Connect with us

Actualités

Toyota investit 500 millions de dollars dans Uber

Déjà partenaire d’Uber, le constructeur japonais Toyota investit près de 500 millions dans la compagnie de Khosrowshahi afin d’accélérer le développement de voitures autonomes de façon coordonnée.

Il y a

le

Uber Toyota

Le constructeur Toyota a révélé qu’il investissait dans Uber pour que les deux entreprises puissent collaborer autour du développement des véhicules autonomes. Grâce à ce futur investissement, les deux compagnies partageront leurs technologies respectives dans le but de débuter « des déploiements pilotes en 2021 », explique le japonais dans un communiqué daté de ce 29 août.

Uber valorisé à environ 72 milliards de dollars

Si Uber a récemment indiqué qu’il voulait se tourner vers les vélos et les trottinettes électriques au détriment de son service de VTC classique, il n’en abandonne pas pour autant le développement des véhicules autonomes. En effet, cela fait désormais plusieurs années que le japonais se consacre aux voitures autonomes afin d’espérer mettre celles-ci en service dans quelques années. Malgré un cheminement parfois semé d’embûches, ce nouveau partenariat devrait aider Uber à reprendre ses activités. En effet, la firme a temporairement suspendu ses activités et ses tests suite à un accident mortel survenu en Arizona au mois de mars.

> Lire aussi :  Voiture autonome : un accident pour Waymo... lié à l'humain

Néanmoins, cette alliance entre Uber et le japonais n’est pas nouvelle puisque Toyota avait déjà investi un montant inconnu dans Uber il y a deux ans. Grâce à ce nouvel investissement, Uber est valorisé à environ 72 milliards de dollars, une nouvelle qui devrait être accueillie de façon positive alors que le groupe se prépare à entrer en bourse l’an prochain.

Pour sa part, le japonais s’est félicité de ce nouveau rapprochement, indiquant que celui-ci marquait « une étape importante dans notre transformation en une société de mobilité ». Si celui-ci n’a pas pris cette direction dès le début des projets concernant les véhicules autonomes, le constructeur japonais souhaite désormais « mettre les bouchées doubles dans la technologie autonome », explique à l’AFP l’expert Hans Greimel.

Baptisé Guardian, le système (partiellement) autonome de Toyota se dote de plusieurs fonctionnalités portant sur la sécurité. Un point qui devrait rassurer Uber tout en l’aidant à sortir de la situation de crise.

> Lire aussi :  Tesla, prochain n°1 sur le marché de la voiture électrique ?

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests