Suivez-nous

Applications

Contact tracing et détection des malades : l’OMS veut lancer une app pour les pays qui n’en ont pas

L’OMS développe une application qui permettra aux gens de savoir s’ils pourraient avoir le COVID-19, grâce à un questionnaire sur les symptômes. Mais l’Organisation mondiale de la santé envisage également d’inclure une fonctionnalité de contact tracing sur cette app. Celle-ci pourrait surtout être utile dans les pays où ce genre d’application n’existe pas (encore).

Il y a

  

le

 

Par

coronavirus masque pandémie
© leo2014 (via Pixabay)

Si les pays européens sont déjà en train de développer leurs applications de contact tracing, certains pays en développement pourraient également profiter d’une technologie similaire grâce à l’OMS. En effet, d’après un article publié par Reuters, un responsable de l’Organisation mondiale de la santé a indiqué que celle-ci travaille actuellement sur une application mobile pour ces pays. Visiblement, l’utilité de cette application sera surtout la détection des malades, à partir de questionnaires sur les symptômes. Mais l’OMS songerait également à proposer une fonctionnalité de contact tracing basée sur la technologie Bluetooth.

Et il est possible que cette solution de contact tracing soit basée sur l’API que Google et Apple proposent actuellement aux gouvernements, puisque l’OMS serait en discussion avec ces deux plateformes. Mais visiblement, l’OMS ne s’engage pour le moment pas sur le contact tracing à cause des obstacles réglementaires en matière de protection des données. Les applications de contact tracing permettent aux personnes qui ont été exposées à des patients testés positifs de recevoir une alerte, pour que ceux-ci envisagent de faire un test. La proximité entre deux personnes est détectée grâce à la proximité entre leurs smartphones (grâce aux signaux Bluetooth).

Pour rappel, la France a décidé de ne pas utiliser le protocole proposé par Apple et Google (contrairement à l’Allemagne), à cause de la nature décentralisée de ce protocole. L’application de contact tracing française, StopCovid, devrait sortir le 2 juin.

Une application open source et distribuée dans le monde

Cette application de l’OMS, qui pourrait sortir ce mois de mai, sera proposée en open source sur GitHub et les gouvernements pourront également se baser sur le code pour créer leurs propres applications et y ajouter de nouvelles fonctionnalités. « La valeur est vraiment pour les pays qui n’ont rien », a déclaré Bernardo Mariano, chief information officer de l’OMS. « Nous ne laisserions pas derrière nous ceux qui ne sont pas en mesure de (fournir une application), qui ont des systèmes de santé fragiles. »

Pour rappel, l’OMS collabore déjà avec différentes plateformes en ligne afin d’informer les internautes sur la pandémie. Par exemple, en partenariat avec Facebook, l’Organisation mondiale de la santé propose des bots sur Messenger et sur WhatsApp. Et actuellement, celle-ci développerait également un service d’information sur le COVID-19 basé sur les SMS, pour les personnes qui n’ont pas un smartphone. D’autre part, une application dédiée au personnel soignant serait aussi en cours d’élaboration pour informer celui-ci sur les bonnes pratiques.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests