Suivez-nous

Tech

Pour la première fois, un homme a été condamné à mort sur Zoom

Un tribunal nigérian a rendu le verdict lors d’une audience virtuelle sur Zoom.

Il y a

  

le

 
Zoom rooms
© Zoom

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, tous les services de visioconférence ont connu une forte hausse de leur utilisation. C’est particulièrement le cas de Zoom, une plateforme américaine qui a gagné un nombre exponentiel d’utilisateurs, que ce soit pour un usage professionnel ou personnel.

Zoom utilisé par la justice

Compte tenu du confinement, le système judiciaire a pris beaucoup de retard et a été dans l’obligation de s’adapter aux contraintes actuelles. En conséquence, de nombreux tribunaux se sont tournés vers des solutions virtuelles afin de maintenir les audiences et les projets. Plusieurs d’entre eux ont choisi Zoom dans cet objectif.

Dans ce contexte particulier, un tribunal du Nigeria a condamné à mort un homme pour la première fois sur Zoom. Cela s’est produit le 4 mai dernier, rapporte le média Rest of World, mais la nouvelle est passée inaperçue —en raison du fait que le pays se penchait sur l’assouplissement du confinement. La séance en question a duré de 11 heures à 14 heures, ce qui représente une période assez brève d’un point de vue judiciaire. C’est à l’issue de cette dernière que le nigérian Olalekan Hameed, 35 ans, a été condamné à la peine de mort.

Le procès de Olalekan Hameed aura duré deux ans avant que la peine ne soit finalement prononcée sur Zoom. En 2018, il a été arrêté alors qu’il travaillait comme chauffeur pour payer ses études. Il a été arrêté et accusé d’avoir volé son patron et assassiné sa mère. Il venait de recevoir son diplôme de marketing et prévoyait de rejoindre le monde du travail, a indiqué son frère aîné. Lorsque le confinement a débuté dans le pays, la famille s’attendait à ce que le verdict soit rendu plus tard, mais ils ont été appelés le 3 mai pour leur indiquer que la condamnation aurait lieu le lendemain.

Quelques jours après, un autre homme —de Malaisie a également été condamné à mort après avoir été déclaré coupable de trafic de drogue. Dans cette même période, un juge anglais rendait son verdict depuis Skype installé sur un iPhone, une première dans le monde, montrant à quel point le contexte est particulier en cette période de pandémie.

Zoom
Par : Zoom
4.1 / 5
1,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests