Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Les trottinettes Lime font une pause dans plusieurs villes (à cause du coronavirus)

L’opérateur Lime a annoncé qu’il suspendait ses services dans plusieurs villes américaines comme New York, mais aussi en France — à cause de l’épidémie de coronavirus.

Il y a

  

le

 
Lime trottinettes
© Lime

Il y a quelques jours, les autorités américaines ont annoncé la fermeture de plusieurs établissements tels que les écoles, les restaurants, les bars et autres services jugés non nécessaires dans plusieurs villes du pays. Comme en France lors de cette même mesure, les entreprises s’adaptent et informent les utilisateurs des changements.

Lime suspend ses services en France

Dans ce contexte particulier, c’est l’opérateur de trottinettes en libre-service Lime qui a indiqué qu’il suspendait ses services dans plusieurs villes américaines ainsi qu’en France. L’annonce a été faite peu après que San Francisco ait invité ses citoyens à rester chez eux, sachant que les habitants de New York sont également confinés.

Dans un article partagé sur son blog, la startup explique : « Comme vous, nous sommes inquiets pour les villes que nous aimons et que nous appelons nos foyers, pour les personnes que nous servons et pour nos collègues sur le terrain. Aimer les villes, c’est aussi les protéger. Pour l’instant, nous interrompons le service de Lime pour aider les gens à rester sur place et à se protéger ».

Aux USA, ce sont les villes des États de Californie, de Washington, du Texas, de l’Ohio ou encore de la Virginie qui ne peuvent plus profiter des trottinettes électriques Lime. La jeune pousse a également évoqué plusieurs pays européens comme l’Italie, l’Espagne, la Belgique, le Portugal ainsi que la Suisse.

La France est également citée —et les villes elles-mêmes ne sont pas mentionnées, comme pour beaucoup d’autres pays, puisque la suspension du service de Lime concerne tout le territoire. La décision n’est pas si étonnante, sachant que l’hexagone est en confinement total depuis hier, mardi 17 mars.

Pour l’instant, la startup continue d’opérer dans plusieurs villes, dont certaines métropoles américaines comme Miami, Orlando ou encore Washington DC. Des marchés comme la Nouvelle-Zélande ou le Chili restent également d’actualité. Lime précise que son article est régulièrement mis à jour en cas de changement.

De son côté, le concurrent de Lime, Spin, a annoncé qu’il ne suspendait pas son service de trottinettes électriques à San Francisco à moins que la ville ne lui demande explicitement. Pour la startup, les habitants auront besoin d’éviter les transports publics tout en réalisant des trajets essentiels.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests