Suivez-nous

Fintech

Mastercard s’associe à Microsoft pour ses services de paiements en ligne

Des services numériques de paiement sans faire appel aux cartes bancaire, un projet fintech entre Mastercard et Microsoft.

Il y a

  

le

 
Mastercard et Microsoft
© Mastercard / Microsoft

« Il y aura des marchés et des cas d’utilisation dans lesquels la technologie des cartes de paiement ne sera pas nécessairement la mieux placée pour optimiser un flux de paiement particulier ou résoudre un besoin particulier du client », déclarait Michael Miebach, directeur des produits de Mastercard.

L’émetteur de cartes bancaire vient d’annoncer son partenariat avec Microsoft pour lequel il s’associe dans le développement de ses technologies de paiement numérique. Microsoft est un véritable levier avec son service de cloud computing Microsoft Azure, un concurrent à AWS (Amazon Web Service), avec qui ils se partagent le stockage des sites internet du monde entier.

À terme, les technologies développées par les deux géants américains seront profitables au commerce en ligne et les startups. Mastercard explique que les solutions de paiement numérique ne passeront plus forcément par l’usage de la carte bancaire. « Mastercard se concentre donc sur l’identification et la poursuite des segments où il existe des opportunités au-delà de la carte ».

Microsoft s’est aussi félicité de ce partenariat. Le vice-président exécutif de la division commerciale mondiale de Microsoft détaillait que « nous sommes impatients de bâtir sur notre relation solide et d’accélérer la co-innovation pour aider à connecter et à dynamiser une économie numérique pour tous, partout. »

La fintech, à ne pas rater pour les plateformes cloud

Cette annonce arrive dans un contexte tout particulier. Le 15 juillet, Amazon a indiqué avoir conclu un contrat avec la banque HSBC pour sa transformation numérique. De quoi comprendre l’importance de la stratégie que suivront les plateformes cloud ces prochains temps, pour chercher à se faire la main sur les nouvelles technologies de paiement numérique qui se déploiera sur l’internet mondial.

Amazon et ses solutions AWS ont pour le moment choisi de pénétrer le marché en s’associant directement à une banque quand Microsoft semble avoir tapé fort en privilégiant troisième plus gros émetteur de cartes bancaires mondial (après UnionPay et PayPal) avec ses 2,02 milliards de personnes utilisatrices (chiffres fin 2018).

Du côté de Mastercard d’ailleurs, ce n’est pas la première annonce de l’année en matière de stratégie fintech. Avec son programme « Fintech Express », la société cotée en bourse annonçait le déploiement de son programme spécial pour aider les startups à lancer leur activité grâce à un tremplin offert par ses infrastructures et solutions techniques.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *