Suivez-nous

Auto-Moto

USA : qu’est-ce qui ne va pas avec la voiture électrique ?

De nombreuses marques ajournent ou annulent leur programme de distribution de voitures électriques aux États-Unis.

Il y a

  

le

 

Par

electrify america
© Electrify America

Alors que Tesla, marque américaine emblématique de la transition vers l’automobile 100% électrique, vient de franchir le cap du premier million de modèles produits, on dirait que le temps se gâte pour d’autres marques qui souhaitent se développer sur ce secteur. Simple coïncidence ou vraie tendance ?

Avec une forte progression des ventes en janvier 2020 et une part de marché qui s’établit désormais à 3,6% du parc total, le secteur de la voiture électrique semble décoller en Europe, mais il reste encore confidentiel aux USA, avec seulement 1.2% du parc total, soit trois fois inférieur à celui du Vieux Continent.

De fait, le succès – et la visibilité médiatique – de Tesla agit un peu comme un trompe-l’œil. Car la réalité est un peu plus chaotique. Alors que le pays se dote de réseaux de chargeurs à haut débit comme ceux du réseau Electrify America (groupe VW), présent dans 42 états avec à terme environ 3500 bornes de recharge et un maillage déjà très dense, les clients ne se bousculent pas encore chez les concessionnaires et ne semblent pas prêts à renoncer en masse à leurs bons vieux moteurs thermiques, dans un pays où les voitures équipées de V6 et V8 sont encore légion.

Honda, BMW, Mercedes et VW avancent sur la pointe des pieds (quand ils ne reculent pas)

C’est probablement ce constat qui pousse plusieurs constructeurs à revoir, reporter ou annuler leurs plans d’électrification pour les USA. Ainsi apprenait-on il y a quelques heures que Honda mettait fin à la commercialisation de son seul modèle électrique sur le territoire américain, la Clarity EV, une voiture qui avait il est vrai déçu de par son autonomie médiocre. En attendant une hypothétique commercialisation de la future Honda e, la marque japonaise n’a donc plus de modèle électrique dans sa gamme pour les USA.

Mais Honda n’est pas le seul à jeter (provisoirement ?) l’éponge. D’autres constructeurs, et pas des moindres, ont également décidé de débrancher la prise. BMW a par exemple annoncé que le futur SUV iX3, déclinaison électrique de l’actuel X3, qui après l’i3 marquera le vrai tournant de la marque bavaroise vers le tout électrique, ne sera pas commercialisé aux États-Unis. Une décision d’autant plus étonnante quand on sait que ce modèle en version thermique actuelle est le plus vendu de la marque sur le territoire américain.

La BMW iX3, qui sera fabriquée en Chine, devrait être dévoilée officiellement fin 2020 et arriver sur le marché au cours du premier semestre 2021. A l’origine, le constructeur allemand visait bien les États-Unis, l’Europe et la Chine pour sa stratégie en matière de véhicules électriques. Cependant, les réalités du marché américain, où les constructeurs automobiles, à l’exception de Tesla, ont été confrontés à une réaction tiède aux VE, mélangée à des réglementations plus strictes en matière d’émissions en Europe, ont incité BMW à se concentrer prioritairement sur l’Europe.

BMW n’est pas le seul constructeur automobile à revenir sur ses plans de commercialisation des prochains véhicules électriques aux États-Unis. Mercedes-Benz a retardé d’un an le lancement aux États-Unis du SUV électrique EQC, prévu désormais pour 2021, soit pas moins de deux ans après sa sortie en Europe.

Volkswagen a également modifié sa stratégie de vente pour sa prochaine gamme de véhicules électriques ID. La société ne distribuera pas son ID.3 aux États-Unis. Au lieu de cela, VW prévoit d’introduire l’ID.4, après toutefois une commercialisation d’abord en Europe.

Alors bien sûr il ne s’agit pour le moment que de projets retardés, et il semble évident que les grands constructeurs ne se priveront pas longtemps de la manne que représente le marché américain. Mais la donne semble quelque peu différente aux USA : en plus de l’impérieuse nécessité de déployer de solides et denses réseaux de recharge afin de rassurer les consommateurs, les constructeurs doivent aussi faire face à un état d’esprit différent, qui montre probablement une résistance au changement plus forte qu’en Europe. Il ne faut pas oublier également qu’une autre donnée – dont on parle peu quand on parle de transition électrique – rentre dans l’équation : le prix du litre d’essence aux États-Unis, qui se situe en moyenne à 0,67 euro, avec des variations selon les états qui vont jusqu’à 0,54 euros. L’argument économique du tout électrique est dans ce contexte beaucoup moins significatif qu’en Europe…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Asdepic

    10 mars 2020 at 15 h 44 min

    C’est vrai que la bolt de GM aurait du être un carton là bas, et en Europe.En France on ne l’a vu que sur le papier.

  2. O.S.

    10 mars 2020 at 16 h 34 min

    Ne pas oublier un paramètre non négligeable aux USA, leur président qui ne fait que des annonces en direction des énergies fossiles !

    • Eric

      10 mars 2020 at 18 h 30 min

      Pas faux

  3. Patrick

    10 mars 2020 at 19 h 15 min

    Les raisons des reports de lancement aux US sont plutôt à chercher du côté de l’Europe et des pénalités financières liées au CO2, qui entrent en vigueur en 2020. Par exemple Mercedes est en rupture de batteries et préfère du coup vendre la totalité de ses eqc en Europe pour diminuer la moyenne des émissions de ses voitures vendues en Europe

  4. Bounty

    11 mars 2020 at 19 h 28 min

    Les Ricains ne veulent pas de ces fausses voitures vertes. Ils sont bien plus intelligents que nous. Ils ont compris comment faire consommer leurs habitants sans les couler sous les taxes ou les interdictions. La culture du Dollar, ah non ça ne nous parle pas à nous, pauvres européens déplorables.
    Vive le V8 ! Vive les US et leur mode de vie ! Au moins ils s’assument !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests