Suivez-nous

Smartphones

On en sait plus sur le smartphone holographique de Samsung

Un brevet déposé ce mois-ci auprès de l’USPTO montre à quoi pourrait ressembler le smartphone de Samsung capable de projeter des hologrammes dans les airs

Il y a

  

le

 
Samsung
Ⓒ Samsung

Les smartphones holographiques, ça te parle ? Une réponse négative ne serait pas étonnante, tant les informations dont nous disposons aujourd’hui sur cette innovation, tout juste dévoilée au grand public, sont minces. Pourtant, le mastodonte de l’électronique Samsung se penche déjà sur le sujet, et suit ainsi son positionnement de précurseur après avoir déjà tenté de commercialiser des mobiles avec écran incurvé ou projecteur intégré.

Mais que peut-on en espérer ? Un brevet déposé au début du mois de décembre nous permet déjà d’y voir plus clair. Voici les détails, tirés directement du document en question.

Le smartphone à hologrammes de Samsung sera équipé d’une technologie propriétaire

Pour commencer, et sans rentrer dans le vocabulaire technique pour ne pas perdre mes lecteurs, on apprend dans le fichier déposé auprès de l’agence américaine de dépôt des marques que le téléphone pourra diffuser un hologramme au-dessus de son écran, de manière totalement autonome.

Comprends par là qu’il n’y aura pas besoin d’y brancher un ordinateur surpuissant, comme c’est par exemple nécessaire avec les casques de réalité virtuelle, à l’instar de l’Oculus Rift. Le dispositif devrait toutefois être relativement cher, et donc destiné dans un premier temps à ceux qui en auront les moyens, voire aux professionnels.

Samsung mise sur une fiche technique puissante

Ainsi, pour faire tourner l’appareil, une dalle LCD -contrairement aux habitudes du coréen qui privilégie généralement l’OLED- s’appuierait sur la technologie SLM. Diminutif de Spatial Light Modulator, ce système développé en interne par les ingénieurs de Samsung serait à l’origine de la diffusion de l’hologramme.

Il n’y a plus qu’à espérer que les utilisateurs profiteront de cette fonctionnalité innovante avec parcimonie. N’en déplaise à Koothrappali, l’histoire du japonais qui s’est marié avec une image de synthèse en 3D m’a bien fait rire ! Et toi, quelle utilisation ferais-tu d’un tel produit ?

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests