Suivez-nous

Fintech

Banque. Ce que veulent les Français sur leur future carte bancaire

La solution pour des paiements plus sécurisés.

Publié le

 
Carte bancaire
© Pxhere

La carte bancaire de demain, imaginée par les Français, ressemblera à une carte bancaire classique, avec un outil en plus : un lecteur d’empreinte digitale. C’est à travers une étude Kantar pour la société suédoise spécialisée Fingerprint Cards que le verdict a été rendu. Selon eux, « 70 % des consommateurs qui ont entendu parler de la carte biométrique souhaitent en posséder une ».

Bien entendu, l’étude force le pas aux personnes interrogées et prend seulement en compte ceux qui ont déjà entendu parler de la technologie. Un avantage de taille distingue les cartes avec reconnaissance biométrique de nos cartes bancaires classiques, et il pointe la sécurité de nos paiements. Pas surprenant que l’innovation soit populaire… et convoitée par les banques.

Cartes bancaires biométriques

L’étude montre plus globalement que sur la totalité des participants de l’étude, 59 % disaient oui à la carte bancaire avec reconnaissance biométrique. Le taux de validation est en hausse. Il ne dépassait pas les 50 % en 2021 et atteignait seulement 51 % en 2020. La pandémie et la hausse de l’utilisation des cartes en paiement sans contact ont eu une influence sur ce changement d’opinion.

Mais alors, pourquoi passer à une carte bancaire biométrique ? Visa et MasterCard investissent dans de nouvelles fintech pour ajouter prochainement des lecteurs d’empreinte digitale sur leur carte. Le but premier serait de pallier au manque de sécurité de la carte qui peut réaliser des paiements sans contact sans votre accord. En l’absence de code PIN, il n’existe aucune sécurité permettant de déverrouiller et verrouiller la fonction de paiement des cartes sans contact.

Avec une reconnaissance biométrique, il ne sera plus possible de faire passer une carte volée sur un lecteur et réaliser des paiements. De cette façon, les banques pourraient rehausser le montant maximum pour les paiements sans contact. En France, il est très bas : 50 € (il a été rehaussé pour répondre aux gestes barrières).

Dans d’autres pays comme le Canada, il est possible de régler la plupart des achats en sans contact mais le risque de se faire vider son compte est aussi plus important.

Dans son étude, Kantar et Fingerprint Cards recueillaient d’ailleurs les résultats suivants, concernant les avantages de la carte biométrique :

  • La sécurité avant tout : 71 % des Français se sentent rassurés grâce à la carte biométrique.  Même s’ils perdent leur carte, la technologie biométrique leur assure que personne d’autre ne pourra utiliser leur moyen de paiement personnel.
  • La facilité : Pour 42 %, la motivation principale est la simplicité. La carte biométrique leur assure de ne jamais oublier leur code PIN, car ils n’ont plus besoin de se le remémorer, l’empreinte digitale devient le code PIN.
  • L’hygiène : 40 % des Français désirent une carte biométrique grâce à son côté « hygiénique ». En effet, 1 personne sur 5 est inquiète de pouvoir être infectée après l’utilisation d’un terminal de paiement. Suite à la pandémie de Covid-19, le critère d’hygiène incite beaucoup plus de consommateurs à passer à la biométrie. Pour eux, l’idée de payer seulement avec sa carte sans toucher le terminal de paiement leur assure de ne pas attraper de microbes.
  • La praticité : Un plafond plus élevé que 50 euros. 37 % des Français pensent qu’il serait important de supprimer le plafond des paiement sans contact pour une utilisation plus régulière.

Une carte biométrique en France ?

En vue de la stratégie des émetteurs de cartes, la démocratisation des cartes biométriques devrait d’abord se produire chez les marchés émergents : Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Asie-Pacifique. Des entreprises technologiques scrutent elles aussi l’opportunité. C’est le cas de Samsung, qui travaille avec Mastercard sur le sujet.

« Nous travaillerons avec Mastercard et Samsung Card pour créer un environnement dans lequel les consommateurs peuvent utiliser les services de cartes de paiement avec une plus grande tranquillité d’esprit », a déclaré Harry Cho, vice-président de Samsung Electronics, qui annonçait l’arrivée de cette première carte en collaboration avec les deux acteurs au cours de cette année, en Corée du Sud.

En France, le groupe Crédit Agricole a démarré une phase d’expérimentation en juin 2019, après le groupe Société Générale. Son arrivée s’est matérialisée lors du premier semestre 2021. Elle est désormais disponible dans toutes les agences de l’établissement. Peut-être pourrions-nous la voir intégrée en option chez une offre de sa banque en ligne BforBank dans les semaines à venir.

Apple Pay Apple Pay Google Pay Google Pay Samsung Pay Pay

 Banque la moins chère

 Apple Pay, Google Pay

 Carte premium gratuite

 Paiements à l'étranger gratuits

80 €

OFFERTS

Compte courant

Conditions : Sans condition de revenus - Cartes Welcome et Ultim

Frais annuels : 0 €  •  Dépôt initial : 300 €

Dépôt de chèques : ✔  •  Dépôt d'espèces : ✘

Carte bancaire

Coût mensuel de la carte : 0 €

Retraits zone euro : Gratuits  •  Paiements zone euro : Gratuits

Retraits en devises : 1,69%  •  Paiements en devises : Gratuits

Cartes proposées

Paiement mobile
Apple Pay Apple Pay Google Pay Google Pay Samsung Pay Pay
EN VOIR +
1
Apple Pay Apple Pay

 Offre gratuite et sans condition

 Zéro frais à l'étranger

 Meilleur livret d'épargne

 Prime : 6 mois gratuits

80 €

OFFERTS

Compte courant

Conditions : Sans condition de revenus

Frais annuels : 0 €  •  Dépôt initial : 10 €

Dépôt de chèques : ✔  •  Dépôt d'espèces : ✔

Carte bancaire

Coût mensuel de la carte : 0 €

Retraits zone euro : Gratuits  •  Paiements zone euro : Gratuits

Retraits en devises : Gratuits  •  Paiements en devises : Gratuits

Cartes proposées

Paiement mobile
Apple Pay Apple Pay
EN VOIR +
2

 Prime de bienvenue : jusqu'à 160€

 0 € de revenu minimum exigé

 Visa Premier sans condition

 Service client de l'année 2021

160 €

OFFERTS

Compte courant

Conditions : Sans condition de revenus

Frais annuels : 36 €  •  Dépôt initial : 150 €

Dépôt de chèques : ✔  •  Dépôt d'espèces : ✔

Carte bancaire

Coût mensuel de la carte : 0 €

Retraits zone euro : Gratuits  •  Paiements zone euro : Gratuits

Retraits en devises : 2%  •  Paiements en devises : 2%

Cartes proposées

EN VOIR +
3
Voir plus d'offres
5 Commentaires

5 Commentaires

  1. roro6984

    30 septembre 2021 à 21 h 54 min

    “Une carte de crédit avec un lecteur digital”… ca s’appelle un iPhone avec Apple Pay ça non? 😅

  2. Jean

    30 septembre 2021 à 22 h 50 min

    Dommage pour votre commentaire que des chercheurs en sécurité aient trouvé une faille enorme dans Apple pay qui permet des paiements de 1000 livres sans déverrouiller l’iPhone. Article à lire ici même sur presse citron

    • Nashb

      1 octobre 2021 à 1 h 19 min

      70% ? Ça me semble aussi fiable que les sondages sur la popularité de Manu 1er

    • Oliv

      1 octobre 2021 à 8 h 05 min

      La faille a été exploitée labo. A voir la reproduction en cas réel.
      Elle concerne Visa et pas Mastercard

  3. Sam

    2 octobre 2021 à 10 h 28 min

    Commençons par retirer le crypto du dos de la CB. C’est idiot (à moindre qu’il s’agit d’encourager les escrocs) de mettre sur un même support tous les éléments pour faire des achats web. Ma banque m’a envoyé ma CB par la poste. Si quelqu’un a discrètement ouvert le courrier fait une photo recto/verso et refermé le pli, il pourra tranquillement faire ses achats dans quelques mois (lorsque j’aurai validé celle-ci) sur des sites sans sécuricodes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *