Suivez-nous

Drones

Les USA suspectent aussi les drones chinois. DJI doit-il s’en inquiéter ?

Après la signature du décret anti-Huawei par Trump, le département américain de la sécurité intérieure publie une alerte concernant les drones fabriqués par des sociétés chinoises.

Il y a

le

Un drone DJI Phantom
© fill (via Pixabay)

Après le décret anti-Huawei signé par Donald Trump, les Etats-Unis semblent également viser les drones fabriqués par des entreprises chinoises. En effet, comme le rapporte CNN, le Département de la Sécurité Intérieure des Etats-Unis a publié une alerte évoquant des risques potentiels pour les organisations américaines qui utilisent ces drones.

Aucune entreprise n’est nommée dans cette alerte, mais comme le note CNN, près de 80 des drones utilisés aux Etats-Unis et au Canada sont fabriqués par la société DJI, dont le siège se trouve à Shenzen.

“Le gouvernement des États-Unis est vivement préoccupé par tout produit technologique introduisant des données américaines sur le territoire d’un État autoritaire autorisant ses services de renseignement à accéder sans entrave à ces données ou à exploiter de manière abusive ces informations”, lit-on dans cette alerte.

Il y est expliqué que ces préoccupations s’appliquent “avec une force égale” aux drones connectés “capable de collecter et de transférer des données potentiellement révélatrices concernant leurs opérations et les individus et entités les exploitant, la Chine imposant à ses citoyens des obligations exceptionnellement strictes de soutenir les activités de renseignement de sécurité nationale.”

Après Huawei, les USA vont-ils s’en prendre à DJI ?

Après la publication de cette alerte par le Département de la Sécurité Intérieure des Etats-Unis, le constructeur de drones DJI a déjà réagi, expliquant que ses utilisateurs ont un contrôle complet sur la façon dont les données sont utilisées et que ces utilisateurs ont la possibilité de prendre toutes les précautions recommandées par la Sécurité Intérieure.

“Chez DJI, la sécurité est au cœur de tout ce que nous faisons et la sécurité de notre technologie a été vérifiée de manière indépendante par le gouvernement américain et par les principales entreprises américaines”, explique le constructeur chinois de drones. “Pour les clients gouvernementaux et d’infrastructures critiques nécessitant des assurances supplémentaires, nous fournissons des drones qui ne transfèrent pas de données vers DJI ou via Internet. Nos clients peuvent activer toutes les précautions recommandées par le DHS. Chaque jour, des entreprises américaines, des premiers intervenants et des agences gouvernementales américaines font confiance aux drones DJI pour sauver des vies, promouvoir la sécurité des travailleurs et soutenir des opérations vitales, et nous prenons cette responsabilité très au sérieux.”

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests