Suivez-nous

Google Pay : quelle banque en ligne est compatible ?

Si Google Pay a été officiellement lancé aux États-Unis en 2015 (sous le nom Android Pay), la solution de paiement mobile a du attendre la fin de l’année 2018 pour arriver sur le marché français. Alors que sa rivale Apple Pay (uniquement disponible sur iPhone, iPad et Mac) est déjà bien installée dans l’Hexagone, Google Pay a pour le moment noué des partenariats uniquement avec de la banque en ligne, ou des cartes de paiement. Ci-dessous, la liste des banques en ligne compatibles avec Google Pay.

Google Pay banque en ligne

© Google

Liste des banques en ligne compatibles Google Pay

Pour pouvoir enregistrer sa carte bancaire sur l’application Google, pour ensuite utiliser Google Pay, il faut que la banque émettrice de la carte ait noué un partenariat avec Google. C’est donc une condition obligatoire pour pouvoir utiliser ce paiement mobile sur son smartphone Android. Comme vous pouvez le voir par vous-même dans la liste des banques compatibles ci-dessous, il n’y a que des néo-banques, banques en ligne ou cartes spécifiques. En revanche, Google Pay n’a pas encore noué d’accord avec les banques plus traditionnelles.

Banques en ligne qui offrent Google Pay :

  • Boursorama Banque
  • Fortuneo Banque
  • N26
  • bunq

Comptes bancaires simplifiés qui offrent Google Pay :

  • C-Zam (Carrefour Banque)
  • Lydia
  • Max
  • boon. by Wirecard
  • Revolut
  • PCS

Cartes spécifiques qui offrent Google Pay :

  • Lunchr
  • Ticket Restaurant

Comment fonctionne Google Pay ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Google Pay, il s’agit d’une solution de paiement par smartphone qui permet à tous ceux qui ont un téléphone Android de régler leur achat avec leur smartphone. Pour cela, la première chose est d’avoir une banque qui soit compatible avec Google Pay. Si tel est le cas, vous pourrez alors enregistrer votre carte bancaire dans une application sécurisée baptisée Google Pay.

Google Pay

© Google Pay

Une fois que cela est fait, vous pourrez ensuite régler vos achats directement grâce à votre téléphone, sans avoir besoin de votre carte bancaire : dans les magasins, vous pouvez régler vos dépenses grâce à la technologie NFC (sans contact) en approchant votre smartphone Android d’un terminal de paiement (sur le même principe que lorsque vous utilisez une carte bancaire sans contact).

C’est également le cas pour certaines applications mobiles comme Deliveroo ou Asos qui permettent de payer par Google Pay en un clic, sans avoir besoin d’enregistrer ses détails bancaires sur le compte de l’application. La solution fournie par Google se veut non seulement sécurisée au niveau du stockage de données, mais elle est aussi beaucoup plus sécurisée : les utilisateurs doivent valider chaque transaction par le système de reconnaissance faciale (ou empreinte numérique) sur leur téléphone. C’est donc plus sécurisé que le code de carte bancaire classique.

Sur les marchés où elle est présente, la solution Google Pay a rapidement fait son nid. En effet, tous les commerçants physiques qui ont un terminal de paiement avec NFC ont la possibilité d’accepter Google Pay sans aucun changement. Ce paiement passe par la borne NFC, en toute simplicité. Pour ce qui est des marchands en ligne, il faut que les marchands installent la solution de leur côté. Des systèmes de gestion de paiement comme Stripe intègrent automatiquement cette solution.

Aucune limite de montant

Si le paiement sans contact par carte bancaire est volontairement limité à 30 euros par transaction, ce n’est pas le cas de Google Pay. Bien que la solution passe par la technologie NFC, elle est beaucoup plus sécurisée puisque l’utilisateur doit confirmer la transaction par empreinte numérique ou reconnaissance faciale. Cette authentification se fait en quelques secondes seulement. Google n’a pas accès à l’historique de vos transactions, tout est sécurisé.

Aujourd’hui, la banque en ligne se met doucement à Google Pay. Il faut toutefois souligner que le marché français est encore à ses débuts sur le paiement mobile, et que même Apple Pay a mis 2 années à réussir à percer ce marché. Cela fait tout juste une année que Google Pay est présent dans l’Hexagone, il faut donc probablement un peu de temps pour voir les banques en ligne et autres établissements bancaires traditionnels s’y lancer.

La raison principale qui a fait que Apple Pay et Google Pay mettent du temps à s’installer en France, c’est que ces solutions prélèvent une petite commission sur chacune des transactions qui sont réalisées. Autrement dit, les banques partenaires doivent reverser une partie de la transaction à Google (et Apple), ce qui les refroidit évidemment dans l’acceptation de ces solutions. Les banques ne répercutent pas ce coût sur les clients finaux, la perte est donc directement pour elles.

Google Pay, Apple Pay et maintenant Samsung Pay

Aujourd’hui, il existe une solution de paiement mobile pour chaque appareil : Apple pour les iPhone, Google pour les téléphones Android, et Samsung a mis au point une solution pour ses smartphones. Si Google Pay a évidemment le plus grand potentiel compte tenu du nombre de téléphones Android sur le marché, le géant de la technologie américain semble tarder à s’étendre sur le marché français. Il est fort probable que cela change avec le temps, le jour où les français plébiscitent le paiement mobile.

En conséquent, cela implique que Google Pay ne soit pas encore disponible dans toutes les grandes banques en ligne. Ainsi, hormis Boursorama Banque et Fortuneo Banque, les autres comme Hello bank! qui n’a pas Google Pay, BforBank, ING ou Monabanq n’ont pas encore bougé. Il faut dire que la plupart viennent tout juste d’accepter Apple Pay, cela prend du temps.

Pour ceux qui n’ont pas Google Pay dans leur banque en ligne, vous avez toujours la possibilité de soumettre l’idée à vos conseillers bancaires. Dès lors qu’ils ont suffisamment de demandes de la part de leurs clients, ils seront forcés de s’y mettre. Pour ceux qui sont dans une banque en ligne compatible avec Google Pay, vous pouvez également leur poser des questions sur le fonctionnement.

Google a mis en place une page dédiée sur son site pour vous éclairer sur cette solution de paiement mobile. Il précise notamment que toutes les données sont ultra chiffrées, et qu’elles sont ensuite stockées dans des data centers dédiés, qui sont encore davantage protégés que les autres.

Le paiement mobile, une pratique en développement

Le paiement mobile avec des solutions comme Google Pay reste une pratique marginale en France. Toutefois, elle tend à se développer. En 2018, le Groupement Cartes Bancaires affirme que ces transactions ne représentaient que 10 millions de paiements, contre 2 milliards pour les paiements par carte sans contact. Ce créneau enregistre toutefois une très forte croissance, et cela devrait se développer dans les années à venir.

Au delà des budgets marketing conséquents que Apple, Google ou Samsung Pay peuvent mettre pour promouvoir leur solution de paiement mobile, ce sont aussi les banques et banques en ligne qui vont éduquer leur public sur la sécurité de ces solutions de paiement. A force de voir les gens payer avec leur smartphone, cela va aussi naturellement s’ancrer dans les habitudes des français.

BanqueLien
Voir
Voir
Voir

Actualités