Antivirus : Microsoft et Kaspersky enterrent la hache de guerre

Kaspersky et Microsoft semblent avoir fumé le calumet de la paix, car le premier a décidé de mettre fin aux poursuites qu’il avait entamées contre le second concernant l’antivirus de la firme de Redmond sur Windows 10.

Un litige liait les deux entreprises car Microsoft favorisait par défaut son propre antivirus Windows Defender sur son OS Windows 10. « c’est de bonne guerre ! « : direz-vous, sauf que l’éditeur de la solution antivirus concurrente Kaspersky ne le voyait pas du même œil et estimait que Microsoft écartait les éditeurs antivirus tiers de son OS.

Microsoft et Kaspersky font la paix

Un problème de taille puisque Windows 10 n’a pas cessé de croître depuis son lancement et prend donc de plus de place dans l’univers des PC. Microsoft et Kaspersky ont donc passé une année entière à s’écharper sur le sujet avant d’avoir semble t-il trouvé un accord, afin de continuer à coexister paisiblement dans le secteur des antivirus.

Le problème venait principalement du fait que Microsoft avait considérablement renforcé la sécurité sur son OS et que par conséquent en cas de conflit, lorsqu’un antivirus concurrent ne répondait pas aux attentes de ce dernier, pour garantir la sécurité de l’utilisateur et de ses données, Microsoft revenait par défaut à Windows Defender, se considérant la solution la plus optimale pour sécuriser la machine. Une bonne chose pour l’utilisateur, un peu moins pour les sociétés éditrices de solutions antivirus…

Un accord a donc été trouvé et l’entreprise promet de faciliter la vie des éditeurs d’antivirus sur Windows 10 et de dynamiser l’écosystème des éditeurs de solutions de sécurité. Pour ce faire, Microsoft sera plus transparent en amont de certains changements, de façon à ce que les éditeurs de solutions antivirus puissent s’adapter et suivre le calendrier des mises à jour.

Microsoft va également revoir son système de notifications pour que les éditeurs antivirus puissent afficher les leurs afin d’avertir un utilisateur lorsque la licence est sur le point d’arriver à expiration.

Pour le moment, vous ne verrez aucun changement, il faudra attendre cet automne lors de la Windows 10 Creator Fall Update pour observer ce changement. Kaspersky a fait savoir qu’il retirait toutes les plaintes déposées contre Microsoft suite à ce changement. L’éditeur sera heureux de pouvoir mettre rapidement en avant sa récente offre gratuite, dont nous parlions dans cet article.


Nos dernières vidéos