017 par le groupe BNP Paribas – qui lui-même détient 40% de Carrefour Banque.

Découvrir Nickel

Pour ceux qui veulent se tourner vers une banque en ligne plus complète, nous avons mis en place un comparateur de banques qui vous permettra de filtrer selon vos critères les établissements.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Truc

    14 mai 2020 at 13 h 00 min

    C’est ça la concurrence « libre et non faussée »

  2. Patrick Huet

    14 mai 2020 at 18 h 39 min

    Tant de choix possibles !
    Pourtant, dans la vie réelle, la palette est encore plus large.
    Peut-être aurait-il fallu adopter un business plan différent, une rentabilité sur un nombre de clients plus restreint. Ou une campagne de publicité différente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *