Suivez-nous

Startups

Pour la première fois, la Silicon Valley est dépassée par Pékin

Les startups valorisées plus d’un milliard de dollars sont plus nombreuses dans la capitale chinoise.

Il y a

  

le

 
Pekin startups
© Unsplash / Ao Xu

Quel point commun existe-t-il entre Deezer et Blablacar ? En France, il s’agit des plus grosses « licornes » de la French Tech ; des startups valorisées plus d’un milliard de dollars et qui n’ont pas décidé d’entrer en bourse. L’hexagone en compte sept, positionnant le pays en neuvième position du classement mondial.

Dans un récent rapport, une mise à jour a été faite dans le haut du classement. Les États-Unis restent toujours en première position, avec 233 startups recensées dans la catégorie, sur les 586 compagnies « licornes » dans le monde. La Chine se rapproche de ce niveau, avec 227 startups. Mais à l’échelle des villes, la capitale chinoise a dépassé le leader américain.

La Silicon Valley n’est plus la référence des startups

San Francisco, berceau des startups américaines avec sa « Silicon Valley », n’est plus le territoire où l’on compte les plus gros succès. Pékin vient en effet de la dépasser, avec un nombre de licornes bien supérieur : 93 pépites technologiques y résident, contre 68 pour la ville californienne.

Ces dernières années, Pékin a accéléré son développement, et pour l’une des premières fois, s’est déployé à l’international. On peut noter la société ByteDance, maison-mère de l’application TikTok, qui malgré son actualité récente au sujet d’un rachat par Microsoft fait d’elle un succès chinois à l’échelle mondiale.

Au sein de la capitale, la startup Ant Financial (paiements électroniques avec Alipay) est en première position des capitalisations. En troisième position, on peut aussi noter la présence de Dixi Chuxing (réservation de véhicule avec chauffeur).

Startups : le récapitulatif des levées de fonds de la semaine

Aux États-Unis, la Californie profite par ailleurs de l’exceptionnelle croissance de SpaceX, qui est la cinquième plus grosse licorne mondiale, alors que l’entreprise d’Elon Musk devrait lever 1 milliard de dollars avant la fin de l’année.

Il y a aussi Tesla, Airbnb et Stripe qui complètent le score, véritables fiertés américaines après les GAFA, auxquels le Congrès suit actuellement une enquête antitrust très politique.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests