Suivez-nous

Tech

Par peur, l’Espagne écarte Huawei de ses données sensibles

Au sein du ministère de la Défense en Espagne, les appareils électroniques Huawei ne pourront plus être utilisés par les employés pour leurs tâches professionnelles.

Il y a

  

le

 
Huawei
© Presse-citron.net

En dehors du conflit entre les États-Unis et la Chine, Huawei s’est trouvé un nouvel acteur sceptique au sujet du fabricant d’appareils électroniques. Celui-ci est européen, et se situe en Espagne : il s’agit de son ministère de la Défense. Il y a quelques heures, nos confrères de La Informacion ont avancé l’idée que l’établissement étatique avait choisi d’interdire à ses employés d’utiliser un appareil Huawei, du moins pour accéder aux serveurs de données de ses services numériques.

En d’autres termes, le personnel travaillant au ministère de la Défense espagnol pourra toujours posséder un smartphone Huawei à titre personnel. Mais quand il s’agira d’accéder aux outils numériques officiels, l’usage d’un appareil de la marque chinoise sera totalement interdit. Cela ira jusqu’à la visualisation des mails, afin d’éviter l’exposition « à des informations sensibles ».

L’Espagne a-t-elle peur de Huawei ?

Contrairement à la politique américaine, la mesure dévoilée aujourd’hui en Espagne n’est pas de raison commerciale et économique. Pour comprendre l’initiative du pays de la péninsule ibérique, il faut plutôt se tourner vers les soupçons de surveillance accrue de la Chine sur ses pays voisins. Il est probable que l’Espagne prenne aujourd’hui ses précautions, avec la marque qui figurerait comme l’outil d’espionnage principal de la Chine. Elle qui représente aujourd’hui 22,2 % des smartphones vendus en Europe au troisième trimestre 2019 (données issues du rapport Canalys Smartphone Analysis , publié en novembre 2019).

Si l’Espagne n’a pas souhaité donner plus de détails au sujet de son choix, il en reste que Huawei a décidé de répondre à l’actualité, par le biais de l’un de ses porte-parole. Ce dernier a simplement décidé de rappeler l’intention de la marque à privilégier la sécurité de ses clients, et de leurs données personnelles. « La cybersécurité est la plus haute priorité de l’entreprise », déclarait l’homme aux journalistes de La Informacion, en mettant l’accent sur ses 30 années de présence dans plus de 170 pays, et l’absence de problème depuis.

Huawei, une marque plus que jamais chinoise

Depuis la décision de Donald Trump à écarter Huawei d’Android et de Google, la santé de Huawei a fluctué selon son actualité. Mais aujourd’hui, une tendance semble se renforcer : Huawei n’a jamais autant été une marque chinoise.

Huawei Mate 30 Pro

Le Huawei Mate 30, commercialisé en Chine depuis deux mois, connait un énorme succès © Presse-citron.net

Pour mieux nous faire comprendre, revenons sur une autre information véhiculée sur la toile ces derniers jours : en Chine, les ventes du Mate 30 (indisponible en France) ont décollé, et plus de 7 millions d’exemplaires du smartphone ont été vendus. Malgré le fait que le smartphone soit effectivement très intéressant en termes de dotation en équipements, ces chiffres de ventes en l’espace de 2 mois sont quand même 75 % plus importants que ceux du Mate 20, un an auparavant. Un sentiment patriotique au regard de l’achat d’un smartphone Huawei chez les Chinois pourrait en être la raison. Un sentiment de fierté pourrait découler de cet engouement des ventes au sein du pays d’origine de la marque.

Ainsi, tout ne devrait pas s’effondrer chez Huawei, au sujet de son activité dans la vente de smartphones et d’appareils électroniques, tel que son nouveau MatePad Pro. Huawei pourrait néanmoins chercher à se consacrer davantage à sa demande plus locale, ainsi que dans la région d’Asie-Pacifique. En Europe, les doutes se posent toujours au sujet de la possibilité que Huawei puisse proposer ses services d’infrastructures 5G. Le sujet était revenu dans l’actualité le mois dernier, au sujet du Royaume-Uni.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. zero

    4 décembre 2019 at 6 h 44 min

    L’Espagne ? C’est pas un pays du tier monde ça de quoi ils ont peur qu’on leur vole leur technologie ? *lol*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests