Suivez-nous

Ordinateurs

Non, les MacBook tactiles ne sont pas encore au programme

Le nouveau système d’exploitation d’Apple, MacOS Big Sur, s’inspire d’iOS et d’iPadOS. Mais ce nouveau design ne prépare pas la plateforme à l’arrivée de MacBook avec des écrans tactiles (même si Apple n’exclut pas totalement cette possibilité).

Il y a

  

le

 

Par

macos big sur messages
© Apple

Depuis le 12 novembre, la nouvelle version de MacOS, MacOS Big Sur, est disponible. En plus d’être la première version de MacOS à prendre en charge des ordinateurs utilisant des processeurs Apple Silicon à la place des processeurs Intel, MacOS Big Sur bénéficie aussi d’un important changement de l’interface graphique.

Pour résumer, avec MacOS Big Sur, cette interface se rapproche de celle qu’on a sur iOS et sur iPadOS pour les smartphones et les tablettes. Et cela a laissé certains fans d’Apple penser que la firme de Cupertino s’apprête peut-être à lancer des MacBook avec des écrans tactiles.

Après tout, les autres fabricants d’ordinateurs ont déjà franchi ce cap depuis longtemps. Mais pour le moment, en ce qui concerne Apple, des ordinateurs portables avec des écrans tactiles ne semblent pas encore au programme.

C’est ce que l’on peut conclure d’une interview accordée par des responsables d’Apple, dont Craig Federighi, le vice-président responsable du logiciel, à The Independent. Celui-ci assume que certains éléments du design de MacOS Big Sur ont été inspirés de l’iPhone et de l’iPad.

Cependant, ces changements ont été faits pour rendre l’interface graphique plus confortable et plus ergonomique, mais pas dans le but d’anticiper un basculement des MacBook vers des écrans tactiles. Pour être clair, le vice-président d’Apple ne dit pas que la firme ne sortira jamais de MacBook avec un écran tactile (ne jamais dire jamais). Cependant, il a expliqué que les changements de design sur MacOS Big Sur ont été réalisés en pensant à l’ergonomie, mais pas aux écrans tactiles.

Apple a été agréablement surpris par la puce M1

Sinon, en ce qui concerne la première puce Apple Silicon pour les Mac, la M1, Federighi a indiqué qu’il ne s’attendait pas à un tel niveau de performances. « Cela fonctionne mieux que nous ne l’avions même pensé », a-t-il indiqué.

Pour rappel, cette puce équipe un nouveau MacBook Air, un nouveau MacBook Pro et un nouveau Mac mini. Par rapport aux précédentes versions qui utilisaient des processeurs Intel, les machines qu’Apple a dévoilées le 10 novembre profitent d’un important gain d’autonomie et de performances.

Et désormais, la firme doit gérer une transition entre les processeurs Apple Silicon et les processeurs Intel. Pour que les nouveaux ordinateurs puissent lancer des apps conçues pour les processeurs Intel, Apple propose un outil appelé Rosetta 2. Et les nouvelles apps et celles qui feront la transition pourront être lancées nativement aussi bien sur les processeurs Apple Silicon que sur les processeurs Intel.

Sinon, on rappelle aussi que l’un des avantages de nouveaux processeurs d’Apple est que grâce à ceux-ci, les Mac peuvent lancer des applications iOS comme s’il s’agissait d’applications natives. Cependant, il n’est pas sûr que tous les développeurs d’applications iOS vont proposer ces applications pour les ordinateurs.

Apple MacBook Air 2020 Core i3 256 Go
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests