Suivez-nous

Sciences

Le vaisseau spatial chinois est revenu sur terre avec succès

Le 5 mai dernier, la Chine envoyait dans l’espace son vaisseau spatial, grâce à une nouvelle fusée baptisée Longue Marche 5B. Il a atterri avec succès dans le nord de la Chine 2 jours et 19 heures plus tard.

Il y a

  

le

 
vaisseau_spatial_Chine
© Pixabay

Après presque trois jours de mise en orbite, le vaisseau spatial chinois est revenu sur terre et s’est posé à 13 h 49 heure locale (5 h 49 GMT) le 8 mai 2020. Cet atterrissage a été immortalisé avec une photo publiée par Quotidien du peuple, le journal officiel du Parti communiste chinois sur laquelle on distingue l’appareil qui est amorti avec 3 parachutes rouges et blancs.

Cette mission n’était pas habitée et transportait uniquement du matériel. Mais la Chine projette néanmoins de se servir de ce vaisseau pour envoyer des astronautes sur la Lune et peut-être même sur d’autres missions. Elle peut en effet espérer grâce à celui-ci, effectuer des missions plus lointaines, qui nécessitent une grande vitesse et une meilleure protection face aux températures.

Le vaisseau est parti du site de lancement de Wenchang situé sur l’île Hainan et a été réalisé à l’aide d’une fusée Longue-Marche 5B, la plus puissante à ce jour utilisée par la Chine.

L’atterrissage du vaisseau a été un succès, sa structure étant revenue intacte. Il convient de noter toutefois qu’une anomalie concernant la capsule cargo expérimentale revenue mercredi dernier, envoyée avec cette même fusée, avait été signalée.

Un vaisseau qui servira aux ambitions futures de la Chine

Ce vaisseau pourra vraisemblablement faire la liaison avec sa future station spatiale et pourrait transporter jusqu’à 6 passagers (contre 3 pour l’ancien prototype).

La Chine était la première nation a atterrir de l’autre côté de la lune en janvier 2019. Elle envoie régulièrement des satellites en orbite pour son propre compte ou pour d’autres pays et investit effectivement des milliards d’euros pour développer sa technologie et son indépendance spatiales.

En 2020, elle devrait lancer une sonde sur Mars. Elle espère également envoyer une mission habitée sur la Lune d’ici une dizaine d’années.

La Chine a même pour ambition de construire sa propre station spatiale nommée Tiangong (« Palais céleste » en français). Ce projet devrait commencer dès cette année pour s’achever en 2022.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests