Suivez-nous

Tech

Les prix des iPhone 11 évitent de justesse d’augmenter de 150 $

Apple a évité de justesse d’être impacté par de nouveaux frais de douane de ses produits d’exportations chinois. Les prix des iPhone n’augmenteront donc pas.

Il y a

  

le

 
iPhone 11 Pro Max Face
© Presse-citron.net

Vous ne le saviez peut-être pas encore, mais les prix des iPhone 11 ont failli augmenter de près de 15 % ce dimanche. Annoncé dans la journée du jeudi 12 décembre, Apple a confirmé qu’un nouvel accord provisoire entre les États-Unis et la Chine avait été conclu, permettant à la marque à la pomme d’éviter une hausse des frais douaniers de ses produits chinois exportés. Une décision qui aurait – dans le cas contraire – fait très mal, en effectuant une majoration sur le prix de production des iPhone, dès le 15 décembre prochain.

Dans un article de l’agence Bloomberg, s’appuyant sur l’expertise de Dan Ives de Wedbush Securities, les prix des iPhone d’Apple auraient pu augmenter jusqu’à 15 %, sur des produits tels que l’iPhone 11 Pro. Maintenant qu’un accord commercial exemptant Apple a été conclu, Dan Ives mentionnait que Donald Trump (à qui tenait cette décision) a sauvé la marque d’une hausse des prix pour ses clients, ou du moins d’une perte des bénéfices pour la firme, si elle avait choisi de prendre en charge cette hausse dans sa propre trésorerie.

« Trump a livré un cadeau de Noël à Apple »

Début novembre, Apple a tremblé face au conflit commercial entre les États-Unis et la Chine. Il y a un mois, la firme de Cupertino doutait raisonnablement de la décision de l’administration Trump, alors que la demande d’exemption de Tim Cook (PDG d’Apple) n’avait pas reçu de réponse de la part du gouvernement.

Quelques jours plus tard, une visite d’Etat du président américain a rajouté du doute. En visite dans les usines d’Apple au Texas (où la marque y produit son Mac Pro, très taxé en Chine), Donald Trump n’a pas évoqué de réponse face à l’exemption, mais prônait la main d’œuvre locale employée, et les retombées qu’Apple impliquait en localisant sa production aux États-Unis.

Mais contrairement au Mac Pro, les autres produits de la gamme dont l’iPhone sont produits en Chine principalement. En décidant de ne pas augmenter les frais douaniers de ces produits, « Trump a livré un cadeau de Noël à Apple », comme Dan Ives aimait le commenter.

Un calme durable ?

Normalement, Trump devrait évoquer ses décisions sur le dossier vendredi, ce qui pourrait être une occasion pour connaître la période de réduction de ses frais douaniers. Cette échéance sera écoutée attentivement chez Apple, d’autant plus que la firme de Cupertino n’a pas encore pris la parole sur la nouvelle, en attendant peut-être une confirmation plus officielle.

En tout cas, l’iPhone n’est pas le seul produit qui évite ainsi une hausse des prix. Les MacBook et les iPad auraient aussi dû être impactés, et cette mise en vigueur des nouveaux tarifs était imminente : les nouveaux tarifs douaniers étaient amenés à changer dès dimanche prochain, le 15 décembre.

Apple remerciera donc les conseillers économiques que Donald Trump a rencontré ce jeudi à la Maison-Blanche (Washington). C’est grâce à eux que les nouveaux tarifs douaniers ne seront finalement pas mis en place. Plus tôt dans la semaine, le président américain avait continué à faire pression sur Twitter. « On s’approche TRÈS près d’une GRANDE affaire avec la Chine. Ils le veulent, et nous aussi ! » avait écrit le président.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests