Photo HDR : devoirs de vacances

J’ai profité de ces quelques jours de pause marqués par une météo assez tourmentée pour m’initier enfin aux joies de la photographie HDR. Pour ceux qui ne connaissent pas, et pour expliquer simplement, la photo HDR (High Dynamic Range – Grande Gamme Dynamique) est une technique qui consiste à prendre plusieurs clichés d’une même scène

J’ai profité de ces quelques jours de pause marqués par une météo assez tourmentée pour m’initier enfin aux joies de la photographie HDR.

Pour ceux qui ne connaissent pas, et pour expliquer simplement, la photo HDR (High Dynamic Range – Grande Gamme Dynamique) est une technique qui consiste à prendre plusieurs clichés d’une même scène en jouant sur les réglages d’exposition, puis à fusionner ceux-ci à l’aide d’un logiciel spécifique pour obtenir une photo fortement contrastée, dans laquelle la gamme des couleurs et les reliefs sont largement accentués.

Même si certains n’apprécient pas cette distorsion de la vérité d’une photo par un excès d’effets spéciaux, il faut reconnaître que le résultat est souvent superbe, voire totalement fascinant.

Je me suis donc livré à quelques expérimentations, dont voici deux exemples pris parmi les meilleurs rendus que j’ai pu obtenir (ou les moins mauvais, soyez indulgents, je débute en HDR et je sais qu’il me reste encore beaucoup de chemin à parcourir).


Le golfe de Saint-Tropez vu des Issambres avant la pluie
Voir la photo en grand format (2 Mo)


Un stade de foot avant le match du samedi
Voir la photo en grand format (2 Mo)

Côté technique :

  • Appareil-photo : Canon EOS 450D Reflex
  • Objectif (celui d’origine) : Canon EFS 18 – 55mm
  • Réglage TV 1/1000 – ISO : 200
  • Format d’image : RAW
  • Bracketing : -2 +2
  • Mode rafale
  • Logiciel de traitement RAW > HDR : Photomatix (version gratuite d’essai, limitée à quelques fonctions en attendant d’acheter la licence si nécessaire).

La première photo a été prise sans pied. Pour la deuxième, toujours pas de pied mais j’ai pu poser l’appareil sur un support, ce qui explique sa netteté supérieure. Pour faire de belles photos HDR, un pied est indispensable car les 3 clichés pris en rafale doivent être absolument identiques. Côté conditions naturelles, le ciel orageux de ces derniers jours dans le midi m’a bien aidé : le vent et les nuages donnent une lumière idéale pour la photo, et cette ambiance dramatique très particulière.

Si vous voulez vous régaler avec d’autres photos HDR je vous suggère de jeter un œil sur cette galerie, ou de faire une recherche sur HDR dans Flickr.


Nos dernières vidéos

90 commentaires

  1. ça n’a pas l’air mal du tout pour un début !

    Mais les liens pour les voir en grand ne fonctionnent pas.

    Bonne fin de vacances!

  2. Vraiment pas mal! J’aime particulièrement celle du terrain de foot!

    @malko: Sous linux je te conseille Qtpfsgui : http://qtpfsgui.sourceforge.net/ Même si le nom est vraiment bizarre, c’est apparemment un très bon logiciel!

    Je l’ai essayé une fois mais je n’ai pas vraiment approfondi son utilisation! Et je ne m’y connais pas assez pour te dire si il est effectivement bon!

    Tu devrai trouver des tutos facilement sur le net pour l’utiliser!

  3. @Eric :
    Je viens d’installer le logiciel et il semble bien importer des fichiers JPG. Je vais préparer des fichiers pour faire un essai dans de bonnes conditions.
    Voilà un beau nouveau jouet de passer des heures devant son ordi, chouette !!! 😉

  4. Eric

    @Carl :
    Ok, merci pour l’info ! Je n’ai pas essayé avec les .jpg, il faut voir s’il permet de les fusionner et si les possibilités de réglages sans dégradation sont aussi importantes qu’avec les .raw

  5. Pow3rcrash on

    Effectivement cela donne un magnifique effet, Bravo !
    Dommage que le filet est bougé ça fait un petit décalage.

  6. pour un premier jet, très beau boulot.
    Il vaut mieux utiliser le RAW, qui par définition n’est pas compressé donc non dégradé et qui bénéficie par conséquent d’une plus grande plage dynamique.
    C’est pour cette raison que le HDR donne de meilleurs résultats en RAW qu’en Jpeg, mais bon il faut derrière l’objectif un bon photographe à la base 🙂

  7. 2 ou 3 conseils tirés de mes expériences et échecs successifs :
    – Privilégier le format RAW, les passages dans Photomatix et/ou Photoshop ou autres softs dégradent vraiment les JPG.
    – Utiliser un pied ET un déclencheur à distance (télécommande ou câble), le moindre décalage, tremblement est fatal…
    – Privilégier les sujets contrastés, sombres, cela permet de récupérer la plus grande plage de valeurs de lumières au final.
    Mes modestes expériences (EOS400D – Photomatix – Bracketing -2 +2) : http://www.flickr.com/photos/s.....737584208/

  8. Le HDR est fabuleux lorsque la technique n’est pas visible pour le profane…
    Sauf à vouloir faire un effet de style HDR…
    Le HDR doit permettre à l’appareil photo d’obtenir une photo la plus proche possible de celle que l’œil délivre…

    PS: existe-t-il des appareils permettant de faire du bracketing en une seule prise de vue? Dans le but de ne pas avoir besoin de trépied?

  9. Bonjour Eric,
    j’avoue que je suis pas fan du hdr de maniere generale, mais les gouts et les couleurs ca ne se discute pas.
    En tout cas bien venu dans les joies et tourments du reflexe.

    Si je puis me permettre un « conseil » si tu peux essayer avec un autre objectif que celui d’origine, tu auras une sacré différence de qualité.

    Bon weekend
    Benoit

  10. Ricoh a sorti son CX1 qui intègre une forme de HDR avec 2 prises successives et combine les clichés en interne… ça permets d’éviter les vides sombres ou claires sur les photos avec trop d’éléments en contrasts, typiquement les clichés avec du contre-jour.

    (Dans le C.I. déjà en kiosk du 20 avril)

    Le résultat s’approche du ressenti d’un oeil « biologique », sans avoir l’impression de Special FX du post-traitement « éxagéré » que certains peuvent ne pas aimer… une question de dosage en fait 🙂

  11. Salut Eric,

    Je ne suis pas un pro du HDR, mais passionné de photos et j’ai donc eu l’occasion de m’intéresser à cette technique.

    J’ai remarqué dans tes exifs que tu as photographié en mode TV à 1/1000 avec ISO 200. Problème: pour le bracketing -2ev – +2ev, l’appareil modifie donc l’ouverture afin d’adapter l’expo.

    Or, si tu modifies l’ouverture, tu modifies également la profondeur de champ, ce qui va avoir pour effet de diminuer la netteté du HDR. Je te conseille donc, pour tes essais suivants, de te mettre en mode AV à f/8 ou f/11 par ex. pour être sûr d’avoir une pdc suffisante en paysage, en tout cas une ouverture (et donc pdc) constante sur la durée de la rafale.

    De même, si tu fais du HDR sur pied, n’hésite pas à te mettre à 100 ISO afin de diminuer au maximum le bruit et augmenter la latitude de modif. en pp.

    Amuse toi bien!

  12. j’ai une question con, mais je la pose quand même : comment fais tu 3 photos avec des réglages différents, en mode rafale?

    A moins que tu modifie simplement les photos avec des filtres dans ton logiciel, et dans ce cas une seule photo suffit?

    c’est très bête, mais je pose quand même vu que ça m’intéresse assez, la photo, en ce moment^^

  13. @Seeeb

    Dans les menus, tu spécifie que tu veux faire du bracketing à 3 valeurs, -X / 0 / +X (je sais plus où dans les menus, flemme de vérifier, et ça varie selon l’appareil et le mode)

    Au moment de prendre les photos, l’appareil te dira de prendre 3 photos à la suite en commencant de mémoire par la centrale… surtout ne pas en oublier une 🙂

  14. @ JaXX : Haaa, ok, ouais on peut pas vraiment faire ça avec autre chose qu’un reflex, alors…

    Merci beaucoup 🙂

  15. Le HDR, on aime ou on aime pas, personnellement je fais parti de ceux qui aiment bien cette technique qui produit généralement de beaux résultat, ici j’aime beaucoup la photo du stade 🙂

    Pour ceux qui ne connaisse pas cette technique je leur conseille des sélections de photos HDR chez Abduzeedo c’est tout simplement superbe !

  16. @Seeeb

    Certains très bons compacts « pros » le peuvent… sinon, les moyens-bons aussi s’ils permettent de modifier l’expo à la main, mais faudra faire plusieurs manips à chaque prise

  17. J’ai toujours voulu faire de la photos mais je n’ai jamais le temps de le faire. mais à voir le résultat ca donne vraiment envie. je crois que je vais investir dans un bon appareil photos, le rendu est tout simplement magnifique je trouve.
    BARVO ERIC, comme quoi les vacances, ça aide à apprendre de nouveaux trucs 😉

  18. Extra ! Je m’escrime à essayer d’en faire et n’y arrive pas trop.
    Aurais-tu en tutoriel efficace ou une méthode particulière ? Des réglages, je ne sais pas. Je n’arrive pas à exploiter Photomatix efficacement par exemple. Je t’en remercie d’avance.

  19. Eric

    @Akah :
    Non, j’ai installé et découvert Photomatix hier soir, je ne connais pas plus que toi, j’improvise, je tâtonne, j’expérimente et je vois ce qui sort 🙂
    Quand j’aurai plus d’expérience je publierai une galerie avec un tuto complet

  20. @JaXX : oui, ok, mais le rendu sera forcément moins bon… Le temps de changer de réglages, l’image à photographier pourra avoir évolué…

    En tout cas merci à toi pour tes réponses 😉

  21. Les réglages dans Photomatix parlent plus ou moins d’eux mêmes, il faut un peu chercher pour trouver les réglages qui conviennent à chaque prise de vue.

    Strenght et Color Saturation, je pense que c’est suffisamment clair.

    Light smoothing règle les dégradés des découpes entre chaque prise de vue (au minimum, on voit les découpes qui ont été faites entre chaque image. Personnellement, je le monte souvent assez haut.

    Dans Tone:
    White point, black point, gamma, c’est comme dans n’importe quelle image (personnellement, je laisse 0%, 0% et Gamma 1 pour pouvoir régler l’image ensuite dans Photoshop).

    Dans Color :
    Temperature, c’est comme partout.
    Sat HL et Sat Shadows, permet de saturer indépendamment zones claires ou sombres. Sauf pour donner un effet un peu spécial, je laisse 0.

    Dans Micro :
    Micro-contrast : accentue les détails
    Micro-smoothing : lisse l’image au niveau des détails (peut par exemple réduire le bruit).
    Les deux sont pour moi à utiliser au feeling, en fonction de l’image et du rendu désiré.

    Dans S/H :
    HL et Shadows Smoothing : augmentent séparément le lissage dans les zones claires ou sombres. Sauf effet recherché, je laisse à 0.
    Shadows Clipping : fait ressortir les zones d’ombres. Ça peut être intéressant dans certaines image mais par défaut, je le laisse à 0 aussi.

    Quelques petits conseils :
    – choisir des sujets très contrastés : il est inutile d’essayer de faire une image en HDR si le contraste du sujet ne le demande pas et le rendu final sera probablement pas génial
    – ne pas hésiter à retoucher ses images dans un autre logiciel (j’utilise Photoshop) avant de passer dans Photomatix pour replacer les éléments aux bons endroits dans chaque prise de vue (le vent peut faire bouger les nuages, les arbres mais aussi l’appareil photo sur son pied).
    – ne pas hésiter à essayer de prendre des sujets très sombres, avec très peu de lumière voire la nuit : ça peut donner des résultats surprenants 🙂

    Voilà, en espérant que ça puisse en aider certains à débuter 🙂

  22. Magnifique, sinon une astuce de grand-mère. On peut avoir un simili de photo HDR avec Photoshop.

    Ouvrez votre image de paysage avec Photoshop.

    Dupliquez le calque, définissez un mode de fusion Incrustation sur ce nouveau calque.

    Puis cliquez sur l’onglet Filtre> Divers>Passe-Haut puis régler le rayon entre 6 et 10. Cela s’applique sur le calque dupliqué.

    Et voila votre image beaucoup plus détaillée. Pour voir la différence, masquer le nouveau calque et vous l’image d’origine trouble sur certaines parties 😉

    Merci Eric pour cet article.

  23. j aime bien
    je m y suis entrainé, mais faut que je change d ordi car la sa rame de trop
    le travail sur les photos est une aventure passionante

  24. Eric

    @Dekryptage :
    Merci bcp pour ces précieux conseils, qui vont me servir lors de ma prochaine session

  25. @LeProduVoyage

    Ton astuce a surtout un effet sur la netteté, le hdr permet d’avoir une exposition correcte sur tout le cliché et donc éviter les zones cramées/trop sombres. Le filtre passe haut ne fait que détecter les contours.

    Une manière de reproduire l’effet hdr est de dupliquer 2 fois un cliché dans photoshop (à base d’un raw) et d’appliquer un filtre de réglage d’exposition à chacun d’eux (ALT+click entre le calque de la photo et le calque de réglage pour restreindre l’effet au calque voulu). Il suffit ensuite d’appliquer un masque de fusion sur chaque calque +1, 0 et -1 IL et de peindre aux endroits voulus.

    La dynamique reste celle du raw original (14bit pour le 450D) mais c’est déjà pas mal 😉

    Le principal reproche que je puisse faire au hdr « automatique » via photomatix, est que les couleurs en deviennent saturées et fausses alors que la vocation du hdr est de produire une image plus proche de la vision humaine..

  26. Je trouve cela magnifique, un tel contraste ! ça donne vraiment envie d’essayer. Les photos sont « saisissantes » de beauté

  27. Si je peux me permettre de pinailler, ta définition du HDR n’est pas complètement exacte.

    le HDR n’est pas vraiment une technique. Comme tu l’as dit, une photo HDR est une photo avec une grande gamme dynamique (32 bits), obtenue en combinant plusieurs images LDR exposées progressivement entre les hautes et les basses lumières, afin d’avoir du détail partout dans le fichier.

    Une image HDR 32 bits n’est pas affichable sur un écran, encore moins imprimable.

    Les logiciel comme Photomatix interviennent alors en faisant du tone mapping (c’est ce que tu décris en fait)= repasser du HDR à une image affichable/imprimable à l’aide d’algorithmes hyper compliqués qui recalculeront la valeur de chaques pixels de l’image (en prenant en compte les pixels environnant, etc).

    Bref une image HDR n’a absolument pas pour but d’obtenir un effet super irréel et n’a absolument aucun intéret sur une scène qui n’est pas extremement contrastée (par ex photo de nuit avec éclairages).
    (si c’est juste pour obtenir un effet irréel qvec 3 clichés, autant utiliser la fonction tons clairs/tons foncés sur photoshop)

    Un petit exemple d’une photo plutôt bien foutue (pas de moi):
    http://www.fotocommunity.de/pc.....ay/3179250

    Pour ceux qui parlent anglais et qui veulent en savoir beaucoup plus, je vous conseille fortement de lire l’excellent FAQ de Photomatix:
    http://www.hdrsoft.com/resources/index.html

  28. Après la HDR, tu pourras essayer la photo sphérique puis une fois maitrisé les 2 techniques, faire de la sphérique HDR 😉

    PS: on peut aussi obtenir un effet HDR à postériori sur une image existante. Il suffit de recopier la photo en 3 exemplaires et de simuler avec PHOTOSHOP par exemple une image avec plus de lumière et un autre avec moins de lumière.
    Ensuite avec ces 3 fichiers, un processus classique de HDR.
    le seul problème est que quand les blancs sont cramés, même en baissant la lumière on ne refait rien apparaître…
    Mais pour certains clichés, l’effet peut être bluffant 😉

  29. Dans Photoshop il y a aussi un fonction HDR (Fichier/Automatisation/Fusion HDR…) assez simple d’utilisation. C’est moins pointu mais ca peut servir.

    Mais comme cité précédemment, l’essentiel est la prise de vue avec un décor à multiples contrastes.

  30. Bandit_rouge on
  31. Pour ceux qui ont la chance d’avoir un appareil qui fait du bracketing, un moyen simple de ne pas bouger lors du déclenchement est d’utiliser le retardateur avec un retard genre 2 secondes.
    Comme ça on a le temps de relâcher le bouton avant que l’appareille ne prenne les photos.

  32. Sympa le rendu ! J’ai toujours voulu essayer aussi mais je n’ai jamais pris le temps… Il va vraiment falloir que j’y pense, je trouve le résultat souvent saisissant 🙂

  33. Je trouve le concept super intéressant.
    Moi qui suis photographe à mes heures perdues (j’ai un numérique, je sais c’est nul) je testerai un coup pour voir comment ça marche.

    En tous cas merci!

  34. Superbe, magnifique.
    J’adore la première photo. Effectivement, les ciels orageux permettent d’obtenir les meilleurs résultats.
    Encore bravo (et pas uniquement pour les photos)

  35. @ JaXX, s’il repasse par là 😉

    Mon appareil numérique est capable de le faire,je suis content, je vais pouvoir m’y essayer un peu avant de passer au Réflex :-p

    Merci en tout cas pour tes explications, sans ça j’aurais jamais recherché dans ma notice 🙂

    Bon l’écart ne peut être que de +-1, +-0.7, +-0.3, mais ça peut déjà être cool…

    Pour faire plus, par ex. +-2, faut le faire à la main, il le fait pas en rafale…

    Je suis content de mon apn, acheté il y a facile 4ans, je le croyais aujourd’hui obsolète, et en fait il est toujours dans le coup 🙂

  36. @ JaXX, s’il repasse par là 😉

    Mon appareil numérique est capable de le faire,je suis content, je vais pouvoir m’y essayer un peu avant de passer au Réflex :-p

    Merci en tout cas pour tes explications, sans ça j’aurais jamais recherché dans ma notice 🙂

    Bon l’écart ne peut être que de +-1, +-0.7, +-0.3, mais ça peut déjà être cool…

    Pour faire plus, par ex. +-2, faut le faire à la main, il le fait pas en rafale…

    Je suis content de mon apn, acheté il y a facile 4ans, je le croyais aujourd’hui obsolète, et en fait il est toujours dans le coup 🙂

  37. @seeeb

    Chuis toujours dans les parages 🙂

    C’est cool alors 🙂 tu postera tes clichés sur flickr!

  38. Ce que tu fais est vraiment beau mais ce n’est pas de la HDR…
    En effet c’est de la LDR,il te l’explique cela dans plusieurs tuto sur flickr…
    Bon sinon c’est vrai que tout cela reste bien beau…

  39. Ce n’est pas ni du HDR, ni du LDR (cf 2 commentaires au dessus) mais du tone mapping.
    Je vais pas me lancer dans un roman sur le sujet. Ceux qui veulent en savoir plus devraient faire un tour sur l’excellent FAQ de photomatix:
    http://www.hdrsoft.com/resources/dri.html

    dont je cite un extrait:
    « Tone Mapping is the process of converting the tonal values of an image from a high range to a lower one. For instance, an HDR image with a dynamic range of 100,000:1 will be converted into an image with tonal values ranging from just 1 to 255. »
    Tu peux faire du tone mapping avec une pseudo image HDR, c’est à dire une image qui n’a pas une gamme dynamique suffisamment élevée pour être qualifiée de HDR (si trois photos à 2EV d’écart suffisent, ce n’est pas du HDR).

  40. Bonjour,
    Sympa l’expérience !
    un cadrage plus soigné sur la photo du terrain de foot (plus axée sur la droite, ligne au sol dans le coin droite, et callé à gauche sur sur la fin de l’abri/début de la cage aurai été préférable)
    Par ces conditions d’éclairage…le 200 iso n’est pas nécessaire.

    Bonne continuation et bonne expérimentation !

  41. Pingback: Les 10 billets les plus commentés de la semaine | Presse-Citron

  42. Faut définitivement que je franchisse le pas merci pour cette incitation 😉

    En même temps c’est pas gagné pour tout de suite c’est pas un temps à mettre un reflex dehors 😛

  43. Salut à tous !

    @Simpleexcite Je voudrais savoir comment tu fais pour faire du HDR avec des sujets en mouvements comme l’eau. A moins que tu n’utilises pas le bracketing. Parce que si c’est le cas, en faisant des tests avec des paysages, au moindre mouvement, ça se voit une fois que photomatix fusionne les 3 images.

    Merci.

  44. @malko: il-y-a dans GIMP una extension Python-Fu qui te permet faire du HDR.

    Bonne page celle-la.

  45. Merci pour ce billet, je viens de comprendre comment était fait ces photos HDR au rendu incroyable. Je vais essayer ça avec mon appareil. 🙂

    @ramelli : sympa le site

  46. Je ne suis pas fan en temps normal du HDR, mais je trouve ici les résultats plutôt bon.

    Il faut dire que le rendu n’est pas « exagéré » comme il peut rapidement l’être

  47. Jemarquetout on

    Sympa comme premier essai.
    Attention le HDR ne permet pas que de faire des photos surréalistes, certains l’utilisent pour s’approcher au plus proche de la vision humaine.

    Je conseil cette vidéo de présentation et de démonstration du HDR, l’auteur était venu nous faire la présentation à notre club photo et il l’a enregistré :
    http://www.photo-hdr.com/tutor.....raphie-hdr

    L’auteur a fait un super livre où il détail tout, faut savoir que le HDR se joue dès la prise de vue, c’est vraiment le plus important.

  48. Pingback: Photos HDR, dexième série avec Canon EOS 450D | Presse-Citron

  49. Hello

    je possède depuis quelques jours un 450D.
    j’ai un peu fouiné mais je m’interroge toujours sur deux points :

    comment programmer un mode rafale avec un bracketing en vue de réaliser du HDR ? le mode rafale est il possible ou bien faut il presser le bouton trois fois ?

    comment programmer une exposition supérieure à 30 sec. pour pouvoir prendre un cliché des étoiles et mettre en évidence la rotation ?

    Merci merci !

    (j’ai fait une intervention similaire sur le post traitant du logiciel vidéo russe pour 450D)

    • Eric

      @arthinks : tu peux programmer un mode rafale avec le minuteur, mais je n’ai pas testé s’il est possible de gérer le bracketting dans cette configuration

Send this to a friend