Suivez-nous

Auto-Moto

La startup Rivian lève 2,5 milliards de dollars pour son pickup électrique

Malgré la pandémie, Rivian souhaite toujours proposer le premier pickup électrique du marché.

Il y a

  

le

 
Rivian R1T pickup
Les prochains R1T et R1S de Rivian © Rivian

« Nous sommes actuellement en train de rattraper Tesla avec des bottes de sept lieues […] D’ailleurs, je vous ferais remarquer que Tesla ne possède aucune avance significative en matière de technologie de batterie » s’exprimait Markus Duesmann, le patron d’Audi la semaine dernière.

Nous y voilà. Malgré l’avancée spectaculaire de Tesla en bourse, les constructeurs traditionnels débutent leur véritable virage électrique et le prochain argument marketing à la mode sera de se comparer à Tesla.

Pourtant, sur le marché de l’électrique, la firme californienne ne devra pas uniquement faire face à des concurrents traditionnels et généralistes. Vendredi dernier, son challenger nommé Rivian, installé dans le Michigan, a bouclé un nouveau tour de table auprès de ses investisseurs traditionnels. Résultat : 2,5 milliards de dollars levés en supplément, pour un total de plus de 5 milliards de dollars depuis l’année dernière.

Enchaînement des levées de fonds, mais pas d’IPO

Cette dernière opération est loin d’avoir été la seule pour Rivian, ces douze derniers mois. Malgré l’envolée spectaculaire de Tesla en bourse, force est de constater que les investisseurs sont en beau fixe sur l’ensemble du marché, qui connaît actuellement une spéculation très élevée.

En même temps, les investisseurs de la startup Rivian sont loin d’être de simples fonds de capital-risque. Les tours de table de l’année dernière incluaient plus de 700 millions de dollars d’Amazon, 500 millions de Ford, et 350 millions de Cox Automotive. Puis, en décembre dernier, une opération de 1,3 milliard de dollars a été finalisée par T. Rowe Price.

Ce dernier investisseur est aussi celui à l’origine des 2,5 milliards de dollars investis en ce mois de juillet. L’investisseur devient ainsi le principal actionnaire de Rivian pour le moment, mais des gestionnaires d’actifs comme BlackRock ne devraient pas tarder à rattraper leur retard.

Interrogé par CNBC, le fondateur et PDG de Rivian RJ Scaringe a tenu à préciser qu’aucune entrée en bourse n’était prévue pour le moment.

Priorité aux voitures

Tout comme Tesla, Rivian possède des débuts de véritable startup technologique. Mais il faudra bien en dévoiler le premier produit rapidement, pour ne pas voir tous ces investisseurs s’écarter.

Rivian devait sortir son premier modèle cette année : un pickup électrique venant concurrencer celui de Tesla (le très connu Cybertruck) et celui de Ford (la version électrique du F-150).

La crise sanitaire et ses conséquences économiques ont retardé ce lancement. Rivian prévoit de lancer le dénommé R1T en 2021. Par la suite, un fourgon électrique sera aussi lancé, et Amazon a d’ores et déjà passé commande pour un lot de 100 000 exemplaires.

« Les priorités un, deux et trois sont le lancement des produits. Nous ne planifions pas ou ne pensons pas à une possible entrée en bourse. Nous avons accès à des capitaux privés, ce qui nous permet de nous concentrer sur l’exécution » détaillait le fondateur de la startup, confiant pour le calendrier.

Surprise, Tesla a décidé de changer le prix du Model Y

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests