Suivez-nous

Gaming

Non, les jeux ne seront pas moins chers sur Google Stadia…

Pour Phil Harrison, les jeux Google Stadia n’ont aucune raison d’être vendus à des tarifs inférieurs, bien au contraire… Explications.

Il y a

le

Près de 16Go par heure pour jouer à Google Stadia
© Google

Moins chers les jeux sur Stadia ? Non…

Pour ceux du fond qui bavardent en classe et qui n’ont pas tout suivi, on rappelle que Stadia est le service de jeux vidéo en streaming de Google, qui sera lancé en fin d’année. Contre un abonnement fixé à 9,99 euros/mois, les joueurs pourront accéder librement à un catalogue de jeux « gratuits« , à jouer directement depuis les serveurs de Google, sur un smartphone Pixel ou un Chromecast. A cela s’ajoute la possibilité d’acheter les dernières nouveautés via une boutique dédiée, et d’y jouer (là encore) grâce à la magie du streaming.

Du côté de chez Eurogamer, on a eu l’occasion de rencontrer le monsieur jeu vidéo de chez Google, à savoir Phil Harrison. Ce dernier a évidemment été questionné sur de nombreux sujets, dont le prix des jeux proposés à la vente sur la boutique Stadia. « Je ne vois pas pourquoi les jeux proposés sur Stadia devraient être moins chers… » a annoncé ce dernier. Phil Harrison a également ajouté : « la version Stadia d’un titre sera de la plus haute qualité d’innovation et de sophistication possible du côté du moteur de jeu. »

Google Stadia Débit Connexion

© Google

Pour le géniteur de Google Stadia, le fait de pouvoir jouer en streaming, et en haute qualité, à un jeu récent, permettra donc de vendre ce dernier au même prix qu’en boutiques. A l’heure où beaucoup de joueurs réclament aux éditeurs qui veulent bien les entendre des versions physiques (notamment sur Nintendo Switch), voilà qui a de quoi surprendre…

Rappelons en effet que, contrairement à une version physique, un jeu jouable via Google Stadia n’appartiendra jamais réellement à son propriétaire. Une coupure réseau, un litige avec un éditeur, une décision de Google, un service stoppé prématurément… et le jeu en question devient aussitôt être inaccessible, sans le moindre recours pour le joueur. Un aspect qui rebute (logiquement) plus d’un joueur…

Démat’/streaming… même combat ?

Un système de jeu en streaming à ne surtout pas confondre avec un achat en dématérialisé. En effet, pour ceux qui ont acheté des jeux au format numérique sur PS3, PS4, Xbox One, Switch, Wii… il leur sera tout à fait possible d’y rejouer dans 10 ans, si tant est qu’il dispose toujours de la console en question évidemment. En revanche, si dans 10 ans, Google Stadia subit le même sort que Google+ (pour ne citer que lui), le joueur perdra aussitôt l’accès à tous ses jeux.

En ce qui concerne sa formule d’abonnement hybride, mélangeant jeux accessibles gratuitement et jeux à acheter séparément, Phil Harrison explique que « l’industrie est en transition. Tous les développeurs ne sont pas prêts à passer à l’abonnement, et honnêtement tous les joueurs ne le sont pas non plus. » Pour Google, l’objectif est donc d’offrir une espèce de choix aux joueurs concernant la manière de consommer le jeu vidéo, sans avoir à payer un quelconque appareil (console, boitier multimédia…) hors de prix. Pas sûr que ce genre de communication soit à même de rassurer les (nombreux) joueurs sceptiques vis à vis de ce Stadia…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests