Suivez-nous

Tech

Pourquoi SpaceX livre du cannabis sur l’ISS

SpaceX fait des livraisons très particulières dans l’espace. Rassurez-vous, ce n’est pas pour la consommation personnelle des astronautes.

Il y a

  

le

 
NASA ISS sortie
© NASA

La Station Spatiale Internationale aurait tendance à nous surprendre encore ces derniers temps. Il y a quelques jours, on apprenait ainsi que les astronautes vont déclencher des feux à bord. L’objectif n’est bien sûr pas de mettre le feu à l’ISS. Non, plutôt de comprendre l’évolution du feu dans l’espace et ainsi pouvoir y faire face. C’est de là-haut aussi qu’a sans doute eu le premier délit spatial il y a quelques mois. Dernier gros titre en date, une livraison réalisée dimanche par une capsule SpaceX Dragon à bord de l’ISS. La prochaine est prévue en mars 2020 Et autant dire qu’elle aura un contenu quelque peu particulier.

SpaceX aide la science

En effet, on trouvera tout simplement du cannabis à bord de cette prochaine livraison. Si la drogue est désormais légale dans un nombre croissant d’Etats américains, ce n’est pourtant pas à la consommation des astronautes qu’est prévue cette livraison.

L’entreprise Front Range Biosciences, spécialisée dans l’agri-technologie a en effet annoncé mardi son intention d’envoyer du cannabis à bord de l’ISS. Concrètement, ce seront surtout des plants de chanvre, la version légale qui contient de très faibles doses de cannabis.

Ces plans de cannabis resteront dans un incubateur pendant 30 jours, pendant que BioServe Space Technologies contrôlera à distance leur évolution depuis l’université du Colorado. Passé ce délai, les plans seront ramenés sur Terre. L’objectif de cette expérience ? Voir si la micro-gravité et les radiations spatiales ont des conséquences sur l’ADN de ces plantes.

Il existe des données scientifiques pour soutenir la théorie selon laquelle les plantes dans l’espace subissent des mutations. C’est l’occasion de voir si ces mutations se maintiennent une fois ramenées sur Terre et s’il y a de nouvelles applications commerciales,

explique Jonathan Vaught, le CEO de Front Range Biosciences. Affaire à suivre.

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Grim

    13 décembre 2019 at 9 h 24 min

    Je suis OP pour tester la qualité une fois qu’elles sont revenue sur Terre

  2. Nibi

    13 décembre 2019 at 10 h 46 min

    Pourquoi du cannabis et pas une autres plantes ?

    • Gbbn

      13 décembre 2019 at 15 h 35 min

      Comment veux-tu observer l’ADN du chanvre en analysant des orchidées dis moi ?

  3. ALEXANDRE STARK

    13 décembre 2019 at 11 h 21 min

    Waazaaaaaaaaaaa !!!

  4. Ikki

    13 décembre 2019 at 20 h 33 min

    Y a une erreur dans cette phrase non?

    « ce n’est pourtant pas à la consommation des internautes qu’est prévue cette livraison »

    • CapObvious

      14 décembre 2019 at 12 h 40 min

      Titre putaclik pour un tas d’amalgame.
      Le cannabis est une plante. On ne trouve pas une quantité de plante dans une autre…
      On parle ici de thc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests