Microsoft rachète la startup Semantic Machines pour muscler Cortana

Microsoft vient d’officialiser l’acquisition de Semantic Machines, une startup dirigée par des experts en IA conversationnelle.

Bien que Cortana soit en retard par rapport à Google Assistant, Amazon Alexa et Siri, Microsoft n’a pas (encore) abandonné la course aux assistants numériques. Preuve en est, la firme de Redond vient d’officialiser le rachat de Semantic Machine, un vivier de talents dans le domaine de l’IA conversationelle.

« Nous sommes ravis d’annoncer aujourd’hui que nous avons acquis Semantic Machines Inc., une société basée à Berkeley, en Californie, qui a développé une nouvelle approche révolutionnaire pour la construction de l’IA conversationnelle. Leur travail utilise la puissance de l’apprentissage automatique pour permettre aux utilisateurs de découvrir, accéder et interagir avec des informations et des services d’une manière beaucoup plus naturelle, et avec beaucoup moins d’efforts », écrit David Ku, responsable IA et recherches chez Microsoft.

L’acquisition de cette entreprise pourrait s’avérer cruciale pour Microsoft, dans la mesure où des employés de celle-ci ont travaillé sur « les systèmes de base qui ont alimenté Google Now », explique notre confrère The Next Web. Quant à son CTO, il aurait travaillé comme Chief Speech Scientist pour développer Siri chez Apple.

> Lire aussi :  Microsoft a une nouvelle mauvaise idée pour vous encourager à utiliser Edge (à la place de Chrome ou Firefox)

« La société est dirigée par de nombreux pionniers de l’IA conversationnelle, y compris l’entrepreneur en technologie Dan Roth et deux des chercheurs d’IA en langue naturelle les plus en vue et les plus innovants au monde », explique quant à lui écrit David Ku. « En combinant la technologie de Semantic Machines avec les avancées de Microsoft en matière d’intelligence artificielle, nous visons à offrir des expériences utilisateur puissantes, naturelles et plus productives qui feront passer l’informatique conversationnelle à un nouveau niveau. Nous sommes ravis d’apporter l’équipe Semantic Machines et leur technologie à Microsoft », ajoute-t-il plus loin.

Microsoft est à la traîne

Cette annonce est faite alors que Google vient de présenter ses avancées avec Google Assistant lors de la dernière conférence I/O. Parmi ces innovations, une technologie baptisée Duplex qui permet à l’assistant de faire des appels téléphoniques à la place de l’utilisateur pour prendre un rendez-vous chez le coiffeur ou bien pour réserver une table de restaurant, quand il n’y a pas de système de réservation en ligne (ce qui est le cas de la plupart des PME).

> Lire aussi :  Bon plan : Xbox One X 1 To, FIFA 19, Forza Horizon 4 et Forza Motorsport 7 à 449€ 🔥

Selon le dernier état des lieux du marché des enceintes connectées par Strategy Analytics, Amazon a actuellement 43,6 % de part de marché tandis que Google en a 26,5 %. Quant à Apple, dont l’HomePod a été récemment commercialisé, il a 6 % de part de marché, ayant vendu 600 000 HomePod au premier trimestre 2018, toujours selon les estimations de Strategy Analytics.

Microsoft n’est pas dans le Top 5. Mais la firme de Redmond ambitionne de voir Cortana installé sur des enceintes connectées similaires à Amazon Echo ou Google Home. Pour le moment, la quasi-totalité des appareils qui utilisent l’assistant numérique de la firme de Redmond sont des ordinateurs sous Windows 10.


3 commentaires

  1. Parler de retard de Cortana est d’une ignorance crasse. Non seulement sur les test tous les assistants sont très proches mais non seulement Cortana est installé sur presque 700 millions de machines et sera utilisé sur l’ensemble des HP Echo vendu par Amazon, ce qui va en faire le N°1. Alors faite votre boulot au lieu de répéter bêtement ce que vous lisez sur un autre article tout aussi médiocre.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.