Suivez-nous

Cybersécurité

Les stalkerwares sont de mieux en mieux détectés par les antivirus

Le sujet est désormais traité avec sérieux par les grandes société de cybersécurité.

Il y a

  

le

 
Smartphone SMS
© Unsplash / Robin Worrall

Un américain sur 10 reconnaît utiliser un stalkerware pour surveiller les messages, les appels ou les photos de leurs partenaires. Ce chiffre impressionnant donne une idée de l’ampleur d’un phénomène dont les femmes sont les principales victimes. L’utilisation de ces outils, qui vont souvent malheureusement de pair avec des comportements toxiques et du harcèlement, a même progressé de 35 % au cours de l’année 2019.

Les sociétés de cybersécurité prennent donc désormais ce problème très au sérieux. Elles se sont unis l’an dernier avec des associations d’aide aux victimes de violences domestiques pour décréter l’union sacrée contre ces dispositifs de surveillance. Leur action passe également par une meilleure détection des stalkerwares via les logiciels antivirus. Une étude menée par le laboratoire AV-Comparatives et l’Electronic Frontier Foundation vient confirmer de nets progrès en la matière pour les appareils tournant sur Android et Windows.

Un site d’information pour mieux comprendre les risques

Les chercheurs se sont focalisés sur les dix solutions antivirus les plus utilisées afin de voir comment celles-ci détectaient les stalkerwares les plus répandus. Les résultats sont très bons puisque les taux de détection sur Android variaient entre 30 et 95 % en novembre dernier et se situent désormais entre 75 et 95 %. En ce qui concerne Windows, la solution la plus performante atteignait 70% en novembre, certaines sont désormais à 100 % en mai.

Ces informations vont donc dans le bon sens et les victimes sont donc désormais beaucoup mieux à même de repérer les intrusions non sollicitées sur leurs appareils.

Meilleur antivirus : le comparatif sur Windows et Mac 2020

Pour rappel, la coalition contre les stalkerwares a créé un site d’information (stopstalkerware.org/fr/) destiné à informer les victimes de ces attaques. Elle regroupe de grandes entreprise du secteur telles qu’Avira, Norton, Kaspersky ou encore Malwarebytes. Les textes sont désormais traduits en Français et permettent d’en savoir plus sur une pratique qui continue de prendre de l’ampleur.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *