Suivez-nous

Réseaux sociaux

Des YouTubeurs chantent volontairement faux pour contourner le copyright

Sur YouTube, des créateurs remplacent les musiques par des reprises intentionnellement ratées afin de contourner les restrictions dues au droit d’auteur (ce qui rend les vidéos encore plus marrantes).

Il y a

  

le

 

Par

Article 13 YouTube

Avec la popularité de l’application Tik Tok, sur laquelle les gens se filment en faisant du play-back, un nouveau type de vidéo est arrivé sur YouTube :  des vidéos sur lesquelles des créateurs commentent ou se moquent des perles trouvées sur cette nouvelle plateforme. 

Malheureusement, commenter des vidéos de Tik Tok peut poser des problèmes pour les créateurs sur YouTube.  

En effet, les vidéos de play-back contiennent des musiques populaires qui peuvent être protégées par le droit d’auteur.  

De ce fait, de nombreux créateurs ont rencontré des problèmes sur YouTube lorsqu’ils ont tenté de mettre en ligne (et de monétiser) des vidéos contenant des extraits provenant de Tik Tok ainsi que de la musique.

Chanter faux permet de contourner les restrictions liées au droit d’auteur sur YouTube 

Mais comme le rapporte le site The Verge, des créateurs ont trouvé une solution pour contourner ce dispositif : au lieu d’utiliser de la musique protégée par le droit d’auteur, ils remplacent celle-ci par leurs voix.

Sur la vidéo ci-dessous, par exemple, le YouTubeur Danny Gonzalez a remplacé la musique provenant de l’application Tik Tok par une reprise bizarre de “In The End” (Linkin Park) accompagné par du beat box.

La même technique pour contourner le droit d’auteur est utilisée par la chaîne de Kurtis Conner dans la vidéo ci-dessous. 

Et ça marche ! D’après notre confrère The Verge, grâce à cette nouvelle astuce, les YouTubeurs seraient maintenant en mesure de monétiser des commentaires d’extraits provenant de Tik Tok, tout en ajoutant plus d’humour grâce aux reprises volontairement ratées des chansons. 

En tout cas, cette info arrive alors qu’en Europe, on est en plein débat concernant l’article 13 de la Directive Copyright. Celle-ci obligerait les plateformes comme YouTube à filtrer les vidéos avant publication afin de bloquer les contenus qui enfreignent (ou qui pourraient enfreindre) le droit d’auteur. 

(Source)

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
90,0 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests