Même les jouets ont besoin de soleil

La vidéo du jour : le superbe voyage virtuel d’une figurine de bureau new-yorkaise un peu neurasthénique vers le grand Ouest américain, qui pour s’évader de son quotidien gris emprunte des routes et des paysages tout droit sortis de… Google Street View

« Address is approximate », un film d’une beauté et d’une poésie incroyables, tourné avec l’inévitable Canon 5D et monté avec des bouts de ficelle par Tom Jenkins, réalisateur anglais et sa boîte de production vidéo The Theory.

Google Street View film

Le pitch ? Nous l’avons probablement tous eu un jour en tête : le voyage virtuel d’une figurine de bureau new-yorkaise un peu neurasthénique vers le grand Ouest américain, qui pour s’évader de son quotidien gris emprunte des routes et des paysages tout droit sortis de… Google Street View, avec la complicité de ses collègues travail, une lampe, une voiture miniature et un trépied. Le réalisateur précise que toutes les animations vues sur l’écran sont naturelles et sans trucages.

Les images sont superbes, les trouvailles pour l’éclairage sont… lumineuses et l’émotion est au rendez-vous. Et évidemment, la musique est de Cinematic Orchestra, qui est un peu à la bande-son ce que le 5D est à la prise de vue : un must absolu du web qui buzze.

Le site de The Theory.


10 commentaires

  1. Pingback: Maintenant vous pouvez conduire une voiture sur Google Street View

  2. Pingback: Clément Hallet – "Mes" news » Maintenant vous pouvez conduire une voiture sur Google Street View Eric

  3. Pingback: Maintenant vous pouvez conduire une voiture sur Google Street View | Le Casier à Homards

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies