Le gouvernement indonésien s’allie avec Twitter pour la prévention des catastrophes naturelles

Un accord entre Twitter et l’Indonésie a été passé pour alerter la population locale indonésienne le plus rapidement possible, en cas de catastrophe naturelle.

Un accord a été passé entre Twitter et l'Indonésie pour prévenir les catastrophes naturelles

L’Indonésie est régulièrement victime de catastrophes naturelles. Avertir très rapidement et efficacement la population locale en cas de séisme, d’inondation, de menace de tsunami, etc. est d’une importance capitale, pour sauver le plus de vies possible pour ce pays. C’est cet impératif qui a conduit les autorités indonésiennes à se tourner vers Twitter.

Un système d’information à grande échelle via Twitter pour alerter en cas de menace

Le gouvernement indonésien s’est orienté vers Twitter pour mettre en place un système d’alerte, qu’il souhaite efficace. Il est vrai que les indonésiens sont très friands de réseaux sociaux, notamment Facebook, mais aussi Twitter. Un système d’alerte via Twitter semble donc être une solution novatrice et pertinente pour prévenir le plus grand nombre de personnes possible en temps réel.

Le ministre indonésien des technologies souhaite mettre en place via Twitter pour offrir un service d’état de l’avancement des menaces, pour alerter en cas de danger imminent et sans doute aussi, pour mieux coordonner les secours en cas de catastrophe. Ce serait pour Twitter une bonne occasion de renforcer sa présence dans ce pays de 250 millions d’habitants. Un intérêt finalement pas si dénué de concept commercial de la part de l’oiseau bleu.

Une nécessité pour l’Indonésie de prévenir ses habitants en cas de danger

La décision du gouvernement indonésien est compréhensible aux vues des caractéristiques du pays. L’Indonésie est un archipel d’îles, certaines petites et parfois isolées. Certaines régions sont des forêts très denses et peu accessibles. L’Indonésie est par ailleurs au cÅ“ur d’une zone tectonique très active, où plus de 150 volcans sont actifs. Les séismes, les éruptions volcaniques et les inondations sont monnaie courante.

On se souvient notamment d’épisodes particulièrement meurtriers comme lors du tsunami dévastateur de 2004 ou lors du séisme de Yogarta en 2006. Dans ces deux cas, un grand nombre de personnes auraient pu être sauvées avec un système d’alerte efficace en temps réel et une meilleure coordination des secours auraient pu être mise en place.


Send this to friend

Lire les articles précédents :
P90159353
[billet sponsorisé] Un petit selfie avec la nouvelle BMW Série 2 Cabriolet, ça vous dirait ?

BMW vous invite à faire un selfie dans son store George V avec la nouvelle Série 2 Cabriolet dans le...

Fermer