Suivez-nous

Auto-Moto

Voir dans le noir, un point important pour la voiture autonome de Porsche

Dans le cadre du développement d’une potentielle voiture autonome, Porsche travaille avec une startup israélienne spécialisée dans les capteurs infrarouges, indispensables en cas de mauvaise visibilité.

Il y a

  

le

 
Porsche voiture autonome
© Porsche

La voiture autonome, ou du moins les systèmes avancés d’aide à la conduite, sont aussi d’actualité chez une firme de voiture de sport comme Porsche. Nous apprenons cette semaine que la marque de Stuttgart collabore désormais avec TriEye, une startup israélienne spécialisée dans les capteurs infrarouges.

Le but de leurs travaux commun : développer une technologie complémentaire aux autres capteurs, pour que le mode de conduite autonome soit pleinement fonctionnel de nuit, comme par temps de pluie ou de brouillard.

Porsche souhaite mieux voir dans le noir

Le nouveau partenariat de Porsche vient montrer un point clé dans le développement de la voiture autonome. Pour pouvoir disposer d’une voiture autonome fonctionnelle et sécuritaire, les constructeurs automobiles ne pourront pas se suffirent aux capteurs radar, LiDAR et les caméras classiques.

« Notre collaboration avec Porsche a été exceptionnelle dès le premier jour et nous sommes impatients de développer ce potentiel », a déclaré Avi Bakal, PDG et cofondateur de TriEye. Porsche rechercherait ainsi à développer les technologies sensorielles d’un potentiel mode autonome, pour qu’il puisse être opérationnel dans les conditions de visibilité faible, à commencer par la nuit.

« Le fait que Porsche, un constructeur automobile de premier plan, a décidé d’investir dans TriEye et de développer la caméra SWIR basée sur CMOS de TriEye pour aider à améliorer encore les systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS), est un vote de confiance significatif dans notre technologie », ajoutait Avi Bakal.

Avant de parler de voiture autonome, le partenariat entre Porsche et TriEye sera bénéfique aux systèmes d’alerte de sécurité actifs tels que le freinage d’urgence, le régulateur de vitesse adaptatif et l’aide au maintien dans la voie. Mais pour rappel, Porsche a également déposé un brevet très spécial, annonçant un potentiel mode de conduite autonome, où les sièges avant et arrière s’abaissent dans un mode « détente ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Didier

    4 janvier 2020 at 20 h 27 min

    Pour rappel les humains conduisent de façon autonome la nuit et même dans le brouillard et ce sans vision infrarouge. Alors pour le côté « indispensable » j’ai un doute… La nuit et dans le brouillard il faut juste adapter sa vitesse, qu’on soit un humain ou une IA. Cela dit dans 20 ans, lorsqu’on aura interdit la conduite manuelle, on pourra passer à des capteurs ok infrarouges et changer le code pour l’adapter à ces nouveaux super conducteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests