Connect with us

Sciences

Ces gros yeux globuleux sur les pistes de décollage vont sauver des vies

Une équipe de scientifiques français a mis au point une méthode redoutablement efficace pour éloigner les oiseaux des pistes d’aéroports.

Il y a

le

L'illusion d'optique des yeux de Googly pour faire fuir les rapaces à l'aéroport de Lourdes-Tarbes-Pyrénées

S’il y a des interdictions de vol pour les drones aux alentours des aéroports pour des raisons évidentes de sécurité, les oiseaux, et en particuliers les rapaces, posent aussi problème aux alentours des pistes de décollage et d’atterrissage. Bien qu’une start-up se soit lancée dans la conception de drones autonomes pour éloigner les essaims d’oiseaux, des scientifiques français ont trouvé une autre solution pour éloigner les rapaces : une illusion d’optique.

Des yeux globuleux grossissants pour faire peur aux rapaces

En 2014, la Federal Aviation Administration des États-Unis recensait un total impressionnant de 13 159 incidents impliquant un oiseau, ainsi que 262 décès suite à un accident causé par des oiseaux entre 1990 et 2016.

Une équipe de scientifiques français du CNRS et de l’Université de Rennes, et avec le soutient d’Airbus, ont utilisé leur savoir en physiologie aviaire pour trouver une solution à ce problème (largement sous-estimé). En s’appuyant sur leurs connaissances pointues autour des caractéristiques de la vue des rapaces (aigles et faucons), les chercheurs ont conçu une illusion d’optique qui les éloigne efficacement des aéroports et qui ressemble à des yeux de Googly (des yeux globuleux).

Quelques exemples de stimulis visuels présentés aux rapaces lors des tests
Quelques exemples de stimulus visuels présentés aux rapaces lors des tests
> Lire aussi :  Fabriquées en Chine, les clés de sécurité de Google interrogent

Pour y parvenir, les scientifiques ont étudié la réaction des rapaces à divers visuels présentés sur un écran.  Après 300 tests, c’est ce motif grossissant qui s’est avéré être le plus efficace, a priori parce que cela leur donnerait l’illusion d’un risque de collision imminent. Les chercheurs appellent ce type d’illusion d’optique un stimulus supranormal, qui provoque des réponses exagérées sur des organismes, un effet « par lequel les animaux réagissent mieux à un stimulus exagéré qu’à un stimulus naturel« , selon les termes des chercheurs.

Une efficacité remarquable

Les chercheurs ont ensuite fait des tests grandeur nature à l’aéroport de Lourdes-Tarbes-Pyrénées, où ils ont affiché ces yeux globuleux sur des écrans LED pendant cinq semaines. Résultat, l’équipe a pu observer le comportement de 8 800 oiseaux, et l’illusion d’optique fonctionne à la perfection. Il y a eu une importante chute du nombre d’oiseaux pénétrant dans la zone sécurisée de la piste de décollage, avec en prime aucun effet d’accoutumance constaté. Ils ont même eu un effet inattendu sur quelques autres groupes d’oiseaux comme les corbeaux.

> Lire aussi :  Cloudflare lance des apps DNS Android et iOS améliorant la confidentialité

Comment expliquer ce phénomène ? Le système visuel des rapaces est particulièrement efficace lorsqu’il s’agit de « zoomer » sur de potentielles proies au sol. En cherchant au sol, son regard fini par être attiré par l’illusion d’optique animée sur l’écran. Ainsi les yeux grossissants remplissent le champ de vision de l’animal qui pense se rapprocher d’un autre oiseau avec lequel il pense courir un risque de collision imminent. Le rapace prend peur et s’enfuit.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests