Streamdrag, comme Deezer, en plus simple

Ok, mon titre est un peu inexact, car on ne peut pa reprocher à Deezer de ne pas être extrêmement simple et intuitif. Mais Streamdrag, un nouveau site lancé par une start-up allemande, propose un peu la même approche, à savoir écouter ses artistes favoris exclusivement en streaming via un moteur de recherche, et bâtir

Ok, mon titre est un peu inexact, car on ne peut pa reprocher à Deezer de ne pas être extrêmement simple et intuitif.

Mais Streamdrag, un nouveau site lancé par une start-up allemande, propose un peu la même approche, à savoir écouter ses artistes favoris exclusivement en streaming via un moteur de recherche, et bâtir ses propres playlists à partir de ceux-ci.

Ici chez Streamdrag, pas d’inscription, pas de fonctions sociales, pas de possibilité d’acheter, pas de player exportable, rien de tout cela, juste une spécificité : les flux proposés sont tous extraits de… vidéos YouTube (ce qui peut laisser penser que la qualité audio est peut-être inégale) : seuls les clips vidéo présents sur YouTube sont disponibles sur Streamdrag.

Simple, efficace, musical : 3 ingrédients idéaux pour finir un week-end en douceur…


Nos dernières vidéos

25 commentaires

  1. Streamdrag se veut simple, sa c’est sur ! Par contre, à l’instar de Youtube le chargement d’un morceau est assez long. Ce n’est pas le cas sur Deezer, où c’est pratiquement instantané.

    Comme le site n’est pas en flash je pensais qu’il serait consultable depuis un iPod Touch / iPhone. Il n’en est rien 🙁

  2. il semblerait que ce sont bien (entre autres) les single dispo sur le tube. (mm effet de voix / ou preintro n’existant que dans la version clipée.

  3. Pingback: Sens Pressés » Blog Archive » Streamdrag 88

  4. @Nez Gris : Au début je voulais intervenir sur ton commentaire avant de m’apercevoir que tu en étais l’auteur et donc que c’était ironique

  5. Pas mal… plus simple que songza (enfin peut-être simplement plus fonctionnel).
    Par contre, choix de musique très limité, pas de pagination pour voir la suite des résultats… je reste sur Deezer.

  6. Plus simple, sûrement. Mais aussi beaucoup plus limité. Tant au niveau des fonctionnalités (pas forcément gênant, selon ce qu’on cherche) qu’au niveau du choix de musique (beaucoup plus gênant). Bref, je reste fidèle à Deezer.

  7. Pingback: Les billets de la semaine #16 | Le blog de Yohann CIURLIK | Spawnrider.Net :: Blog

Répondre