Suivez-nous

Smartphones

Xiaomi continue de réfléchir à l’écran des smartphones de demain

Pas d’écran pliable, mais une dalle incurvée, dépassant sur les côtés, et permettant de libérer de l’espace d’affichage sur la partie frontale.

Il y a

  

le

 
Xiaomi smartphone demain
© Xiaomi

Xiaomi, qui profite de ne pas être concernées par les sanctions américaines qui posent des problèmes à Huawei, continue de réfléchir à la manière de faire évoluer ses smartphones dans les années à venir. Maintenant que la connectivité 5G est de vigueur, que les smartphones sont tous plus ou moins à la page sur le nombre de capteurs photos qu’il faut pour impressionner, la firme de Pékin réfléchit de plus en plus à ses technologies prochaines qui lui permettront d’agrandir la taille de son écran.

C’est certainement le point le plus en étude chez les marques de smartphones à l’heure actuelle : comment intégrer des écrans de plus en plus grands, sans faire augmenter la taille des smartphones, qui a déjà doublé d’échelle. Après la question des encoches, place maintenant à la question des bordures latérales.

Xiaomi brevet ecran

© LetsGoDigital

Un nouveau brevet pour des bords incurvés

Xiaomi vient de déposer un nouveau brevet, repéré par nos confrères de LetsGoDigital. Ce dernier, qui reprend le dossier de l’écran incurvé sur les côtés, rappelle forcément le projet abordé par le Xiaomi Mi Mix Alpha l’année dernière. Les croquis brevetés se penchent en particulier sur l’intégration de la partie software, alors que Xiaomi possède la surcouche Android baptisée MIUI.

On peut voir que Xiaomi réfléchit à intégrer les informations telles que les notifications, l’heure, le niveau de batterie restant, ainsi que les autres informations sur les connectiques activées. Pour libérer davantage de place sur la dalle principale, ces éléments ont migré sur les bordures de l’écran. On imagine bien que ces éléments changeraient de place en cas de besoin (comme lors de la lecture d’une vidéo) et reviendrait se placer à leur espace initial notamment lorsque l’écran est sur sa page d’accueil. Autrement, ils pourraient servir de bouton de retour en arrière ou de retour au menu d’accueil.

Un brevet ne permet pas vraiment d’indiquer si une technologie sortira bel et bien, mais en vue du travail régulier de Xiaomi sur ce point, il est naturel d’imaginer qu’un smartphone aux bordures incurvées fonctionnelles arrivera dans la gamme dans un futur relativement proche. En décembre, Xiaomi aurait du d’ailleurs en commercialiser le Mi Mix Alpha (à plus de 2 000 euros), mais la marque semble avoir pris du retard ou rebroussé chemin.

Xiaomi ecran futur

© LetsGoDigital

Concurrence avec Huawei

À l’heure actuelle, c’est surtout du côté des marques chinoises que les brevets se font le plus remarquer. Il y a quelques jours, c’était Huawei qui avait fait parler de lui, avec la trouvaille d’un brevet que la marque avait fait enregistrer, et qui montrait comment la bague entourant le module photo arrière de son Mate 30 pourrait devenir un écran numérique digital, certainement à l’occasion de la sortie du Mate 40 cette année.

Huawei est à la page sur ces questions d’évolution de l’écran. Déjà l’année dernière, en septembre, son Mate 30 proposait des bords incurvés permettant notamment de remplacer les boutons physiques de volume, et rajouter quelques raccourcis sympathiques et pratiques.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. hdj80

    7 avril 2020 at 18 h 05 min

    Ce serait bien si les apn ne dépassaient plus à l’arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests