Suivez-nous

Startups

Le concert virtuel attire, la startup Wave en dévoile son avenir

La startup vient de lever 30 millions de dollars alors que sa technologie de création d’événements virtuels attire les plus grands noms.

Il y a

  

le

 
Concert virtuel Wave
© Wave

Nous avons pu voir, en l’espace de trois mois, ce à quoi nos usages des technologies ressembleront dans les années à venir. Après la crise, les investissements autour des jeunes pousses font émerger les nouveaux marchés à fort potentiel de demain, et c’est notamment le cas dans le divertissement. Un nouvel univers à la croisé du jeu vidéo, des réseaux sociaux et des plateformes de streaming, commence à prendre forme, en posant ses premières pierres.

Nous l’avions appelé « métaverse » dans un dossier spécial à ce sujet, alors que de plus en plus d’indices laissent à penser que l’univers virtuel continuera à se transformer. Plusieurs semaines après cet article plein d’interrogation et d’hypothèses, voilà qu’une startup – « Wave » – est venue confirmer certaines de nos questions. La jeune pousse développe une technologie permettant de générer des avatars et des décors pour créer des scènes interactives telles que des concerts.

Cela ne vous rappelle rien ? Bien-sûr, le partenariat entre le développeur Epic Games et le rappeur Travis Scott fut une initiation pour un très grand nombre d’entre nous à ce que pourrait être un concert virtuel, et un événement du réel totalement transféré sur un écran, en tentant de conserver l’ensemble des codes sociaux de notre monde.

Concert virtuel Wave startup

© Wave

Des investisseurs historiques de taille

Wave, qui s’appelait initialement « TheWaveVR » (elle se spécialisait dans la technologie en réalité virtuelle), est né en 2016 à Los Angeles. Le confinement a permis de renforcer les croyances dans le projet, et le montant total du financement de la startup s’élèverait aujourd’hui à 40 millions de dollars.

« Le COVID-19 a projeté le futur lointain dans un avenir proche », déclarait David Wu, associé commandité chez Maveron, la société d’investissement qui a dirigé le récent financement.« Nous nous sommes engagés à cet investissement avant même cela » précisait l’homme, pour y montrer le regard avant-gardiste de la société.

D’ailleurs, les investisseurs historiques ne sont pas n’importe qui, et ajoutent de leur côté un sentiment encore plus fort d’attrait autour d’une telle technologie au fort potentiel d’avenir. Le tour de table a été mené par l’ancien PDG de Starbucks, qui a cofondé la société de capital-risque Maveron.

Avec lui, d’autres personnalités ont choisi de faire confiance dans Wave, tel que le cofondateur de Twitch Kevin Lin. Depuis que la VR n’est plus le seul support sur lequel travaille la startup, le géant du streaming détenu par Amazon est très attiré. Des programmes exclusifs pourraient naître entre les deux entreprises, pour proposer des événements.

La musique avant tout

La dernière campagne de financement de Wave lui permettra de continuer à développer ses produits, mais aussi se déployer davantage sur le sol asiatique, en commençant par la Chine. La stratégie de la startup semble toutefois très claire : pour le moment, le secteur musical est la priorité pour se faire un nom.

L’attrait de Wave s’est confirmé avec l’annonce de plusieurs partenariats avec Warner Music Group, mais aussi Roc Nation, le label de Jay Z. Wave devrait continuer à travailler avec des productions et des labels pour offrir aux artistes des prestations virtuelles et leur permettre de continuer à se faire connaître à l’international, sans même devoir partir en tournée.

Le modèle d’affaires semble tout tracé pour Wave. Entre l’industrie musicale d’un côté et les plateformes de vidéos comme Twitch, ses technologies attireront beaucoup d’intéressés. En même temps, Wave développe sa propre application de diffusion. Un moyen peut-être de se protéger, s’il venait à ce que le marché connaisse une croissance colossale encore plus fort et plus tôt que prévu, qui aurait comme impact de redistribuer les cartes, et faire émerger des startups comme Wave en colosses.

Startups : le récapitulatif des levées de fonds de la semaine

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests