Social Flights invente le « co-voiturage » en jet privé !

Quoi de plus antinomique que les notions d’avion privé et de charter mmmh ? Et pourtant, si l’on en croit les fondateurs de Social Flights, ces deux univers pourraient ne pas être aussi éloignés l’un de l’autre et même trouver des points de convergence, grâce au web social.

Quoi de plus antinomique que les notions d’avion privé et de charter mmmh ? Et pourtant, si l’on en croit les fondateurs de Social Flights, ces deux univers pourraient ne pas être aussi éloignés l’un de l’autre et même trouver des points de convergence, grâce au web social.

L’idée derrière Social Flights est à peu de chose près la même que celle qui fait tourner aujourd’hui les sites de co-voiturage : utiliser le web pour permettre aux voyageurs de s’organiser eux-mêmes en trouvant d’autres candidats au même périple afin de louer un avion privé et de partager le prix de la location à parts égales.

Selon Fast Company, Jay Deragon, le PDG de Social Flights indique que le service, lancé en février 2011, aurait déjà organisé 12 vols, dont le transport d’un groupe de 90 supporters de football qui se rendaient de Jackson dans le Mississipi à Jacksonville en Floride. Le prix des places était de 350 dollars par personne contre 500 à 600 dollars s’ils avaient pris une ligne régulière, avec en plus le confort incomparable d’avoir l’avion à leur disposition comme un vulgaire autocar sans contraintes horaires et sans escales.

Bien sûr on ne gère pas un avion comme une voiture, et il faudra du temps pour que le concept décolle, mais les responsables de Social Flights semblent confiants et évaluent à 18 mois le temps nécessaire pour que l’activité atteigne sa vitesse de croisière. Selon eux, réserver un vol sera alors aussi simple que se connecter à Facebook. Et peut-être moins risqué ?


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. Je vois bien les Français aller à la conférence Le Web de L.Lemeur de cette façon! 😉

  2. Stéphane on

    Je trouve le concept original et notament pour des capitales comme Luxembourg ou aller à Londres est cher et fatiguant car obligé de passer un temps à l’aéroport.

  3. Pingback: SocialFlights.com : la location groupée d’avions privés à la demande | Actinnovation.com©

  4. Pingback: Portraits de technomades : Marie-Ange Ostré, blog-trotteuse depuis 2004 « Blaizard's blog

Répondre