Suivez-nous

Fintech

Le paiement sans contact, grand vainqueur de la crise sanitaire ?

Si les volumes de transactions sont en baisse, Mastercard et Visa relèvent une hausse du paiement « sans contact ».

Il y a

  

le

 
Paiement sans contact
© Unsplash - Mika Baumeister

Depuis le début de la crise sanitaire, la relation entre les français et leurs moyens de paiement a beaucoup évolué. Historiquement très attachés aux espèces, ils n’ont pas hésité à les mettre de côté pour privilégier des solutions de paiement permettant d’éviter tout contact physique. Sans surprise, le paiement « sans contact » enregistre une (très) forte hausse depuis le début du confinement.

+40% sur les réseaux Visa et Mastercard

Mastercard et Visa ont tous deux enregistrés une croissance de 40% des paiements « sans contact » sur leurs réseaux respectifs depuis le début de la crise. Le PDG de Visa, Al Kelly, a expliqué plus tôt dans la semaine lors d’une conférence que 60% des transactions en boutique – et en dehors des États-Unis – ont été réalisées avec un moyen de paiement sans contact. Cela concerne aussi bien la carte bancaire avec l’option sans contact que les nouvelles solutions de paiement mobile comme Apple Pay ou Google Pay.

En France, le groupement Cartes Bancaires (CB) a relevé une croissance plus modeste, de l’ordre de 4%, du paiement « sans contact » depuis le début de l’épidémie. Cela dit, cette méthode de paiement est en croissance exponentielle depuis plusieurs années, et elle aura représenté pas moins de 25% de toutes les transactions réalisées en France en 2019.

Dans son allocution, le PDG de Mastercard, Ajay Banga, a donné quelques pistes pour expliquer cette tendance forte qui devrait, selon lui, continuer bien au delà de la pandémie. Bien que l’OMS n’ait pas explicitement émis d’avertissement sur le crise de transmission du virus par de l’argent liquide, les consommateurs sont inquiets et cherchent une méthode pour « entrer et sortir des magasins au plus vite, sans échanger de l’argent, ni toucher aux terminaux de paiement ».

En France, la Fédération bancaire française mis du temps à réagir en précipitant son projet d’augmentation du plafond de paiement par carte sans contact à 50€, à partir du 11 mai prochain seulement. Certaines banques ont décidé de manière unilatérale prendre de l’avance en ré-haussant cette limite avant cette date, à l’instar de Boursorama Banque qui a mis à jour tout son parc de cartes dès le 27 avril dernier.

Vers une reprise des volumes de paiement ?

Alors que Benoit Grisoni, directeur général de Boursorama Banque, nous a confié que la consommation était en chute, on observe déjà quelques signes de reprises dans certains pays.

Dans leurs rapports trimestriels respectifs publiés fin avril, Mastercard et Visa ont identifié un retour des volumes aux États-Unis – et même une petite croissance sur certains segments. C’est le cas par exemple des volumes de paiements par carte de débit chez Visa, dont la croissance a été positive sur la dernière semaine du mois d’avril. De quoi donner espoir aux banques et néo-banques, dont le modèle économique de ces dernières repose quasi-explicitement sur le volume de transactions réalisées par carte bancaire

Résultats Visa

Résultats trimestriels © Visa

 

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Antoine

    1 mai 2020 at 16 h 07 min

    Un jour l’argent liquide disparaîtra complètement, certains volontaire en Suède se font implanter une puce NFC pour le paiement sans contact dans la main, cela nous va nous amener progressivement à la marque de la bête décrite dans l’apocalypse de Jean 13 pour vivre dans un monde totalitaire et faustien …

    • Paul

      3 mai 2020 at 11 h 31 min

      Vivement qu’ils puissent se faire implanter un cerveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *