L’anti-Google vient de franchir un nouveau cap

DuckDuckGo, le concurrent de Google dont on ne parle pas assez, a pour la première fois traité 12 millions de requêtes en un jour.

DUckDuckGo billaboard

Si DuckDuckGo est si souvent qualifié d’anti-Google, c’est parce que contrairement au moteur de recherche de la firme de Mountain View, cette start-up ne veut pas de vos données personnelles.

A l’instar de Google, elle monétise son service grâce aux publicités, mais celles-ci sont moins ciblées. Les seules informations utilisées par DuckDuckGo pour choisir les pubs à afficher sont les requêtes saisies par les utilisateurs.

Cette initiative anti-traçage n’avait pas vraiment connu un succès. Mais à partir du moment où Edward Snowden a révéler les activités secrètes de la NSA, les choses se sont nettement améliorées pour DuckDuckGo. Le nombre de requête a augmenté de 33 % juste après.

Au mois de juin, DuckDuckGo faisait déjà 10 millions de requêtes par jour. Et par ailleurs, ce chiffre vient encore d’augmenter puisqu’aujourd’hui, on apprend que le moteur de recherche a franchi les 12 millions de requêtes par jour.

Les statistiques de DuckDuckGo indiquent aussi que cette année, celui-ci a traité 3,25 milliards de requêtes, ce qui correspond à une importante hausse de 74 % par rapport aux chiffres de l’année précédente.

En plus du fait que depuis deux ans, les internautes se soucient enfin de la manière dont leurs données sont traitées, DuckDuckGo a également profité de nouveaux partenariats signés avec Mozilla et Apple.

Sinon, on notera que bien qu’il refuse d’avoir les mêmes pratiques que Google, DuckDuckGo réalise déjà des profits. Et pour le PDG de l’entreprise, Gabriel Weinberg, il faut arrêter de penser qu’il est nécessaire de collecter des informations sur les utilisateurs pour monétiser un moteur de recherche : « Vous tapez voiture et vous voyez une publicité pour une voiture […]. Google vous suit sur tous ces sites, car il opère d’énormes réseaux de publicité et d’autres propriétés … ils ont donc besoin de ces données des moteurs de recherche pour vous suivre ».

(Source)


14 commentaires

  1. Pingback: L’anti-Google vient de franchir un nouveau cap - Linkeol, L'actualité des entreprises en France

  2. Pingback: L’anti-Google vient de franchir un nouveau cap | NicoChagny.net

  3. Pingback: L’anti-Google vient de franchir un nouveau cap | MITIC et enseignement

  4. Essayez Qwant, moteur de recherche Européen qui donne de meilleurs resultats et garanti de ne pas utiliser vos données

  5. Pingback: Le décodage #Sécurité (27 déc 2015) | Le Décodeur

  6. Qwant et DuckDuckGo sont considérés parmi les moteurs de recherche alternatifs à Google depuis quelques années mais le soucis est que par exemple la principale source de revenu pour DuckDuckGo est l’affiliation donc on n’aura pas les mêmes avancées que Google :/

  7. Il n’est pas trop cohérent le PDG Gabriel Weinberg quand il dit : Vous tapez voiture et vous voyez une publicité pour une voiture. Google vous suit ….

    Alors que 3 lignes plus haut, c’est justement indiqué que DuckDuckGo les pubs à afficher sont les requêtes saisies par les utilisateurs. J’ai un peu de mal à voir la différence ?

    • moi, j’ai compris que si tu tapes « voitures » dans duck, tu auras une pub de voiture… dans google, si tu as tapé « voitures » trop souvent, tu vois des pub de voitures même si tu recherches des fringues, ils se fondent sur tes habitudes plutôt que sur tes recherches du moment. (enfin, c’est ce que j’ai compris)

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Motorola ShatterShield : un écran de 5 couches
Le smartphone Moto X Force est vraiment incassable la preuve en image !

Le Moto X Force longtemps annoncé comme incassable par la presse spécialisée, vient de le démontrer au cours d'un test...

Fermer